Biathlon : l’hommage de Shipulin pour sa sœur Kuzmina

La Slovaque d’origine russe se retire donc avec trois médailles olympiques autour du coup : sprint à Vancouver en 2010 et à Sochi en 2014 et mass-start à Pyeongchang en 2018. Elle prend sa retraite après avoir encore remporté, l’hiver dernier, le petit globe de cristal du sprint. Elle avait aussi remporté son premier titre mondial, le 8 mars 2019, à l’arrivée du sprint des championnats du monde d’Östersund.

BIATHLONAnton Shipulin vient de rendre un bel hommage à sa sœurAnastasia Kuzmina qui vient d’annoncer la fin de sa carrière.

 

Biathlon : frère et sœur

La biathlète slovaque Anastasia Kuzmina a annoncé cette semaine la fin de sa carrière. Ces derniers mois, elle s’était pourtant entraînée dans la perspective de participer aux épreuves internationales collectives. « Six mois ont passé depuis la fin de la saison dernière, je continue à m’entraîner sérieusement parce que j’avais cette idée en tête : aider mes coéquipières dans les relais. Ma préparation s’est bien déroulée, je me sens en forme, mais beaucoup de choses ont changé dans ma vie au cours de cette période », écrivait-elle sur Instagram pour expliquer sa décision.

Aujourd’hui, la triple championne olympique d’origine russe a reçu un émouvant hommage de la part de son frère, Anton Shipulin. Le 25 décembre dernier, l’ex-biathlète avait également appuyé sur le bouton « stop ». Depuis, il est entré en politique et a récemment été élu à la Douma.

Pour lui, Anastasia Kuzmina est « une véritable légende. Tes victoires, tes médailles et tes courses en témoignent. »

Sur les réseaux sociaux, il ajoute : « Tous tes succès ont fait plaisir à un très grand nombre de fans, parmi lesquels moi-même et toute notre famille. »

 

L’influence de Kuzmina sur Shipulin

Anton Shipulin évoque ensuite l’influence de sa sœur sur son propre parcours. « Depuis l’enfance, tu as toujours été un exemple pour moi. Dans le sport, les études, dans la vie. Grâce à toi, je suis venu au biathlon, qui m’a donné professionnellement tout ce que j’ai », confie-t-il.

« Tu m’as toujours soutenu dans les moments difficiles », poursuit-il. Il révèle ensuite qu’il a pris de nombreuses décisions grâce à ses « conseils judicieux et équilibrés ».

Tous les deux ne se voient pourtant pas souvent. Ils vivent à des milliers de kilomètres l’un de l’autre depuis longtemps. « Tout le meilleur pour toi, ma sœur ! », conclut Shipulin.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Настя! Ты уходишь из биатлона, не побоюсь этого слова, настоящей легендой. Твои победы, твои медали и твои гонки говорят сами за себя. Моменты твоего фантастического успеха делали счастливыми огромное количество болельщиков, к числу которых я и вся наша семья, безусловно, себя относим. Ты всегда была для меня примером, начиная с самого детства. В спорте, в учебе, в жизни. Благодаря тебе я пришел в биатлон, который дал мне в профессиональном плане все, что у меня есть. Твою роль в моем становлении как человека и как спортсмена сложно переоценить. Ты всегда меня поддерживала в трудную минуту, с понимаем относилась к моим решениям, которые зачастую принимались благодаря твоим взвешенным и мудрым советам. Из-за того, что мы уже долгое время живем в тысячах километров друг от друга, из-за насыщенного спортивного графика, отнимавшего огромное количество сил, нам не так часто удавалось видеться. Тем ценнее становился любой разговор по телефону и тем более любая встреча. Я знаю, какое огромное место спорт занимал в твоей жизни. Теперь у тебя наступает новый этап, который, я уверен, будет не менее насыщенным и успешным. Всего самого тебе хорошего, сестра!

Une publication partagée par Anton Shipulin (@anton_shipulin) le


La Slovaque se retire avec trois médailles olympiques autour du coup : sprint à Vancouver en 2010 et à Sochi en 2014 et mass-start à Pyeongchang en 2018. Elle prend sa retraite après avoir encore remporté, l’hiver dernier,  le petit globe de cristal du sprint. Elle avait aussi remporté son premier titre mondial, le 8 mars 2019, à l’arrivée du sprint des championnats du monde d’Östersund.

 

Photo : Nordic Focus

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.