Biathlon : l’interdiction du fluor va-t-elle mettre à mal la domination norvégienne ?

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Rollerski, trail, ski de fond, Ski nordique, Ski-roues

BIATHLON – La Norvège craint qu’une nation trouve avant elle la solution miracle pour remplacer le fluor qui sera interdit dès cet hiver.

 

Biathlon : « Ce sera le far west »

Tiril Eckhoff est inquiète. Selon elle, l’interdiction du fart fluoré est un vrai séisme pour la planète biathlon. « Personne ne sait où nous allons », confie-t-elle à la NRK. Une opinion que partage le responsable norvégien du fartage, Tobias Dahl Fenre. « Tout le monde a des raisons de craindre tout le monde. Ce sera le far west », annonce-t-il. La hiérarchie peut-elle en être remise en cause ? Le Scandinave le pense. « Il se peut que l’Espagne ait une solution de ski qui concurrence la Norvège sur les pistes », ajoute-t-il.

Si en Norvège, on s’inquiète, c’est que la décision de l’IBU prise pour préserver à la fois la santé des techniciens et l’environnement, jette à la corbeille trente ans de recherche. Le royaume des Bjoerndalen, Svendsen et Boe a mis au point des process permettant de faire face à tous types de neige. Ce fut encore le cas pour Eckhoff et Boe l’hiver dernier au Grand-Bornand.

Il faut tout réécrire. Cet été, Eckhoff et d’autres membres de l’équipe nationale se sont dès lors entraînés avec des roues de rollerski qui offrent plus de résistance et vont moins vite. Tout pour se préparer à des conditions difficiles. « Je suis presque sûr que nous trouverons de bons moyens de farter les skis, mais d’autres peuvent mettre aux points quelque chose d’intelligent avant nous qu’ils peuvent garder secret. Comme quand le fluor est arrivé », explique Fenre.

En attendant, les 23 et 24 septembre prochain, Kompass présentera sa machine à détecter le fluor. Une présentation est programmée dans une localité proche d’Oberhof.

 

Photo : Nordic Focus.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.