Biathlon : Marie Dorin, 11e et Marie-Laure Brunet 15e à Östersund

Ski nordique, ski de fond, saut à ski, combiné nordique, biathlon, coupe du monde, FIS, Ski, hiver, Nordic Magazine, vainqueur, ski, saut à ski,

Hier, Darya Domracheva de Biélorussie a commencé la nouvelle saison comme elle avait terminé la précédente, par une victoire. Elle a remporté le 15 km individuel dames en 47:15.6., avec deux pénalités. La Suédoise Anna Maria Nilsson est seconde, et l’Allemande Magdalena Neuner troisième.

Indirectement, la France est pour quelque chose dans cette belle entrée en matière : c’est avec des skis préparés par le Français Olivier Gononet que la médaillée de bronze olympique de la spécialité s’est imposé.

Les Françaises sont plus loin avec Marie Dorin-Habert, meilleure tricolore, 11e à 3’03 de la tête et trois pénalités. Même nombre de fautes pour Marie-Laure Brunet 15e à 3’55. Laure Bosc débute très bien sa carrière en coupe du monde en entrant dans les points 28e à 5’28 (3 pénalités).
Sophie Boilley limite la casse avec 5 pénalités, 37e à 6’46. Marine Bolliet, 60e à 8’30 (6 pénalités) et Anaïs Bescond 63 à 8’44 (8) ne sont pas dans les points.

 

Condamnées à l’excellence au tir”

« Il faudra peut-être un peu de temps pour se caler sur les rivales car on a moins skié que des filles comme Kaisa Mäkäräinen. Mais les deux leaders (Marie Dorin et Marie-Laure Brunet) seront présentes sur la saison. Il n’y a pas de raisons pour qu’elles ne répètent pas les perfs de l’an dernier. Elles étaient dans le rythme en Coupe d’Europe, mais je reste réservé pour la première semaine. Car contrairement à Martin (Fourcade), les filles ne sont pas les meilleures mondiales en ski et sont donc condamnées à être excellentes au tir. Je crois aussi au groupe et donc aux deux filles derrière (Sophie Boilley et Anaïs Bescond). Jusqu’à présent, ce fut moyen. Peut-être la pression ? »,a daclaré leur coach Lionel Laurent dans L’Indépendant.