Biathlon | Marte Olsbu Roeiseland : « Me battre pour le général »

Marte Olsbu Roeiseland, biathlon, Antholz
Rollerski, trail, ski de fond, Ski nordique, Ski-roues

BIATHLON – Reine des Mondiaux de biathlon d’Antholz, la Norvégienne Marte Olsbu Roeiseland a renoué avec la compétition pour la première fois depuis ses exploits italiens sur le Lysebotn Opp. L’occasion pour la championne de s’épancher sur son hiver passé… en pensant au prochain.

 

Sur les pistes d’Antholz, il n’y en avait que pour elle. Sur le podium monté en ville, une place lui était privatisée. Jamais un speaker n’avait prononcé le nom et le prénom d’un biathlète à autant de reprises lors d’une dizaine mondiale. « Marte Olsbu Roeiseland, représentant la Norvège, médaillée… » : à la suite des sept courses qu’elle a disputé dans les Dolomites, cette formule a été répétée, dont cinq fois pour l’or. « J’ai atteint le sommet de ma carrière », avoue-t-elle aujourd’hui pour VG.

Devenue numéro deux mondiale à la suite de ses sept travaux italiens, à quelques points de Dorothea Wierer, qui, à la maison, est allée chercher les deux autres titres en jeu, la Norvégienne n’a malheureusement pu profiter de sa forme étincelante les semaines suivantes. « Je suis rentrée chez moi et suis tombée malade. J’étais donc complètement seule à Lillehammer sans famille ni amis. Heureusement, mes voisins faisaient des courses pour moi… », se souvient Marte Olsbu Roeiseland.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Brutal, but fun competing again. Prefer riding the helicopter up the mountain next time…😅🚁

Une publication partagée par Marte Olsbu Røiseland (@marteolsburoiseland) le

 

« Je veux voir à quel point je peux me battre pour le général »

Après trois semaines passées clouée au lit, la Norvégienne a pu recommencer à s’entraîner mais, alors qu’elle devait reprendre à Holmenkollen, la pandémie de coronavirus en a décidé autrement. Ce jeudi, Marte Olsbu Roeiseland a terminé à la neuvième place de la montée du Lysebotn Opp pour son retour officiel à la compétition. « Je pense que la saison prochaine sera très excitante. L’année dernière, j’ai tout mis sur les Mondiaux [en faisant des impasses, notamment au Grand-Bornand, ndlr.], qui m’ont donné beaucoup de confiance. Cette année, je veux voir à quel point je peux me battre pour le classement général », annonce la biathlète.

Johannes Thingnes Boe, toujours pour VG, loue, admiratif, les performances de sa compatriote : « Elle a réalisé un championnat insensé, l’un des meilleurs jamais réalisés. Nous avons tous quelque chose à apprendre de ce qu’elle a fait en Italie. » Arrivera-t-elle à être performante sur la durée l’hiver prochain ? Réponse à partir de la fin du mois de novembre à Kontiolahti

 

Photo : Nordic Focus.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.