Biathlon : Martin Fourcade derrière Alaphilippe et Gasly

BIATHLON – Martin Fourcade l'assure : malgré son petit retard au classement général de la coupe du monde de biathlon (en retirant les deux moins bonnes courses), rien n'est fait dans la course au globe. « Tout se jouera sur les deux prochaines semaines ».
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du moSki de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

BIATHLON – Trois biathlètes figurent au classement du champion des champions du quotidien L’Equipe. Pour la neuvième fois, Martin Fourcade est présent, mais le titre lui échappe de nouveau.

 

Biathlon : Emilien Jacquelin et Julia Simon honorés

Il ne sera jamais champion des champions français de L’Equipe. Ce samedi, le quotidien sportif publie son traditionnel palmarès (il a été créé en 1946) et Martin Fourcade ne figure pas tout en haut du classement, même s’il monte de nouveau sur le podium, ce qui est déjà arrivé en 2014 et 2018. Au total, le quintuple champion olympique a été classé neuf fois.

C’est le cycliste professionnel Julian Alaphilippe qui, comme en 2019, est sacré. Cette année, il a porté durant trois jours le Maillot Jaune dans le Tour de France et, surtout, il a décroché le titre mondial. De quoi séduire les journalistes de L’Equipe. Il a aussi gagné la Flèche Brabançonne avant de chuter dans le Tour des Flandres.

En deuxième position, on retrouve le pilote de Formule 1, Pierre Gasly, vainqueur du Grand Prix d’Italie le 6 septembre dernier.

Martin Fourcade s’installe donc sur la troisième marche. « Je ne ressens aucune frustration. Cette année, en n’étant pas le meilleur biathlète du monde, je n’aurais jamais prétendu être numéro 1 français, surtout que Julian Alaphilppe a fait une saison formidable », confie-t-il à notre confrère Jean-Pierre Bidet.

En 2014 et 2018, les années de ses triomphes olympiques, il n’éprouvait pas le même sentiment. Il avait été battu successivement par Renaud Lavillenie et Kevin Mayer. Ne pas se retrouver tout en haut de ce classement « très subjectif », « je ne l’ai pas trop compris », admet-il.

 

Emilien Jacquelin, biathlon, Hochfilzen

Emilien Jacquelin (FRA) – Manzoni/NordicFocus

 

Un autre biathlète apparaît dans le top 10. Il s’agit du Dauphinois Emilien Jacquelin, 25 ans, champion du monde de la poursuite, le à Antholz où il a battu Johannes Thingnes Boe au sprint, détenteur du petit globe de cristal sur ce même format et cinquième du classement général de la dernière coupe du monde.

Chez les dames, la championne des championnes s’appelle Pauline Ferrand-Prévôt. La quintuple championne du monde de VTT est sacrée pour la troisième fois.

 

Julia Simon, biathlon, Hochfilzen

Julia Simon (FRA) – Nordic Focus

 

De nouveau, L’Equipe permet au biathlon d’être cité. Figurant en huitième position, Julia Simon est la bonne surprise du jour. La jeune femme des Saisies a décroché sa première victoire individuelle le 14 mars dernier en remportant la poursuite de Kontiolahti, en Finlande. Ce qui lui a permis d’être remarquée par la rédaction sportive qui a aussi noté ses deux podiums depuis le début de l’hiver.

Depuis sa création, la couronne du champion des champions n’a pas souvent coiffé des représentants des sports d’hiver. Il y a eu Guy Périllat en 1961, Marielle et Christine Goitschel en 1964, Jean-Claude Killy en 1967 et 1968, Luc Alphand en 1997, Carole Montillet en 2002, Tessa Worley en 2017. Aucun athlète nordique.

 

Photos : Nordic Focus.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.