Biathlon : Martin Fourcade offre l’argent à la France

La Norvège a remporté le relais 4 x 7,5 km, décrochant du même coup une huitième médaille d’or. Comme l’an dernier à Ruhpolding (Allemagne), la France termine à 1 min 12 sec 8/10, après un époustouflant retour de Martin Fourcade dans le final. La troisième place revient à l’Allemagne.

 

downloader.php.jpeg Les Français sur le podium (Photo : Agence Zoom)

C’est devant un public très nombreux (27 000 personnes) que les 29 équipes se sont affrontées aujourd’hui aux Mondiaux de Nove Mesto. Les températures sont restées négatives malgré la chaleur de l’ambiance.


L’Allemagne au pas de tir”

downloader-2.php.jpeg

 

Magnifique équipe norvégienne
Photo : Agence Zoom 

 

Le premier tour a vu cinq nations se détacher, emmenée par l’Allemagne qui allait qui obtenir sa 2e médaille de ces championnats du monde après l’argent d’Andrea Henkel en individuel.

Simon Schempp a effectué un sans faute au pas de tir. Même chose pour l’Autrichien Simon Eder qui réalisait une belle entame. Pourtant, au passage de relais, c’est bien le premier qui occupait la tête, avec le Tchèque Michal Slesinger à 4 secondes, suivi de près par la Norvège, la Russie et l’Autriche en cinquième place.

Le deuxième tour a confirmé l’adresse des biathlètes d’outre-Rhin. Andi Birnbacher n’a pas utilisé de balles supplémentaires. Henrik Lund L’Abee a également été très adroit, ce qui a permis à la Norvège de prendre l’avantage, laissant l’Allemagne à trois dixièmes de seconde derrière elle. La Russie était désormais en troisième position, à 9 secondes, et l’Autriche à la quatrième place, à 23 secondes.

 

Retour de la France”

L’Allemagne a continué à mener ce relais. Arnd Peiffer a touché toutes ses cibles. Le Norvégien Tarjei Boe a effectué un tour de pénalité. Moins d’un kilomètre après avoir quitté le pas de tir, il était déjà de retour aux côtés des deux premiers.

Le Russe Evgeny Garanichev a commis deux pénalités à digérer et il est retombé en cinquième position.

Avec Alexis Bœuf en course, la France était désormais en quatrième position alors qu’on se dirigeait vers la discussion finale.

 

Finition spectaculaire de Simon”

downloader-1.php.jpeg

 

Simon Fourcade
Photo : Agence Zoom 

 

Emil Hegle Svendsen avait un écart dix-huit secondes sur l’Allemand Erik Lesser quand il est entré en piste. L’Autriche et la France, troisième et quatrième, pouvaient également monter sur le podium. Svendsen et Lesser ont montré leur savoir-faire avec leur carabine, mais le premier s’envolait, réussissant à  prendre près de 20 secondes d’avance. Une bataille s’annonçait donc pour la troisième place.

Si l’Autrichien Dominik Landertinger a effectué un tir précis et rapide, obtenant six secondes d’avance sur Martin Fourcade, celui-ci l’a ensuite dominé sur les skis.

Au point de passer devant Lesser et d’offrir la médaille d’argent à la France.

Son frère Simon était si sûr qu’il y aurait pas de médaille pour les tricolores qu’il a quitté le stade et a seulement découvert plus tard à la radio qu’il allait monter sur le podium avec ses coéquipiers. « Nous devons tous dire “Merci” à Martin », a-t-il dit.

À 24 ans, le Catalan défendra dimanche son titre de la mass-start avec la possibilité de réaliser un grand chelem de médailles en Moravie après son triplé en or en 2012.

Les réactions : 

 

> Tous les résultats en cliquant ici.


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade