Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Maya Cloetens, Bessans, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine
Maya Cloetens (BEL) - Hugo Rivail

Biathlon

Biathlon | Maya Cloetens sur sa première sélection en coupe du monde : « C’est un rêve de gosse »

La biathlète belge Maya Cloetens, 20 ans, répond aux questions de Nordic Magazine après sa sélection pour la coupe du monde de Pokljuka (Slovénie), prévu début janvier.

Biathlon : Maya Cloetens se confie à Nordic Magazine après sa sélection pour la coupe du monde de Pokljuka

Dimanche, Nordic Magazine révélait la future participation de la Belge Maya Cloetens, 20 ans, pour la coupe du monde de Pokljuka (Slovénie) au début du mois de janvier. Quelques jours plus tard, elle se confie dans nos colonnes sur sa sélection et revient sur son excellent début de saison. Entretien.

  • Quand avez-vous appris votre sélection pour la coupe du monde de Pokljuka ?

Les coachs y pensaient depuis un moment, mais ils ne voulaient me le dire pour que je reste concentrée sur la Junior Cup d’Obertilliach. Je l’ai donc appris le dernier jour, soit dimanche. Et, bien sûr, j’étais trop contente !

  • Cet été, au moment d’officialiser votre changement de nationalité sportive, vous nous aviez expliqué que la coupe du monde n’était pas un objectif immédiat et qu’il faudrait patienter pour y aller : en quelque sorte, c’est ce qu’il s’est passé…

On en a vraiment discuté intelligemment avec les coachs, et c’est vrai que, vu comment s’est passé le début de saison avec des objectifs largement atteints, on pense que cela vaut le coup que j’aille sur la coupe du monde. Ce sera notamment pour permettre à la Belgique d’y aligner un relais mixte. Cela va faire beaucoup de bien au groupe et les coachs considèrent également que j’ai le niveau suffisant pour aller découvrir la coupe du monde.

« C’est un cercle vertueux »Maya Cloetens à Nordic Magazine

  • Que représente cette sélection pour la coupe du monde ?

C’est vraiment incroyable et un rêve de gosse ! Jeune, quand on fait du biathlon, c’est pour aller un jour en coupe du monde. J’ai encore un petit peu de mal à réaliser, mais ce ne sera que du bonus. Le but sera de découvrir et d’oser en faisant ma course sans trop me mettre de pression. Il faudra rester soi-même parce que, que ce soit en Junior Cup ou en coupe du monde, cela reste du biathlon avec un sprint de 7,5 kilomètres et deux tirs à effectuer avec des cibles de la même taille.

Johanna Puff, Maya Cloetens, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine
Johanna Puff (GER), Maya Cloetens (BEL) – Deubert/IBU
  • Cette sélection arrive après un début de saison presque parfait avec quatre podiums en Junior Cup et un premier rang au général…

C’est vraiment plus que ce que je pouvais imaginer ! Déjà, le premier podium, j’étais très contente. Mais je suis surtout très contente de ma régularité et de ne pas m’être mise une pression supplémentaire au fur et à mesure des courses. Je suis parvenue à rester moi-même. Je suis en confiance, c’est un cercle vertueux.

« Je suis très contente de mon choix de courir pour la Belgique »Maya Cloetens à Nordic Magazine

  • Il y a quelques jours, Océane Michelon, que vous connaissez bien, disait que vous étiez épanouie dans votre nouvelle équipe belge : pouvez-vous nous expliquer ce qui a changé pour vous depuis l’année dernière, hormis votre changement de nationalité ?

Ce qui est sûr, c’est que j’ai beaucoup moins de pression et que je me sens libérée dans la tête parce que j’ai une place assurée en équipe de Belgique. En France, c’est une super équipe avec une densité de fou, mais c’est forcément une immense pression et une grosses concurrence pour prendre les sélections. Elle est là la grosse différence par rapport à l’hiver passé. Je me sens très bien dans la tête et c’est ce qui fait que cela marche bien. Tout découle de cela et c’est pour cela que je suis très contente de mon choix de courir pour la Belgique. Pour rien au monde je ne reviendrai en arrière.

Maya Cloetens, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Maya Cloetens (BEL) – Deubert/IBU
  • Quel sera votre programme en janvier après Pokljuka ?

Le but, après cette apparition en coupe du monde, sera de retourner sur l’IBU Cup puis l’objectif principal de la saison, ce sont toujours les championnats du monde juniors au Kazakhstan et, juste avant, le relais mixte des Mondiaux d’Oberhof avec Florent [Claude], Thierry [Langer] et Lotte [Lie]. Du coup, comme la prochaine Junior Cup [début février à Haanja, en Estonie, NDLR] sera en même temps que les Mondiaux, je n’irai pas là-bas. Ce n’est pas un objectif.


A lire aussi


Les cinq dernières infos

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2023, ski nordique, biathlon magazine
biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2023, ski nordique, biathlon magazine
Gatineau Loppet, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2023, ski nordique, biathlon magazine
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique

Facebook

A LIRE AUSSI

Biathlon

12:18. Ce vendredi midi, l’Association norvégienne de biathlon a dévoilé, à cinq jours de la course, la composition de son relais mixte aligné mercredi...

Combiné nordique

12:02. Sur le pocket jump de la coupe du monde de combiné nordique disputée à Oberstdorf (Allemagne), Johannes Lamparter fut le meilleur avec un...

Biathlon

Les Mondiaux de biathlon d'Oberhof (Allemagne), qui débutent mercredi prochain, promettent d'être un incroyable succès populaire.

Biathlon

Quentin Fillon-Maillet revient, à cinq jours du lancement des Mondiaux 2023, sur la domination exercée par Johannes Thingnes Boe sur le biathlon mondial.

Biathlon

Retraité depuis 2012, le Vosgien Ludwig Ehrhart, quadruple champion du monde jeunes devenu kiné, livre pour Nordic Magazine son analyse sur le mois de...

Biathlon

La marque ODLO vient d'annoncer que son nouvel ambassadeur mondial était Martin Fourcade.

Biathlon

Près d'un an après le déclanchement de la guerre dans leur pays, les biathlètes ukrainiens s'apprêtent à participer aux Mondiaux d'Oberhof (Allemagne).