Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Megan Bankes, Biathlon, Östersund
08.12.2019, Oestersund, Sweden, (SWE): Megan Bankes (CAN) - IBU world cup biathlon, relay women, Oestersund (SWE). www.nordicfocus.com. © Nico Manzoni/NordicFocus. Every downloaded picture is fee-liable.

Biathlon : Megan Bankes ouvre la voie

BIATHLON – En dévoilant son homosexualité ce dimanche soir sur les réseaux sociaux, la Canadienne Megan Bankes est devenue la première biathlète de haut niveau à réaliser son coming out

 

Biathlon : Megan Bankes soutenue par le monde du nordique

Ce dimanche soir, Megan Bankes, biathlète canadienne de 23 ans championne du monde jeunes de l’individuel 2017 et présente ces derniers mois sur la coupe du monde, a posté sur Instagram une photo d’elle un drapeau gay sur les épaules. Dans le texte, elle écrit simplement qu’elle n’en pouvait plus de dissimuler son homosexualité : « Depuis un moment, je cache une partie de qui je suis et je ne veux plus utiliser cette énergie pour cacher quelque chose dont je suis fier. Alors voilà : je suis gay. »

En révélant son orientation sexuelle, la native de Calgary espère faire bouger les choses, comme Filip Andersson dans le ski de fond suédois. « Je sais que nous ne vivons pas dans une société qui accepte et célèbre toutes les communautés marginalisées… pour le moment, regrette Megan Bankes. Je n’aime pas me mettre en avant mais je veux utiliser le privilège que j’ai en tant qu’athlète de haut niveau, moteur de développement et modèle pour faire ma part et montrer aux jeunes athlètes qu’ils peuvent être qui ils sont ou qui veulent être, sans discrimination. »

 

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Hey Folks, For a while I have been hiding a part of who I am, and I no longer want to use that physical and emotional energy to conceal something that I am proud of. So here goes: I’m gay. So why am I choosing to announce that I’m gay? What’s the big deal? Why come out on social media? Because I think representation across the board in sports, arts, politics, and every other area matters. I know that we don’t live in a society that both accepts and celebrates all marginalized communities… yet. My hope is that through continuing to acknowledge diversity as a benefit and not a detriment, everyone can choose to live as themselves, be treated with kindness, and recognize that every individual can make an impact. l have big dreams as a biathlete, and would like to do everything I can to be able to train and compete at my best. A necessary part of that is taking care of myself and living as authentically as possible. I don’t like to take up space, but I want to use the privilege that I have as a high performance athlete, development coach, and role model to do my part to show younger athletes that they can be whomever they are, or want to be, without discrimination. I owe a lot to all the folks (in particular the high performance athletes) that have come out before me, and I think it is important to recognize that they have all broken down some barriers and started conversations. Without these leaders, my decision to come out publicly and my journey thus far would have undoubtedly been more challenging. Finally, I would like to recognize all of the support I have received as I have started to invite people in to who I truly am. I have been given so much kindness and encouragement from my friends, family, teammates and staff within my community. It has really meant a lot to me to know that I am loved for who I am, so thank you folks! Photos: @davehollandpics & @emdickson23 #stillmegan #justmoremegan #calgarypride #lgbtqia2splus ?️‍?

Une publication partagée par Megan Bankes (@megan.bankes) le

 

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

En devenant la première biathlète de très haut niveau à faire son coming out, Megan Bankes a fait sauter un verrou et a été, de suite, félicité par plusieurs athlètes. Ses compatriotes Sarah Beaudry, Aidan Millar, Rosanna Crawford en passant par Lena Häcki, Joanne Reid, Anaïs Bescond, Clare Egan, Susan Dunklee ou Caroline Colombo. Le mot-dièse #JustMoreMegan est d’ailleurs en passe de prendre une grande ampleur sur les réseaux sociaux. À toute vitesse.

 

Megan Bankes, Biathlon, Ruhpolding

Megan Bankes (CAN) – Tumashov/NordicFocus

 

À lire aussi :

 

Photos : Nordic Focus.

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique

Facebook

A LIRE AUSSI

Biathlon

Johannes Thingnes Boe a indiqué mettre fin à sa carrière après les JO de Milan/Cortina. Sauf si Oslo accueille les Mondiaux en 2027. Mais...

Ski nordique

Découvrez toutes les dates des compétitions nationales de saut à ski et de combiné nordique programmées cet été en France.

Biathlon

La poursuite de biathlon est une course dont le classement est fortement influencé par celui du sprint. Rémi Servien, chercheur français, a trouvé un...

Biathlon

Ce lundi marque le début du deuxième stage estival de l'équipe de France de biathlon. Cela se passe à Prémanon (Jura), pour une semaine.

Ski nordique

6:44. Samedi, lors de sa 118e assemblée des délégués réunie à La Roche (Suisse), dans le canton de Fribourg, Swiss-Ski a nommé sept nouveaux...

Biathlon

Cette semaine, le Vosgien Emilien Claude, 23 ans, s'est entraîné à Seefeld, en Autriche, chez sa petite-amie Anna Gandler. Il raconte à Nordic Magazine.

Biathlon

Journée parfaite pour Fabien Claude, qui remporte la course d'inauguration du stade de biathlon d'Elsenborn, en Belgique. Chez les juniors, les Bleus ont réalisé...

Biathlon

Le Vosgien Fabien Claude se classe troisième du prologue de la journée d'inauguration du stade de biathlon d'Elsenborn (Belgique).