Biathlon | Minsk : l’Ukraine enlève le relais mixte

BIATHLON - Au bout du suspense, l'Ukraine s'offre le titre du relais mixte sur les Championnats d'Europe de Minsk. La Russie et la Norvège complètent le podium. La France termine 7e. 
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

BIATHLON – Au bout du suspense, l’Ukraine s’offre le titre du relais mixte sur les Championnats d’Europe de Minsk. La Russie et la Biélorussie complètent le podium. 7e, la France termine finalement 6e après la disqualification de la Norvège, initialement en bronze. 

 

Camille Bened lance bien le relais

Solide sur son premier tir, la biathlète du Chablais Nordic va ensuite utiliser deux balles de pioches sur son tir debout. Et face à quelques habituées de la coupe du monde comme Elisabeth Hoegberg, Valj Semerenko ou encore l’Estonienne Regina Oja, la Haut-Savoyarde a plutôt bien résisté sur la piste. Elle transmet le témoin à Chloé Chevalier en 7e position à 36 secondes de la tête de course, alors emmenée par l’Ukraine et la Suède.

Grande perdante de ce premier relais, l’Allemagne de Maren Hammerschmidt, avec 2 tours de pénalité, pointait déjà à plus de 2 minutes !

 

Chloé Chevalier dans le ton

La récente médaillée de bronze du super-sprint ,  menait alors la chasse dans un deuxième groupe à une petite trentaine de secondes des 4 nations de tête : la Biélorussie d’Irina Kryuko, la Suède de Julyia Dzhyma, l’Ukraine et l’Estonie.

Parfaite au tir, la Dauphinoise revenait au contact de la Suède. Devant, Irina Kryuko sortait un gros dernier tour pour lancer la nation-hôte de ces Championnats d’Europe en tête. L’Ukraine et l’Estonie suivaient à une dizaine de secondes, puis la France et la Suède.

Sébastien Mahon perd le fil

Le 5e tir allait sourire à l’Ukraine d’Artem Pryma qui profitait des pioches du Biélorusse Anton Smolski pour reprendre les devants. Sébastien Mahon blanchissait toutes ses cibles pour rester au contact du Norvégien Sivert G.Bakken. Et, sur la piste, le garçon d’Arçon résistait bien face à l’un des cadors de l’IBU Cup. Malheureusement il allait payer ses efforts consentis sur le ruban blanc en allant tourner sur l’anneau lors de son tir debout.

La France voyait passer la Russie, la Pologne et pointait au 6e rang à 1’50 du duo Ukraine-Biélorussie qui ne se lâchait plus.

 

La Russie revenait sur la Norvège pour offrir deux beaux duels qui allaient décider des médailles.

La médaille s’envole pour la Biélorussie

Déjà titré sur le super-sprint, Sergey Bocharnikov avait l’occasion d’offrir une nouvelle médaille d’or au pays organisateur. Malheureusement pour lui, son tir debout l’enverra sur l’anneau de pénalité, laissant le champ libre à l’Ukraine de Dmitry Pidrushnyi. La Russie allait s’offrir la médaille d’argent devant la Norvège qui empochait une deuxième médaille après le titre du relais simple mixte. La Biélorussie échouait au pied du podium.

Mais le Jury disqualifiait finalement la Norvège qui perdait sa médaille de bronze au profit de la Biélorussie. Autre conséquence fâcheuse : les coéquipiers de Bakken perdait également le petit globe de la spécialité au profit de l’Allemagne.

La France terminait finalement 7e après le dernier relais de Martin Perrillat-Bottonet (1 pioche au couché, 1 pioche au debout). Mais était donc reclassée en 6e position finale. Loin toutefois de la médaille…

Les résultats du relais mixte

Télécharger (PDF, 480KB)

 

Photos : Nordic Focus 

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.