Biathlon | Mondiaux 2025 : la Norvège s’est réveillée trop tard

Johannes Thingnes Boe, biathlon, Oslo-Holmenkollen
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du moSki de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

BIATHLON – En 2025, c’est la Suisse, et la Biathlon Arena Lenzerheide, qui accueillera pour la toute première fois les championnats du monde de biathlon. Pourtant, la Norvège aurait voulu présenter sa candidature face à la station helvète et celle de Raubichi, finalement battue…

 

Biathlon : Oslo-Holmenkollen à quelques jours près…

Qui ne se souvient pas de l’immense ferveur populaire générée par les championnats du monde 2016 de biathlon d’Oslo-Holmenkollen ? Des spectateurs par milliers sur la colline bénite d’Oslo et des médailles françaises à la pelle étaient venues égayer une dizaine magnifique sur les hauteurs de la capitale norvégienne. En 2025, le grand barnum de l’IBU aurait pu y revenir. Sauf que… c’était trop tard.

« Nous avons postulé pour montrer que nous sommes prêts à organiser une nouvelle fois les Mondiaux, explique Arne Horten, le président de l’Association norvégienne de biathlon à nos confrères de la NRK. Nous avons donc envoyé une candidature pour 2025, mais elle est arrivée trop tard et nous n’avons pas pu présenter notre candidature. » La suite de l’histoire est connue : lors du Congrès de l’IBU du 14 novembre, Lenzerheide (Suisse) a été élue face à Minsk-Raubichi (Biélorussie).

 

biathlon, Oslo

Manzoni/NordicFocus

 

« C’est un peu dommage qu’une telle erreur empêche l’organisation d’un championnat du monde », se désole Vetle Sjaastad Christiansen complété par son coéquipier Erlend Bjoentegaard qui trouve cette situation « gênante ». Du coup, les instances norvégiennes visent l’obtention de l’édition 2027 ou 2028… quand Johannes Thingnes Boe, qui a toujours annoncé vouloir se retirer après les Jeux olympiques de Milan 2026, sera à la retraite. Ce dernier trouve d’ailleurs « décevant » que sa fédération n’ait pas respectée les dates limites.

Arne Horten a essayé de sauver le coup en précisant que, comme Trondheim organisera les Mondiaux de ski nordique en 2025, il est préférable de mettre tous les efforts sur 2027. « Le plus tôt sera le mieux, je suis vraiment impatiente », a répondu Ingrid Landmark Tandrevold, qui aura 30 ans en 2027. Soit l’âge parfait pour briller dans un Mondial disputé à domicile.

pub

 

À lire aussi :

 

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

 

Photos : Nordic Focus.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.