Biathlon | Nove Mesto : début de l’explication finale chez les hommes

BIATHLON – Parfait au tir, rapide sur la piste, le Norvégien Johannes Boe a remporté le sprint de Nove Mesto et conforte son maillot jaune de leader du général aux dépends d’un Martin Fourcade passé à côté… Top 15 pour Desthieux, Guigonnat et Fillon-Maillet.
Rollerski, trail, ski de fond, Ski nordique, Ski-roues

BIATHLONC’est en République Tchèque sur le site de Nove Mesto que reprend la coupe du monde cette semaine. Après l’intermède des Mondiaux en Italie, la lutte pour le gros globe s’annonce palpitante chez les hommes. Nordic Magazine vous en dit davantage.

 

A lire aussi

L’étape de Nove Mesto se déroulera sans spectateurs 

 

À peine terminés les championnats du monde d’Antholz, que les biathlètes doivent rechausser les skis pour affronter la première étape du triptyque du mois de mars. Nove Mesto (République Tchèque) est au programme cette semaine avant Kontiolahti (Finlande) la semaine prochaine. La traditionnelle étape de d’Oslo-Holmenkollen (Norvège) clôturera la saison fin mars.

Les Mondiaux sont venus confirmés la domination des trois ténors de la discipline cette saison. Martin Fourcade, Quentin Fillon-Maillet et Johannes Thingnes Boe vont se disputer le classement général. Mais attention aux seconds couteaux qui voudront profiter des dernières courses de la saison pour venir se placer en arbitres de cette lutte au sommet.

 

Martin Fourcade et la défense de la tunique jaune

Martin Fourcade a réussi ses championnats du monde d’Antholz. Grâce à ses performances italiennes, il est parvenu à conserver sa place de leader de la coupe du monde. Il ne reste plus que sept courses individuelles à disputer d’ici la fin de saison. Actuellement, le Catalan compte 788 points contre 712 pour Quentin Fillon-Maillet et 690 pour Johannes Thingnes Boe, ses adversaires directs. Mais au jeu du retrait des deux plus mauvais résultats, l’avance de Martin Fourcade n’est plus que de 38 points sur le Norvégien et 63 sur son coéquipier.

S’il veut conserver son avance, Martin Fourcade devra être à l’offensive dès cette semaine. Néanmoins, il a son destin entre les mains et son petit matelas d’avance pourrait lui permettre de s’octroyer son huitième globe du général, un record absolu.

 

Nordic Magazine, le numéro 1 du biathlon, ski de fond, saut à ski, combiné nordique, rollerski, ski nordique - Un magazine, un site web, une web-TV, une application. La référence francophone. Championnats du monde, coupe du monde, Jeux olympiques.biathlon, Antholz, Martin Fourcade

Martin Fourcade (FRA) – Manzoni/NordicFocus

 

Quentin Fillon-Maillet, l’homme en forme

Quentin Fillon-Maillet est apparu comme le plus en forme des derniers championnats du monde. En effet, il a été très rapide sur les skis s’octroyant régulièrement les meilleurs temps. Sans quelques fautes au tir, il aurait pu décrocher le titre mondial qu’il était venu chercher en terre italienne. Néanmoins, le Jurassien se projette sur la fin de saison. Il reste effectivement en course pour le classement général. S’il gomme ses erreurs sur le pas de tir, Quentin Fillon-Maillet sera dangereux au même titre que ses deux adversaires. La question peut davantage se poser sur le plan mental. Tiendra-t-il la pression au cours de cette lutte finale ?

 

Nordic Magazine, le numéro 1 du biathlon, ski de fond, saut à ski, combiné nordique, rollerski, ski nordique - Un magazine, un site web, une web-TV, une application. La référence francophone. Championnats du monde, coupe du monde, Jeux olympiques.

Quentin Fillon Maillet (FRA) – Manzoni/NordicFocus

 

Johannes Thingnes Boe, le plus dangereux ?

Johannes Thingnes Boe peut bel et bien remporter le général. Car, lui que l’on disait distancé fin janvier, est parvenu à se rapprocher de Martin Fourcade. Il arrive à Nove Mesto sur une bonne dynamique et une victoire sur la mass-start des Mondiaux. Mais le Norvégien ne devra pas se louper. Une contre-performance le condamnerait définitivement. Johannes Thingnes Boe n’a pas été souverain sur le pas de tir à Antholz. La conquête du gros globe passe aussi par des tirs parfaits. Il en est tout à fait capable et, sur une bonne série, le Norvégien peut enchaîner les victoires.

 

Nordic Magazine, le numéro 1 du biathlon, ski de fond, saut à ski, combiné nordique, rollerski, ski nordique - Un magazine, un site web, une web-TV, une application. La référence francophone. Championnats du monde, coupe du monde, Jeux olympiques.

Johannes Thingnes Boe (NOR) – Manzoni/NordicFocus

 

Des outsiders en arbitre

Derrière ce trio, certains vont vouloir venir se mêler à la lutte et se placer en rôle d’arbitre. À commencer par Tarjei Boe, toujours aussi régulier et actuel quatrième au général, l’aîné des frères Boe voudra décrocher un succès qui lui échappe depuis le début de l’hiver. Une victoire pour lui viendrait récompenser sa régularité. De plus, les regards seront tournés par la réaction du Russe Alexander Loginov, s’il s’aligne après la maintenant fameuse perquisition du samedi du relais des Mondiaux.

Mais quand on parle d’outsiders, c’est du côté des Français qu’il faut se tourner. En effet, Simon Desthieux et Emilien Jacquelin ont désormais leur mot à dire. Simon Desthieux, un peu émoussé à Antholz, est toujours à la recherche de son premier succès en coupe du monde. Le voir triompher à Nove Mesto n’est pas une utopie.

 

Nordic Magazine, le numéro 1 du biathlon, ski de fond, saut à ski, combiné nordique, rollerski, ski nordique - Un magazine, un site web, une web-TV, une application. La référence francophone. Championnats du monde, coupe du monde, Jeux olympiques.

Emilien Jacquelin (FRA) –  Manzoni/NordicFocus

Pour sa part, Emilien Jacquelin a frappé un grand coup en devenant champion du monde de la poursuite. Et les prochaines courses qui viennent seront autant de bonus pour le Villardien. Totalement décomplexé et habité d’une belle insouciance, la nouvelle coqueluche du biathlon français peut réitérer ses exploits. À moins que la fatigue de la saison se fasse ressentir. Mais avec Emilien Jacquelin nous ne sommes plus à une surprise près !

 

Les retours de Claude et Guigonnat

Enfin, Fabien Claude et Antonin Guigonnat vont pouvoir à nouveau s’exprimer. Les quotas en championnats du monde (quatre athlètes maximum par nations) les ayant laissés au repos. Leur fraîcheur peut leur permettre de venir goûter à nouveau aux joies des podiums.

 

BIATHLON - Le circuit IBU Cup se poursuit avec une nouvelle étape sur le site de Martell. En Italie, on retrouvera 9 tricolores avec notamment Fabien Claude, Caroline Colombo, Antonin Guigonnat et Chloé Chevalier. 

Antonin Guigonnat (FRA) – Manzoni/NordicFocus

 

Le programme des compétitions masculines de Nove Mesto

  • Vendredi 6 mars, 17h30 : sprint
  • Samedi 7 mars, 17h : relais
  • Dimanche 8 mars, 13h45 : mass-start

 

Photos : Nordic Focus

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.