Biathlon | Nove Mesto : La Norvège en or, la France punie

BIATHLON - Le relais de l’équipe de France a écopé de deux minutes de pénalité après qu’Emilien Jacquelin ait oublié de tirer sa dernière balle de pioche. Victoire des Norvégiens sur le relais de Nove Mesto, la 4e de la saison.
Ski de fond, biathlon , combiné nordique, saut à ski

BIATHLON – Le relais de l’équipe de France a écopé de deux minutes de pénalité après qu’Emilien Jacquelin ait oublié de tirer sa dernière balle de pioche. Victoire des Norvégiens sur le relais de Nove Mesto, la 4e de la saison.

 

Une sanction qui coûte très cher aux bleus

Ce n’est pas franchement la course dont rêvait l’équipe de France de biathlon qui défendait pour la première fois son titre de championne du monde !

A Nove Mesto, c’est un fait de course qui a condamné les bleus avant même la mi-course. A l’attaque pour recoller sur les leaders du relais masculin disputé à huis clos comme l’ensemble de de cette 8e étape de la coupe du monde de biathlon, Emilien Jacquelin a commis une erreur qui a coûté cher aux bleus…

 

BIATHLON - Le relais de l’équipe de France a écopé de deux minutes de pénalité après qu’Emilien Jacquelin ait oublié de tirer sa dernière balle de pioche. Victoire des Norvégiens sur le relais de Nove Mesto, la 4e de la saison.

Engagé sur son tir debout, le récent champion du monde de la poursuite a oublié de tirer sa dernière balle de pioche avant d’aller faire son tour de pénalité. La sanction tombait de suite : deux minutes de pénalité qui condamnaient évidemment les espoirs tricolores de bien figurer…

« Quand je viens prendre ma 2e balle de pioche au tir couché, j’en ai sorti deux et fais tomber une de trop sur le tapis. Si bien qu’au debout, j’ai manqué de lucidité en pensant avoir tiré toutes mes balles. Je m’en veux beaucoup pour l’équipe, pour les copains… », témoignait, malheureux, Emilien Jacquelin.

Au final, après les prestations de Simon Desthieux (2 pioches) puis de Quentin Fillon-Maillet (trois pioches sur son dernier tir), les Français en terminaient loin très loin de leurs attentes (à la 15e place avec un tour et 12 pioches)…

 

Les Norvégiens impressionnent

Devant eux, loin devant, les Norvégiens n’ont attendu personne. Parfaitement lancés par Vetle Christiansen (2 pioches) puis Johannes Dale (2 pioches), les frangins Bœ ont signé une énorme fin de course. Tarjei Bœ a creusé des écarts sur la concurrence et donné le relais à Johannes avec 42 secondes sur la surprenante équipe d’Italie…

BIATHLON - Le relais de l’équipe de France a écopé de deux minutes de pénalité après qu’Emilien Jacquelin ait oublié de tirer sa dernière balle de pioche. Victoire des Norvégiens sur le relais de Nove Mesto, la 4e de la saison. BIATHLON - Le relais de l’équipe de France a écopé de deux minutes de pénalité après qu’Emilien Jacquelin ait oublié de tirer sa dernière balle de pioche. Victoire des Norvégiens sur le relais de Nove Mesto, la 4e de la saison.

Dans la lignée de son impressionnant sprint, le dauphin de Fourcade au général ne manquait pas l’occasion d’ajouter une nouvelle victoire au palmarès de l’équipe de Norvège cette saison, la quatrième de l’hiver… Surtout, Johannes Boe terminait la course très tranquillement en vue de la mass-start de ce dimanche. Conséquence de ce nouveau succès, les hommes de Siegfried Mazet mettaient la main sur le globe du relais hommes. 

Pour autant, le suspens a bien existé dans la course au podium : l‘Ukraine de Pidruchniy (0+5, à 38 sec) s’emparait de l’argent devant la Suède de Samuelsson et la Russie de la révélation Khalili, 4e sur la dernière ligne droite… Les Allemands terminaient cinquièmes du jour devant l’Italie, sans Lukas Hofer…

 

Le résultat du jour

Photo : Nordic Focus

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.