Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Emilien Jacquelin, biathlon, Oberhof
15.01.2021, Oberhof, Germany (GER): Emilien Jacquelin (FRA) - IBU World Cup Biathlon, relay men, Oberhof (GER). www.nordicfocus.com. © Manzoni/NordicFocus. Every downloaded picture is fee-liable.

Biathlon

Biathlon | Oberhof : comment Emilien est redevenu Jacquelin sur les relais

Après un début d’hiver marqué par deux craquantes en relais, le Dauphinois Emilien Jacquelin a su redresser la barre ces derniers jours pour offrir deux belles victoires à la France sur les pistes d’Oberhof (Allemagne). Pour Nordic Magazine, il revient sur ce qu’il a changé pour qu’Emilien redevienne Jacquelin.

Biathlon : « Je me suis beaucoup remis en question »

Au moment où il s’est présenté seul face aux cibles pour le dernier tir debout du relais d’Oberhof (Allemagne), ses craquantes de Kontiolahti (Finlande) et d’Hochfilzen (Autriche) étaient dans tous les esprits. Pourtant, Emilien Jacquelin n’a cette fois pas fléchi et a offert la victoire à l’équipe de France sur le relais masculin thuringien. Comme, dimanche dernier, lorsqu’il avait donné la victoire à son pays lors du relais mixte simple.

Emilien Jacquelin, biathlon, Oberhof

Emilien Jacquelin (FRA) – Manzoni/NordicFocus

« Cela efface un petit peu les deux premiers relais, explique-t-il à Nordic Magazine. Depuis le titre de champion du monde [le 22 février dernier à Antholz, ndlr.], je n’avais pas fait de bon relais à cause d’un mélange de manque de chance, de rigueur et de petits détails. »

Ces deux premiers relais, justement, ont été des blessures à panser pour le Dauphinois. « Je me suis beaucoup remis en questions après cela, ce qui est normal, reprend le héros d’Oberhof. J’ai revu mon approche du relais, ce que j’y attends, ce qui m’y motive, pour trouver la source du problème qui n’est pas seulement mon tir debout défaillant. »

« Avant, ce genre de relais m’aurait achevé »

En analysant ses courses finlandaises et autrichiennes, il a remarqué qu’il ne manquait que la « finalité » : ce satané tir debout. « Les discussions avec les coachs et les autres gars de l’équipe m’ont permis de prendre un peu de recul. Je m’en suis servi d’une base pour progresser, ne pas refaire les mêmes erreurs. Je n’ai pas gambergé ici parce que j’avais bien ciblé les erreurs faites », révèle le champion du monde de la poursuite ajoutant qu’il a gagné en maturité cet hiver.

« Avant, ce genre de relais m’aurait achevé et j’aurais mis deux semaines à m’en remettre en foirant toutes mes courses », glisse-t-il pour finir.

L'article continue sous la publicité
Biathlon, Combiné nordique, Saut à ski, Ski nordique, Nordic Mag, Nordic Magazine

 

pub

À lire aussi :

Photos : Nordic Focus.

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, Grand-Bornand, Annecy Le Grand Bornand, Coupe du monde
Biathlon, ski de fond, Saut à ski, combiné nordique, Sports d'hiver, Nordic Magazine, Ski, nordique, vol à ski
Biathlon, Ski de fond, Saut à ski, Combiné nordique, Ski nordique, Nordic Magazine, Nordic Mag, Saut spécial, fond, Combiné
Biathlon, Combiné nordique, Saut à ski, Ski nordique, Nordic Mag, Nordic Magazine, Biathlon Magazine

Facebook

A LIRE AUSSI

Biathlon

17:13. Absents des gradins des coupes du monde de biathlon depuis les Mondiaux 2020 d’Antholz (Italie), les fans vont pouvoir revenir dans les tribunes...

Biathlon

Camille Bened, biathlète de Châtel (Haute-Savoie) de 21 ans, connaît des problèmes de respiration à un mois du lancement de l'hiver.

Magazine

La Tribu Nordic réunit quatre-vingt-dix portraits publiés entre 2011 et 2021.

Biathlon

Pour Nordic Magazine, le Jurassien Quentin Fillon-Maillet revient sur son titre national d'été de la poursuite et l'ambiance d'Arçon (Doubs).

Biathlon

Evgeniy Garanichev, 33 ans, explique pourquoi, malgré des résultats individuels en berne, il n'a pas mis un terme à sa carrière.

Ski nordique

La flamme olympique de Pékin 2022 est arrivée il y a quelques heures sur le sol chinois. Elle va y rester jusqu'à son extinction...

Biathlon

L'équipe de France de biathlon s'envolera le 4 novembre prochain pour la Norvège, lieu de son ultime stage de préparation pour la saison olympique...

Biathlon

Les ruptures et idylles amoureuses ont mis l'équipe nationale de biathlon suédoise sens dessus dessous ces derniers mois.