Biathlon : Oberhof redoute un « fiasco financier »

BIATHLON - Malgré un trou noir d’Emilien Jacquelin en tout début de course, Martin Fourcade, Simon Desthieux et Quentin Fillon-Maillet ont arraché une superbe deuxième place venue de très loin, lors du relais d’Oberhof. Les bleus se sont inclinés derrière la Norvège privée des frères Boe !
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

BIATHLON – Les deux week-ends de coupe du monde à Oberhof pourraient laisser une ardoise d’un million d’euros.

 

Biathlon : combien de spectateurs seront accueillis ?

Lors de la prochaine saison, l’IBU a confié à Oberhof deux week-ends de coupe du monde de biathlon au lieu d’un. Une modification du calendrier qui a été décidé en raison de la crise du coronavirus. Pour les organisateurs, elle n’est pas sans conséquence.

Comme le rapporte le journal Thueringer Allgemeine, ils redoutent même un « fiasco financier ». C’est que les coûts vont augmenter afin de respecter toutes les consignes sanitaires, tandis que les recettes vont fondre comme neige au soleil du fait de la forte diminution de la vente de billets. Il y aussi les travaux qui ont été engagés dans le stade. 12 000 mètres cubes de neige ont été stockés.

Plus d’un million d’euros pourraient manquer dans les caisses.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

 

Nordic Magazine, le numéro 1 du biathlon, ski de fond, saut à ski, combiné nordique, rollerski, ski nordique - Un magazine, un site web, une web-TV, une application. La référence francophone. Championnats du monde, coupe du monde, Jeux olympiques.

Julia Simon (FRA), Monika Hojnisz-Starega (POL) – Manzoni/NordicFocus

 

C’est dire que le risque est important. Mais, explique Hartmut Schubert, secrétaire d’État au ministère des Finances de Thuringe, Oberhof n’avait pas le choix. Si elle n’avait pas accepté la demande de l’IBU, Ruhpolding aurait pu la remplacer. Elle aurait dès lors quitter la coupe du monde. En outre, elle aurait donné une mauvaise impression à la fédération international de biathlon alors même qu’elle doit accueillir les Mondiaux en 2023.

Reste à connaître le nombre de spectateurs qui pourront assister aux exploits de Johannes Thingnes Boe, Quentin Fillon-Maillet, Dorothea Wierer et les autres. Pour le moment, rien n’est fixé. La décision des autorités sanitaires locales sera prise à la mi-novembre. 17 000 billets ont déjà été vendus pour la première semaine de compétitions.

 

Photos : Nordic Focus.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.