Biathlon | Oberhof : la cinquantième hurlante de Johannes Thingnes Boe

Johannes Thingnes Boe, biathlon, Oberhof
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du moSki de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

BIATHLON – Pour la première course de l’année 2021, le Norvégien Johannes Thingnes Boe écrase le sprint d’Oberhof (Allemagne) devant son grand frère Tarjei et Sturla Holm Lægreid. C’est sa cinquantième victoire en coupe du monde.

 

Biathlon : un triplé norvégien pour débuter 2021

Alors que certains courageux skippers du Vendée Globe naviguent encore dans les mers du Sud au niveau des latitudes des cinquantièmes hurlants, le biathlète norvégien Johannes Thingnes Boe a rugi de plaisir pour la cinquantième fois dans le temple d’Oberhof (Allemagne) au moment de conclure son sprint victorieux. Le leader du classement général s’impose effectivement lors de la première course de l’année. Cerise sur le gâteau, il devance son frère Tarjei et Sturla Holm Lægreid, toujours impressionnant en 2021 avec un 10/10.

 

Johannes Thingnes Boe, biathlon, Oberhof

Johannes Thingnes Boe (NOR) – Manzoni/NordicFocus

 

Supersonique sur les skis, à l’image des Imoca montés sur foils du Vendée Globe, et coupable d’une seule erreur sur le pas de tir, Johannes Thingnes Boe bat Tarjei, à 10/10, de 10 sec 8 en infligeant une rouste à tous ses concurrents sur la terrible piste allemande. Le plus proche, Johannes Dale, est repoussé à près de trente secondes. Avec cette victoire décrochée dès la reprise de la coupe du monde et près d’un an après la naissance de son fils, Johannes Thingnes Boe s’impose comme le patron du circuit, ce qu’il pourrait confirmer dès samedi lors de la poursuite.

 

Tarjei Boe, Johannes Thingnes Boe, Sturla Holm Laegreid, Oberhof, biathlon

Tarjei Boe (NOR), Johannes Thingnes Boe (NOR), Sturla Holm Laegreid (NOR) – Manzoni/NordicFocus

 

L’incroyable erreur de Quentin Fillon-Maillet, la famille Claude en fusion

Après la coupure de Noël, le Jurassien Quentin Fillon-Maillet espérait une meilleure reprise. Malheureusement, un gros grain de sable est venu l’en empêcher : lors du couché, il a manqué deux cibles mais a tourné une seule fois sur l’anneau de pénalité thuringien. Une erreur entraînant une pénalité en temps. « Je ne vois qu’une seule faute sur ce tir… Aujourd’hui, c’est les trente ans de ma copine, j’aurais voulu faire une meilleure course », expliquait-il, en larmes, au micro de La Chaîne L’Équipe. Avec un 6/10, il termine finalement 84e au fin fond du classement et ne sera pas de la poursuite ce samedi.

 

Quentin Fillon-Maillet, biathlon, Oberhof

Quentin Fillon Maillet (FRA) – Manzoni/NordicFocus

 

Heureusement pour le clan français, la famille Claude a redonné le sourire à l’équipe avec un Fabien (9/10) huitième à 56 secondes et, surtout, un Emilien, pour sa grande première, 32e avec un incroyable 10/10, le seul de la journée pour la France. Simon Desthieux (9/10), septième juste devant le cadet des Claude, réalise sa meilleure course de l’hiver. Emilien Jacquelin (8/10), avec une faute à chaque passage derrière la carabine, termine 14e à 1 min 08 sec et Antonin Guigonnat (8/10) 22e à 1 min 27 sec 8.

pub

 

Emilien Claude, biathlon, Oberhof

Emilien Claude (FRA) – Manzoni/NordicFocus

 

 

Les résultats complets du sprint masculin d’Oberhof (Allemagne)

Télécharger (PDF, 497KB)

 

À lire aussi :

 

Photos : Nordic Focus.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.