Biathlon | Oberhof : le relais Français deuxième derrière les Russes

Ski nordique, ski de fond, saut à ski, combiné nordique, biathlon, coupe du monde, FIS, Ski, hiver, Nordic Magazine, vainqueur, ski, saut à ski,

BIATHLON – Le relais d’Oberhof a tenu toutes ses promesses. Dans l’exercice, ce sont les Russes d’Alexander Loginov qui ont été les plus forts. La France termine deuxième.

 

Biathlon : la suprématie de la Russie

Lancés par Maxim Tsvetkov, avancés par Evgeniy Garanichev, propulsés par Dmitry Malyshko, le tout finalisé par Alexander Loginov, les Russes ont maîtrisé le relais d’Oberhof pour lever les bras sur la ligne. Les biathlètes de l’équipe de Russie ont tout simplement géré de bout en bout les hostilités en ne réalisant que six fautes sur les quarante tirs.

La Russie signe donc un doublé sur cette journée de relais à Oberhof après la victoire des femmes le matin.

Derrière les vainqueurs du jour, on retrouve une belle équipe de France et l’Autriche de Julian Eberhard. La République-Tchèque est bonne quatrième. Un petit sprint a également eu lieu pour la cinquième place entre l’Italie, la Norvège et la Suède. Les Scandinaves de Sebastian Samuelsson l’emportent.

 

Le résumé des Bleus

D’abord, Antonin Guigonnat a lancé le relais de la meilleure des façons en laissant le soin à Simon Desthieux de mener la course. Le barbu de l’équipe de France qui avec une seule pioche tirée voit son coéquipier réaliser deux premiers tours de haut-vol avant de craquer sur son debout. Un tour de pénalité qui renvoie l’équipe de France à plus de 40 secondes de la tête Russe.

Ce fut également compliqué pour Quentin Fillon-Maillet. Sur son premier tir couché, le Jurassien doit tirer les trois balles de pioches qui lui sont offertes. A plus d’une minute d’un excellent Dmitry Malyshko, le Français n’a rien lâché et a tout tenté pour combler son retard. Parfait sur le debout, Fillon-Maillet a remis l’équipe de France sur les rails (2e) pour assurer le podium.

Martin Fourcade, parti trop loin d’Alexander Loginov pour espérer gagner, a assuré le minimum pour monter de nouveau sur la boîte. Sans fautes sur son premier tir, le catalan a vite rattrapé quelques dizaines de secondes sur son adversaire Russe, pas parfait au couché. Plus tard, le septuple vainqueur du globe va réciter sa leçon et réaliser un joli 10/10 sur ce relais.

Ce dernier qui semblait satisfait de sa course, s’est même payé le luxe de réaliser un télémark dans un des derniers virages du circuit d’Oberhof :

 

Photo : Nordic Focus Photo Agency

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.