Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Enora Latuillière, Oberhof, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2023, ski nordique, biathlon magazine

Biathlon

Biathlon | Oberhof : les favoris pour les médailles d’Enora Latuillière

Pour Nordic Magazine, l’ancienne biathlète chamoniarde Enora Latuillière dévoile ses favoris pour les médailles mondiales à Oberhof (Allemagne).


Biathlon, biathlon programme, programme biathlon, nordic mag, biathlon 2024, ibu, ski nordique, ski de fond, ski, combiné, combiné nordique, saut, saut à ski, ibu cup, biathlon aujourd'hui, calendrier biathlon 2024, nordic mag biathlon, championnat du monde biathlon 2024, nove mesto, biathlon calendrier, coupe du monde biathlon 2024, ski nordique, julia simon, justine braisaz-bouchet, ski-nordique, émilien jacquelin, biathlon championnat du monde, biathlon programme aujourd'hui, coupe du monde de biathlon 2024, ski nordique net, nordic magazine, nordic

Biathlon : ceux qui vont briller à Oberhof

En fin de saison dernière, la Haut-Savoyarde Enora Latuillière a mis fin à sa carrière. D’abord biathlète, elle a pris trente-sept départs en coupe du monde, a participé aux Mondiaux 2015, remportant au passage l’argent du relais, et a gagné une course en IBU Cup. C’est ensuite dans le ski de fond spécial qu’elle terminait ses années de sportive de haut niveau avant de devenir au printemps coach au club de Chamonix (Haute-Savoie).

Enora Latuillière, Autrans, biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine
Enora Latuillière (FRA) – Jolypics

Pour Nordic Magazine au matin du lancement des championnats du monde de biathlon d’Oberhof (Allemagne), Enora Latuillière, avec son œil d’experte, a accepté de donner ses favoris pour les médailles.

Johannes Thingnes Boe

« Il est vraiment impressionnant et j’ai l’impression qu’il ne peut plus rien lui arriver. En début de saison, il était à se demander quel était son niveau et moins fort que maintenant. Ensuite, il a vu qu’il était au-dessus du lot et, plus le temps avance et plus il se libère et se lâche. En biathlon, plus on joue et plus cela marche ! Par contre, la petite pause à la maison avant les Mondiaux et l’incertitude de cette compétition peuvent tout changer. Je pense donc que cela va dépendre de la première course : s’il est encore dans sa confiance d’Antholz, il va continuer sur sa lancée ! »

Johannes Thingnes Boe, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2023, ski nordique, biathlon magazine
Johannes Thingnes Boe (NOR) – Reichert/NordicFocus

Les autres Norvégiens

« Ils sont dans une grosse dynamique. Sur le relais, par exemple, ils savent qu’ils ont de la marge et s’amusent. Ces courses-là ont aidé les autres Norvégiens à se libérer individuellement. Ils sont un peu au-dessus [et peuvent prétendre aux médailles individuelles] même si on a vu, notamment sur le relais d’Antholz, que les autres Français n’avaient pas à rougir face à eux, excepté Johannes [Thingnes Boe]. »

« [Les Bleus] vont arriver aux Mondiaux sans complexe »Enora Latuillière à Nordic Magazine

Les Français

« Cela a été un petit peu compliqué pour eux ces dernières semaines, mais je sens qu’il y a eu un petit changement à la fin d’Antholz avec le retour d’Emilien [Jacquelin] après sa mini coupure. Cela lui a fait du bien à la tête avec l’envie d’en découdre et a remis un petit élan positif au sein de l’équipe. Ils ont fait un beau relais pour terminer puis le retour à la maison et le stage de Seefeld, sur un site inconnu pour eux, leur a fait énormément de bien. Je pense qu’ils vont arriver aux Mondiaux sans complexe et avec une bonne préparation. »

Emilien Jacquelin, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2023, ski nordique, biathlon magazine
Emilien Jacquelin (FRA) – Reichert/NordicFocus

Sebastian Samuelsson et Martin Ponsiluoma

« Ils ont une revanche à prendre. Un peu comme les Français, ils vont arriver à Oberhof sans pression. Je me dis qu’il y a moyen qu’ils en claquent une et j’espère pour eux parce qu’ils ont bien galéré en début de saison, même en relais où ils ont été en difficulté. »

« Je pense que [Julia Simon] va réussir à faire abstraction de son statut de leader du général »Enora Latuillière à Nordic Magazine

Julia Simon

« Je pense qu’elle va réussir à faire abstraction de son statut de leader du général et, donc, de favorite. Depuis le début de saison, elle a le maillot jaune et elle l’a prouvé. On a vu que cela ne lui faisait pas peur. Sa force, c’est sa régularité et elle a cette confiance dans la tête. Je ne pense pas qu’elle va passer complètement à côté de ses courses. Pour la médaille d’or, je ne sais pas, il va y avoir énormément d’autres filles qui vont la vouloir [comme Elvira Oeberg, sa principale adversaire, NDLR] ! »

L'article continue sous la publicité
Biathlon, biathlon programme, programme biathlon, nordic mag, biathlon 2024, ibu, ski nordique, ski de fond, ski, combiné, combiné nordique, saut, saut à ski, ibu cup, biathlon aujourd'hui, calendrier biathlon 2024, nordic mag biathlon, championnat du monde biathlon 2024, nove mesto, biathlon calendrier, coupe du monde biathlon 2024, ski nordique, julia simon, justine braisaz-bouchet, ski-nordique, émilien jacquelin, biathlon championnat du monde, biathlon programme aujourd'hui, coupe du monde de biathlon 2024, ski nordique net, nordic magazine, nordic






Julia Simon, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2023, ski nordique, biathlon magazine
Julia Simon (FRA) – Reichert/NordicFocus

Marte Olsbu Roeiseland, Lisa Theresa Hauser et Denise Herrmann-Wick

« On a vu que Marte [Olsbu Roeiseland] était clairement dans le jeu alors qu’elle n’a pas fait le début de la saison. Je pense qu’elle va être une très grosse cliente après une préparation optimum. Elle sait gérer la pression quand elle est attendue et, là, elle n’est pas la plus attendue donc elle peut faire mal. Denise Herrmann-Wick, aussi, se prépare souvent très bien pour les grandes échéances et Lisa Therese Hauser est aussi souvent forte aux Mondiaux ! »

« Dès qu’elle a un objectif, [Anaïs Chevalier-Bouchet] s’y tient, n’a pas peur de le dire et d’y aller à fond »Enora Latuillière à Nordic Magazine

Anaïs Chevalier-Bouchet… et les autres Françaises

« J’ai vraiment confiance en toutes les autres Françaises ! Elles sont dans une dynamique incroyable avec Chloé [Chevalier] qui s’est libérée et Anaïs [Chevalier-Bouchet] qui va revenir bien fraîche et qui vise complètement cet événement. Elle sait très bien gérer les grandes compétitions. Dès qu’elle a un objectif, elle s’y tient, n’a pas peur de le dire et d’y aller à fond. Lou [Jeanmonnot], malgré son énorme début de saison, n’a rien à perdre et va s’éclater. Je la vois bien faire de très belles courses. »

Anaïs Chevalier-Bouchet, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2023, ski nordique, biathlon magazine
Anaïs Chevalier-Bouchet (FRA) – Reichert/NordicFocus

Les relais français

« Les filles ont montré qu’elles avaient largement le niveau d’aller chercher l’or. Après leur victoire à Antholz, elles le savent et ont eu cette petite coupure pour se préparer à arriver aux Mondiaux en tant que leadeuses. Après, les Suédoises seront là, les Italiennes aussi, comme la Norvège, l’Allemagne ou la Suisse. Et il ne faut pas oublier qu’il y a toujours une équipe surprise aux Mondiaux ! Chez les garçons, la Norvège sera à battre, mais on a vu à Antholz que les Français pouvaient largement les concurrencer. Ils s’en sont aperçus et cela peut les pousser à ne pas se sentir trop au-dessous d’eux avant la course. Je vois bien une belle battle [bataille] France/Norvège ! »


A lire aussi


Les cinq dernières infos

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

nordic mag, biathlon, biathlon programme, nordic magazine, nordicmag, programme biathlon, Justine Braisaz-Bouchet, Julia Simon, ski nordique, biathlon 2024, biathlon championnats du monde, émilien Jacquelin, nordic mag biathlon, dorothea Wierer, ibu cup, nordic biathlon, nordique mag, Nordic Magazine, ski de fond, saut à ski, saut, combiné, combiné nordique, première cible, biathlon magazine, dico du biathlon, vu de norge, planète nordic, Ski-nordique, Ski nordic, ski nordique
Running - Montres Connectées
Biathlon, biathlon programme, programme biathlon, nordic mag, biathlon 2024, ibu, ski nordique, ski de fond, ski, combiné, combiné nordique, saut, saut à ski, ibu cup, biathlon aujourd'hui, calendrier biathlon 2024, nordic mag biathlon, championnat du monde biathlon 2024, nove mesto, biathlon calendrier, coupe du monde biathlon 2024, ski nordique, julia simon, justine braisaz-bouchet, ski-nordique, émilien jacquelin, biathlon championnat du monde, biathlon programme aujourd'hui, coupe du monde de biathlon 2024, ski nordique net, nordic magazine, nordic
Chaussures - Textile
Decathlon (FR)
Equipement de randonnée
Decathlon National

A LIRE AUSSI

Biathlon

Depuis octobre 2023, le pas de tir de biathlon d'Oslo-Holmnekollen (Norvège) est fermé suite à des problèmes de sécurité.

Ski nordique

Mercredi, les athlètes de l'équipe de France militaire de ski (EFMS) partent en mission. Avant cela, ils ont effectué le traditionnel parcours commando et...

Biathlon

Pour Nordic Magazine, le biathlète dauphinois Emilien Jacquelin se confie longuement au sujet de son exposition photographique actuellement en cours à Paris.

Biathlon

C'est la rentrée des classes pour les nations du biathlon. Les Suisses se sont retrouvés à Lenzerheide, lieu des prochains Mondiaux.

Ski de fond

Appelée en renfort pour redresser l'équipe norvégienne de ski de fond, Marit Bjoergen a vécu son premier entraînement hier.

Ski nordique

En ski nordique, la FIS n'aurait encore signé aucun contrat pour les Mondiaux de Falun 2027. C'est ce que révèle ce mardi le quotidien...

Biathlon

Ancienne championne de biathlon, Marte Olsbu Roeiseland avait déjà rencontre le roi de Norvège, Harald V, mais jamais dans son petit village.

Ski nordique

On a plus l'habitude de les voir sur les compétitions de biathlon ou de ski de fond. Cette semaine, ils échangeront leur combinaison tricolore...