Biathlon | Oberhof : les réactions de Quentin Fillon-Maillet et d’Emilien Jacquelin

Quentin Fillon-Maillet, biathlon, Oberhof
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du moSki de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

BIATHLON – Dans le top 15 du sprint ouvrant la seconde semaine d’Oberhof (Allemagne), Quentin Fillon-Maillet, huitième, et Emilien Jacquelin, quatorzième, réagissent à leur performance réalisée sur les pistes de Thuringe.

 

Biathlon : « J’ai des difficultés à aller chercher des bons temps de ski »

Ce mercredi après-midi, les biathlètes français espéraient remonter sur le podiumpour la première fois depuis le 19 décembre dernier. Malheureusement, les Norvégiens, menés par la doublette Johannes Thingnes Boe/Sturla Holm Lægreid, ont une nouvelle fois trusté le top 3 malgré l’incursion de l’Allemagne Arnd Peiffer sur la troisième marche du podium. La France, elle, doit se contenter de deux places dans le top 15 par Quentin Fillon-Maillet (9/10), huitième, et Emilien Jacquelin (9/10, quatorzième.

 

Emilien Jacquelin, biathlon, Oberhof

Emilien Jacquelin (FRA) – Manzoni/NordicFocus

 

« C’était un sprint exigeant mais avec des meilleures sensations de glisse, une piste plus rapide que la semaine dernière, explique le Dauphinois quelques minutes après sa performance au pied du camion de fartage. Au niveau du pas de tir, il y avait quand même du vent, il fallait s’accrocher et avoir une certaine rigueur. Mon résultat n’est pas parfait mais, à chaque course, on apprend des choses pour la suite. »

 

 

À une balle du podium

Le Jurassien Quentin Fillon-Maillet retient, quant à lui, une « course correcte sans être parfaite à cause de cette petite faute au tir. C’est une déception parce qu’elle m’aurait peut-être permis d’aller chercher le podium. » Finalement, avec cette erreur au debout, il échoue à 18 secondes d’une boîte qui lui aurait fait beaucoup de bien au moral cinq jours après un sprint manqué dans les grandes largeurs. « La saison passe et je me rends compte que j’ai des difficultés à aller chercher des très bons temps de ski », termine celui qui annoncé prendre les courses les unes après les autres sans penser au général après chaque performance.

 

Quentin Fillon-Maillet, biathlon, Oberhof

Quentin Fillon Maillet (FRA) – Manzoni/NordicFocus

 

À lire aussi :

 

Photos : Nordic Focus.

pub

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.