Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Ole Einar Bjoerndalen, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2023, ski nordique, biathlon magazine
Ole Einar Bjoerndalen (NOR) - Manzoni/NordicFocus

Biathlon

Biathlon : Ole Einar Bjoerndalen revient sur les temps forts de sa carrière

A l’occasion des 30 ans de l’IBU, Ole Einar Bjoerndalen a livré les meilleurs souvenirs de sa carrière de biathlète.


Biathlon, biathlon programme, programme biathlon, nordic mag, biathlon 2024, ibu, ski nordique, ski de fond, ski, combiné, combiné nordique, saut, saut à ski, ibu cup, biathlon aujourd'hui, calendrier biathlon 2024, nordic mag biathlon, championnat du monde biathlon 2024, nove mesto, biathlon calendrier, coupe du monde biathlon 2024, ski nordique, julia simon, justine braisaz-bouchet, ski-nordique, émilien jacquelin, biathlon championnat du monde, biathlon programme aujourd'hui, coupe du monde de biathlon 2024, ski nordique net, nordic magazine, nordic

Biathlon : trente ans d’évolutions majeures

Alors qu’il avait pris le départ de ses premières courses en coupe du monde avant la création de l’Union internationale de biathlon (IBU) il y a 30 ans, Ole Einar Bjoerndalen a livré à l’instance internationale les moments forts de sa carrière, mais aussi ceux de l’après. Il faut dire que la légende de la discipline a connu toutes les évolutions qui ont fait passer ce sport dans une autre dimension.

« Nous rêvions de voir le biathlon à ce niveau. A l’époque, ce n’était qu’un petit sport. Même en Norvège, le ski alpin et le ski de fond étaient plus importants. Aux Jeux olympiques de Lillehammer en 1994, la France, l’Allemagne et la Russie étaient très bons en biathlon et la Norvège très mauvaise. Après cela, le biathlon a progressé pas à pas et se développe aujourd’hui encore très rapidement », confie le Norvégien au micro de l’IBU.

Ole Einar Bjoerndalen, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2023, ski nordique, biathlon magazine
Ole Einar Bjoerndalen (NOR) – Manzoni/NordicFocus

Le Scandinave se souvient notamment de ses premières compétitions, quand la poursuite et la mass-start n’existaient pas : « En 1993 et 1994, il n’y avait que le sprint, l’individuel et le relais. L’équipe norvégienne était peu suivie par les médias. Au milieu des années 90, les commentateurs Kjell Kristian Rike et John Herwig Carlsen, le directeur Andreas Lauterbach et le président de l’IBU discutaient de l’avenir en essayant de développer un nouveau format de course pour notre sport. […] Sans eux, je ne suis pas sûr que nous serions ce que nous sommes aujourd’hui. Ces trois ou quatre personnes ont fait un pas de géant dans la bonne direction. Lorsqu’ils ont proposé la poursuite, nous, les athlètes, étions plutôt d’accord. Mais lorsque [Kjell Kristian] Rike et [Andreas] Lauterbach ont commencé à parler des courses se déroulant l’après-midi, les athlètes ont été moins emballés. Après un certain temps, avec ce changement, nous avons vu l’intérêt pour le sport de grandir », raconte-t-il.

L’importance de l’arrivée du prize money

Ole Einar Bjoerndalen explique également que l’arrivée du prize money a permis au biathlon de franchir un nouveau cap dans son évolution. « C’était très important car nous ne gagnions de l’argent qu’avec de bons résultats, non pas grâce au prize money, mais grâce au marketing et aux sponsors. Il était presque impossible d’obtenir un sponsor avant d’avoir un titre de champion du monde ou olympique. C’est à ce moment-là que les choses ont commencé à bouger. […] Il était donc très important d’introduire du prize money et que celui-ci soit le même pour les femmes et les hommes. Aujourd’hui, même dans les courses d’IBU Cup, les récompenses sont très intéressantes. »

Ole Einar Bjoerndalen, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2023, ski nordique, biathlon magazine
Ole Einar Bjoerndalen (NOR) – Manzoni/NordicFocus

Peu à peu, avec l’arrivée de financements plus importants dans le milieu, le matériel a aussi évolué et permis aux athlètes de rapidement gravir les échelons : « Le matériel changeait constamment, des balles à la carabine en passant par les skis, les chaussures, les bâtons et les combinaisons de ski. C’était intéressant pour moi car j’obtenais rapidement de bons résultats. Ma mission était de développer le sport et de le rendre plus intéressant avec des skis plus rapides, des tirs plus rapides. Je ne me suis jamais lassé de cela. Chaque fois que j’obtenais un bon résultat, je trouvais quelque chose d’autre à travailler. Il n’y avait pas que les résultats. Ma passion était dans le développement du sport », développe l’ancien biathlète de 49 ans.

Les leçons de Fritz Fischer et Ricco Gross

En l’espace de quelques années, le Norvégien est passé du statut de débutant à celui d’une véritable légende du sport en trouvant une toute nouvelle méthode de tir. « En 1994, 1995 et 1996, j’étais un bon athlète, le meilleur junior, mais je n’étais pas régulier. Mon plus gros problème lorsque je suis arrivé en coupe du monde était que je n’avais aucun niveau sur le pas de tir. J’ai eu la chance d’aller en Allemagne pendant l’été et de m’entraîner avec Ricco Gross et Fritz Fischer. Ce dernier m’a appris à exercer une forte pression sur la détente. Plus la pression est forte, plus les chances d’atteindre la cible sont grandes, révèle-t-il. Cet entraînement au doigt qu’il m’a enseigné était fantastique. Il était tellement en avance sur tous les Norvégiens. J’ai également appliqué cette technique sur mon couché. »

L'article continue sous la publicité
Biathlon, biathlon programme, programme biathlon, nordic mag, biathlon 2024, ibu, ski nordique, ski de fond, ski, combiné, combiné nordique, saut, saut à ski, ibu cup, biathlon aujourd'hui, calendrier biathlon 2024, nordic mag biathlon, championnat du monde biathlon 2024, nove mesto, biathlon calendrier, coupe du monde biathlon 2024, ski nordique, julia simon, justine braisaz-bouchet, ski-nordique, émilien jacquelin, biathlon championnat du monde, biathlon programme aujourd'hui, coupe du monde de biathlon 2024, ski nordique net, nordic magazine, nordic

Biathlon, biathlon programme, programme biathlon, nordic mag, biathlon 2024, ibu, ski nordique, ski de fond, ski, combiné, combiné nordique, saut, saut à ski, ibu cup, biathlon aujourd'hui, calendrier biathlon 2024, nordic mag biathlon, championnat du monde biathlon 2024, nove mesto, biathlon calendrier, coupe du monde biathlon 2024, ski nordique, julia simon, justine braisaz-bouchet, ski-nordique, émilien jacquelin, biathlon championnat du monde, biathlon programme aujourd'hui, coupe du monde de biathlon 2024, ski nordique net, nordic magazine, nordic






« Ma fédération ne comprenait pas pourquoi j’avais besoin d’un préparateur mental »Ole Einar Bjoerndalen pour l’IBU

Précurseur à tous les étages, Ole Einar Bjoerndalen a également été l’un des premiers biathlètes à faire appel à un préparateur mental : « Je pense qu’il est très important d’avoir le courage de suivre sa propre voie. Ma fédération ne comprenait pas pourquoi j’avais besoin d’un préparateur mental. Aujourd’hui, c’est tout à fait normal, mais, en 1996, ils pensaient que j’étais complètement fou », explique le multimédaillé olympique dans un sourire.

L’entrée au Hall of Fame de l’IBU

Avec plus de 580 départs en coupe du monde ou encore des médailles mondiales et olympiques se comptant par dizaines, Ole Einar Bjoerndalen a marqué l’Histoire du biathlon de son empreinte. Ainsi, le « roi du biathlon » a récemment vu son nom intégrer le tout nouveau Hall of Fame de l’IBU : « C’est tellement agréable de voir autant d’athlètes et de membres du circuit du biathlon. J’apprécie vraiment de voir tout le monde », racontait-il au moment de revoir d’anciens coéquipiers et adversaires en février dernier.

Ole Einar Bjoerndalen, Olle Dahlin, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2023, ski nordique, biathlon magazine
Ole Einar Bjoerndalen (NOR), Olle Dahlin (SWE) – Manzoni/IBU

Devenu l’une des plus grandes stars de l’histoire de la discipline, le Norvégien n’oublie pas tout le parcours qu’il a traversé pour construire sa riche carrière : « J’en rêvais à l’âge de 12 ans. A l’époque, j’étais agriculteur et je ne voulais pas le rester à l’avenir. Je voulais vivre du biathlon et devenir le meilleur biathlète du monde. A 12 ans, je ne savais pas que cela changerait ma vie. Le rêve était là et il s’est réalisé. J’étais sûr à 100 % de gagner des championnats du monde mais quarante médailles ou treize médailles olympiques, jamais je n’aurais pu y penser », termine-t-il.


A lire aussi


Les cinq dernières infos

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

nordic mag, biathlon, biathlon programme, nordic magazine, nordicmag, programme biathlon, Justine Braisaz-Bouchet, Julia Simon, ski nordique, biathlon 2024, biathlon championnats du monde, émilien Jacquelin, nordic mag biathlon, dorothea Wierer, ibu cup, nordic biathlon, nordique mag, Nordic Magazine, ski de fond, saut à ski, saut, combiné, combiné nordique, première cible, biathlon magazine, dico du biathlon, vu de norge, planète nordic, Ski-nordique, Ski nordic, ski nordique
Biathlon, biathlon programme, programme biathlon, nordic mag, biathlon 2024, ibu, ski nordique, ski de fond, ski, combiné, combiné nordique, saut, saut à ski, ibu cup, biathlon aujourd'hui, calendrier biathlon 2024, nordic mag biathlon, championnat du monde biathlon 2024, nove mesto, biathlon calendrier, coupe du monde biathlon 2024, ski nordique, julia simon, justine braisaz-bouchet, ski-nordique, émilien jacquelin, biathlon championnat du monde, biathlon programme aujourd'hui, coupe du monde de biathlon 2024, ski nordique net, nordic magazine, nordic

A LIRE AUSSI

Biathlon

Le biathlon allemand s'est donné rendez-vous au début du mois de juillet pour un gros stage de préparation.

Ski nordique

Le ski nordique a rendez-vous en Italie lors des prochaines olympiades en 2026. Mais le symbole olympique sera lui révélé au Japon.

Biathlon

L'Autriche veut attirer les Mondiaux de biathlon à Hochfilzen en 2028 ou en 2029.

Biathlon

Les trois skieurs alpins se sont essayés au biathlon lors d'une séance avec plus ou moins de réussite.

Biathlon

11:35. Lukas Hofer ne veut pas se presser. L’Italien l’a répété au fil de l’hiver, après avoir subi de nombreux pépins physiques ces dernières...

Biathlon

11:23. L’Allemande Julia Tannheimer a été l’une des grandes révélations de cette saison 2023/2024. À dix-huit ans, la jeune femme a découvert l’IBU Cup et...

Ski de fond

Ce samedi, Framverran dévoile une statue de Petter Northug Jr. Une belle marque de respect pour la légende du ski de fond.

Biathlon

9:50 En plein cœur de sa préparation estivale, Quentin Fillon-Maillet a troqué ses ski-roues et sa carabine pour un vélo. Le natif de Champagnole...