Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Biathlon : on vote Jules Cuenot

Cette année, l’Aide sportive attribuera pour la 14e fois consécutive ses prix des Meilleurs espoirs romands. Six nominés peuvent espérer recevoir 6000 francs lors de la Soirée Romande le vendredi 9 mai au Musée Olympique. Les athlètes proviennent de cinq disciplines et cantons différents. Parmi eux, le biathlète Jules Cuenot.

 

Ils sont six à vouloir succéder aux deux lauréats de 2012, Tess Sugnaux (tennis) et Erwan Kaeser (ski de fond). Dans la catégorie féminine, il s’agit notamment de Camillia Berra (ski slopestyle), Pauline Brunner (escrime) et Tamara Silva (judo). Les nominés masculins sont Mathieu Groell (judo) et Rémi Bonnet (ski alpinisme) et… Jules Cuenot (biathlon). Ils ont tous réalisé en 2013 des performances de premier plan dans la plus haute catégorie d’âge juniors, ce qui leur a valu la nomination de Swiss Olympic et de l’Aide sportive. Ce sont les rédactions sportives romandes qui ont ensuite attribué leurs voix pour désigner les Meilleurs espoirs romands.

 

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

Vote ouvert au public

Le public pourrait faire pencher la balance : En votant sur www.aidesportive.ch/espoirs13, soit il confirmera le choix des journalistes, soit il renversera la tendance. Les votes du public comptent pour 30 %, ceux des journalistes pour 70 %. Les six jeunes talents se présentent dans un portrait vidéo à visionner sur le site Internet de l’Aide sportive. Le portail destiné au vote sera ouvert jusqu’au 4 mai 2014 à minuit.

 

 

Wawrinka a été Meilleur espoir romand

En 2003, Stanislas Wawrinka avait été élu Meilleur espoir romand. Onze ans plus tard, le tennisman vaudois a définitivement réussi son ascension au meilleur niveau mondial en décrochant son premier titre de Grand-Chelem. Tout comme lui, d’autres anciens lauréats romands ont fait parler d’eux, dont notamment Stéphane Lambiel (patinage artistique), Tiffany Géroudet (escrime) ou Justin Murisier (ski alpin).

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

 

Avec Swiss-Ski
Photo : Facebook

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique

Facebook

A LIRE AUSSI

Biathlon

Ce printemps, la Grenobloise Maya Cloetens, 20 ans et sortie des groupes de la FFS, a fait le choix de devenir Belge. Elle s'en...

Biathlon

Johannes Thingnes Boe a indiqué mettre fin à sa carrière après les JO de Milan/Cortina. Sauf si Oslo accueille les Mondiaux en 2027. Mais...

Biathlon

La poursuite de biathlon est une course dont le classement est fortement influencé par celui du sprint. Rémi Servien, chercheur français, a trouvé un...

Biathlon

Ce lundi marque le début du deuxième stage estival de l'équipe de France de biathlon. Cela se passe à Prémanon (Jura), pour une semaine.

Ski nordique

6:44. Samedi, lors de sa 118e assemblée des délégués réunie à La Roche (Suisse), dans le canton de Fribourg, Swiss-Ski a nommé sept nouveaux...

Biathlon

Cette semaine, le Vosgien Emilien Claude, 23 ans, s'est entraîné à Seefeld, en Autriche, chez sa petite-amie Anna Gandler. Il raconte à Nordic Magazine.

Biathlon

Journée parfaite pour Fabien Claude, qui remporte la course d'inauguration du stade de biathlon d'Elsenborn, en Belgique. Chez les juniors, les Bleus ont réalisé...

Biathlon

Le Vosgien Fabien Claude se classe troisième du prologue de la journée d'inauguration du stade de biathlon d'Elsenborn (Belgique).