Biathlon : Oscar Lombardot par Sébastien Mahon

Sébastien Mahon, biathlon, Oscar Lombardot
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du moSki de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

BIATHLON – Ce vendredi, le Pontissalien Oscar Lombardot, 20 ans, découvrira la coupe du monde de biathlon à l’occasion du sprint d’Hochfilzen (Autriche). À quelques heures de cet événement, Sébastien Mahon parle de son copain de club de l’ES Saugette.

 

Biathlon : « On se tire l’un et l’autre vers le haut », explique Sébastien Mahon

Le Doubiste Sébastien Mahon, 21 ans, aurait voulu être à la place d’Oscar Lombardot, appelé pour la première fois en coupe du monde à l’occasion des premières courses d’Hochfilzen (Autriche). « Je suis fier de lui, cela prouve que les portes sont ouvertes. Après, personnellement, je suis un peu jaloux, mais c’est de la bonne jalousie, rigole le vainqueur de l’épreuve junior de Biathlon World Team Challenge à la fin de l’année dernière. Cela montre surtout que les portes ne sont pas complètement fermées… Ce week-end, c’était lui, un suivant ce sera pour quelqu’un d’autre. En l’occurrence, j’espère y être. »

Pour accéder à l’élite du biathlon mondial, le gamin du Saugeais a dominé les chronos de qualification de Bessans en fin de semaine dernière. Deux courses qui se sont mal passés pour Mahon, touché par des lésions musculaires qui se sont aggravées en Savoie. « Oscar a fait de belles courses, il a un super niveau, continue le pensionnaire d’ES Saugette. Mais je n’ai pas du tout été impressionné. Une fois qu’Oscar plante le 10/10 au tir, il n’y a pas grand monde pour aller le titiller même en étant parfait derrière la carabine. Ses performances n’étaient pas inattendues de mon point de vue. »

 

Oscar Lombardot, biathlon

Oscar Lombardot (FRA) – Nordic Magazine

 

« Il est poussé par son tir »

Sébastien Mahon décrit encore Oscar Lombardot comme un biathlète « posé, très calme. Il a une bonne analyse des courses, de la gestion de la vie d’un athlète ». Il révèle aussi que le jeune rookie sait se faire mal, « encore plus lorsqu’il est en confrontation dans les skis d’un autre ».

Un mort de faim qui ne lâche rien et élève son niveau de ski quand le tir fonctionne. « Il est poussé par son tir », résume-t-il indiquant que réaliser un 10/10 pour son premier sprint de coupe du monde serait un exploit : « S’il prend le départ de la poursuite, il pourra s’estimer heureux », tranche Mahon même si, avec le huis clos, Lombardot ne sera pas dépaysé par rapport à la Junior Cup.

pub

Si les deux garçons se connaissent aussi bien, c’est que, depuis petits, ils partagent le même itinéraire au sein du club de l’ES Saugette : « On a un parcours sportif similaire avec Oscar, on est passé par les mêmes coachs. On est là depuis la création du stade d’Arçon autour duquel il y a un vrai engouement. C’est une infrastructure qui nous permet de s’entraîner comme il le faut avec des coachs qui nous ont vraiment bien suivis. »

 

BIATHLON – Devant son public, le biathlète de l'ESSS Sébastien Mahon a remporté la poursuite U21 du Samse Biathlon Summer Tour à Arçon. Où deux autres Jurassiens ont brillé.

 

Et de citer David Lamy, l’entraîneur du club, Joël Pourchet, le président, mais aussi “Titi” Guyon, Simon Fourcade et Jean-Paul Giachino, coachs de l’équipe de France juniors ces derniers hivers. « Ils nous ont vraiment tirés vers le haut, ce qui nous a permis de donner le meilleur de chacun dans une saine rivalité. » Et de mener Oscar Lombardot en équipe de France seniors à seulement 20 ans. En attendant Sébastien Mahon.

 

À lire aussi :

 

Photos : Nordic Magazine et Nordic TV.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.