Biathlon | Oslo : Fillon-Maillet 3e derrière un J. Boe intouchable

BIATHLON - Et de quatorze victoires pour le norvégien Johannes Boe qui, malgré une pioche, a dominé le sprint de la coupe du monde à Oslo, noyé dans le brouillard. Encore un podium pour Quentin Fillon-Maillet, 3e à 10/10.
Ski nordique, ski de fond, saut à ski, combiné nordique, biathlon, coupe du monde, FIS, Ski, hiver, Nordic Magazine, vainqueur, ski, saut à ski,

BIATHLON – Et de quatorze victoires pour le Norvégien Johannes Boe qui, malgré une pioche, a dominé le sprint de la coupe du monde à Oslo, noyé dans le brouillard. Encore un podium pour Quentin Fillon-Maillet, 3e à 10/10.

 

Johannes Boe égale Martin Fourcade

Deux courses, deux ambiances. A Oslo, après le grand soleil pour le sprint dames, c’était grand brouillard ce vendredi pour les hommes ! Et malgré un manque de visibilité, le maillot jaune Johannes Boe a crevé l’écran en remportant une quatorzième victoire cette saison. Meilleur temps de ski, auteur d’un 9/10, il a de nouveau brillé sur un sprint, une habitude cet hiver !

Avec ce nouveau succès, Boe réalise un doublé : il empoche le globe du sprint et égale le record de victoires en un hiver établi par Martin Fourcade lors de la saison 2016-2017. Avec les 30 secondes d’avance qu’il comptera au départ de la poursuite, le lauréat du gros globe aura la 15e victoire dans le viseur samedi…

Après Windisch lors de la mass-start des mondiaux, c’est un autre Italien qui a créé la surprise en prenant une superbe deuxième place. Lukas Hofer monte en effet sur le podium avec un joli 10/10… Tout comme le troisième du jour, Quentin Fillon-Maillet et son dossard 2 !

 

Neuvième podium pour Quentin Fillon-Maillet

Face au brouillard lors de son installation sur le pas de tir, Quentin Fillon-Maillet a soigneusement blanchi les dix cibles quitte à y passer beaucoup de temps.

Conscient de sa forme du moment, le Jurassien, qui monte pour la neuvième fois sur le podium cette saison, a construit patiemment sa course sur les skis en signant un excellent dernier tour après une entame en douceur. « J’ai bien fait de me battre et de tout donner », soulignait-il sur L’Equipe, tout heureux de conforter au passage sa troisième place au général et grapiller des points sur Alexander Loginov (9e) notamment…

Simon Desthieux a de nouveau signé un top 10 avec une 7e place sur ce sprint difficile. Malgré deux fautes, le biathlète de l’Ain a encore les cannes (6e temps de ski) pour ce dernier week-end de coupe du monde. Mais en zone mixte, il soulignait surtout de la « frustration et de la déception ».

Emilien Jacquelin est passé tout près d’un énorme résultat. Dans les temps de Johannes Boe avant le tir debout, le biathlète du Vercors a sorti deux balles au debout et reculé à une honorable 16e place, à seulement 1’03 mn. Les écarts sur cette course sont extrêmement serrés puisque 28 athlètes se tiennent en 1’30 mn !

Fabien Claude, solide sur la piste, et Antonin Guigonnat feront partie de ce bon wagon avec leur 21e et 23e places (respectivement un et deux tours de pénalité). Aristide Bègue, après son succès sur la mass-start 60 en IBU cup, a fait avec les moyens du bords pour entrer dans le top 60 et courir samedi.

La course fut plus compliquée pour Simon Fourcade qui ne prendra pas part part à la poursuite…

 

Les réactions des Français sur L’Equipe

  • Quentin Fillon-Maillet : « Je n’ai pas forcément démarré très vite et ai manqué de repères en partant avec le dossard 2. J’ai essayé de faire ma course, de faire le plein au tir car je suis émoussé physiquement. Avec un 10/10, j’ai tout donné pour chercher la moindre seconde. J’ai bien fait de me battre. »

 

  • Simon Desthieux : « Ce n’était pas évident de tirer dans ces conditions. Ils ont lancé la course, c’était tirable mais aléatoire pour les athlètes. Un drôle de course avec ce brouillard et ce vent tourbillonnant. Encore de la déception et de la frustration car j’ai fait mon maximum. Un peu à l’image des mondiaux et de ma saison en fait… »

 

  • Emilien Jacquelin : « Sur le tir debout, la tête a voulu aller chercher le résultat avant la manière comme j’ai pu le faire sur mon tir couché, en posant bien les choses. C’est dommage. Par contre, figurer dans le top 10 des temps de ski, ça montre que ça répond bien et c’est satisfaisant. »

 

  • Fabien Claude : « C’est une belle course, je savais que c’était très serré. Dans le dernier tour, j’ai essayé de me battre mais la neige commençait à brasser. Sinon, je suis content de ma course d’autant plus que je ne voyais quasiment rien… juste une tâche noire au bout du canon. J’aurais signé pour ce résutlat. Le brouillard me reconcentre beaucoup sur la visée, je m’en suis bien sorti grâce à ça. »

 

  • Simon Fourcade : « Je suis un peu déçu sur le couché… J’ai voulu rattraper du temps sur le debout et ce n’était pas la bonne solution. C’était compliqué face au brouillard pour caler mon tir car je ne voyais plus les cibles ! Une course moyenne, ça ne pardonne pas sur cette épreuve aussi disputée. J’irai donc encourager les copains sur la piste samedi et dimanche. »

 

  • Aristide Bègue : « J’adore cet endroit mais la piste est vraiment très dure et sur cette piste, une méforme ne pardonne pas. Il y a peu de temps de récupération, des virages où il faut être concentré et des relances importantes… J’ai pris du plaisir sur la piste et le tir et me suis accroché pour prendre ma place pour la poursuite. »

 

Le résultat

Télécharger (PDF, 603KB)

Photo : Nordic Focus photo agency

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.