Biathlon : Östersund a peur de perdre sa coupe du monde

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Rollerski, trail, ski de fond, Ski nordique, Ski-roues

BIATHLON – Les organisateurs de la coupe du monde d’Östersund craignent de ne pas pouvoir accueillir les biathlètes. La faute aux restrictions imposées par le gouvernement suédois dans le cadre de la crise sanitaire, mais aussi à la probable diminution du nombre de sites d’ici Noël.

 

Biathlon : Östersund très inquiète

Selon la chaîne de télévision suédoise SVT, Östersund est très inquiète. Elle pourrait perdre son étape de coupe du monde de biathlon car, à l’heure actuelle, les concurrents russes, américains et ukrainiens ne peuvent pas venir courir. C’est la conséquence des mesures prises par les autorités du royaume dans le cadre de la lutte contre la propagation du coronavirus.

« Pour les compétiteurs internationaux, nous devons obtenir une exemption de l’interdiction d’entrée sur le territoire pour les compétiteurs internationaux. Cela concerne les athlètes, dirigeants, peut-être une équipe de télévision, ceux qui mettent en place le chronométrage… Nous devons être en mesure de garantir [à l’IBU] qu’ils peuvent venir ici, tant qu’ils sont en bonne santé », déclare Patrik Jemteborn, responsable de la coupe du monde d’Östersund.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

 

BIATHLON – Ce jeudi sur l’individuel dames de la coupe du monde à Östersund, seule l’Ukrainienne Yulia Dzhima a privé les Françaises Justine Braisaz, vainqueur, et Julia Simon, troisième, d’un fameux doublé.

Anais Bescond (FRA) – Manzoni/NordicFocus

 

L’interdiction d’entrée pour les voyageurs en provenance d’autres pays que ceux de l’Union Européenne, le Royaume-Uni, la Norvège, l’Islande, le Liechtenstein et la Suisse est en vigueur jusqu’au 31 octobre et on ne sait pas si elle sera prolongée.

Des exceptions sont certes admises, mais elles n’incluent pas les athlètes de haut niveau. Ce que la Confédération suédoise des sports (RF) et la fédération nationale de biathlon ont désormais exigé auprès de leur gouvernement.

 

Seulement deux sites d’ici Noël ?

Une autre menace pèse sur la coupe du monde d’Östersund. Toujours selon Patrik Jemteborn, il est probable que l’IBU passe de quatre à deux sites pour les compétitions de novembre et décembre. Rappelons que, dans cette période, le Grand-Bornand doit accueillir la caravane des biathlètes.

De son côté, l’IBU dit continuer à travailler sur le calendrier de la coupe du monde, y compris les championnats du monde de biathlon à Pokljuka du 9 au 21 février 2021. Le Bureau exécutif se réunira les 26 et 27 septembre pour décider si des correctifs doivent être apportés au programme prévu pour le premier trimestre (novembre-décembre 2020).

 

Photos : Nordic Focus.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.