Biathlon | Östersund : Antonin Guigonnat vice-champion du monde

BIATHLON - L’Italien Dominik Windisch a créé la sensation en s’imposant sur la mass-start des mondiaux à Östersund. Antonin Guigonnat, au bout de l’effort, a arraché la médaille d'argent devant l’Autrichien Julian Eberhard.
Ski nordique, ski de fond, saut à ski, combiné nordique, biathlon, coupe du monde, FIS, Ski, hiver, Nordic Magazine, vainqueur, ski, saut à ski,

BIATHLON – L’Italien Dominik Windisch a créé la sensation en s’imposant sur la mass-start des mondiaux à Östersund. Antonin Guigonnat, au bout de l’effort, a arraché la médaille d’argent devant l’Autrichien Julian Eberhard.

 

Guigonnat vice-champion du monde

Au terme d’une course incroyable disputée dans des conditions une nouvelle fois très difficiles à Östersund, Antonin Guigonnat a décroché la médaille d’argent sur la mass-start !

BIATHLON - L’Italien Dominik Windisch a créé la sensation en s’imposant sur la mass-start des mondiaux à Östersund. Antonin Guigonnat, au bout de l’effort, a arraché la médaille d'argent devant l’Autrichien Julian Eberhard.

Julian Eberhard (AUT), Dominik Windisch (ITA), Antonin Guigonnat (FRA) © Manzoni/NordicFocus.

A l’occasion de ses premiers mondiaux, le biathlète de Morzine a trouvé les ressources pour accrocher puis devancer l’Autrichien Julian Eberhard dans la dernière ligne droite et s’offrir cette première médaille, la quatrième du clan tricolore sur cette dizaine suédoise.

Auteur de deux tours sur son premier debout, parfait ensuite jusqu’au dernier tir dantesque dans les rafales de vent (un tour), Guigonnat s’est placé sur le podium provisoire en toute fin de course derrière un épatant Dominik Windisch. Encore fallait-il défendre cette place sur le podium et résister au retour d’Alexander Loginov !

BIATHLON - L’Italien Dominik Windisch a créé la sensation en s’imposant sur la mass-start des mondiaux à Östersund. Antonin Guigonnat, au bout de l’effort, a arraché la médaille d'argent devant l’Autrichien Julian Eberhard.

Julian Eberhard (AUT) devancé dans le finish par Antonin Guigonnat © Tumashov/NordicFocus. 

BIATHLON - L’Italien Dominik Windisch a créé la sensation en s’imposant sur la mass-start des mondiaux à Östersund. Antonin Guigonnat, au bout de l’effort, a arraché la médaille d'argent devant l’Autrichien Julian Eberhard.

Julian Eberhard (AUT) © Tumashov/NordicFocus. 

 

Le fabuleux doublé italien

Devant le tandem franco-autrichien qui s’expliquait pour la deuxième place, c’est l’Italien Dominik Windisch qui a créé la sensation du jour en s’imposant ! Et en offrant une nouvelle médaille d’or pour l’Italie après le titre de Dorothea Wierer sur la course féminine. A 29 ans, l’Italien n’était pas monté sur le podium cet hiver et pour ses septièmes mondiaux, se pare du plus beau métal !

BIATHLON - L’Italien Dominik Windisch a créé la sensation en s’imposant sur la mass-start des mondiaux à Östersund. Antonin Guigonnat, au bout de l’effort, a arraché la médaille d'argent devant l’Autrichien Julian Eberhard.

Antonin Guigonnat (FRA), Julian Eberhard (AUT), Dominik Windisch (ITA) © Tumashov/NordicFocus. Every downloaded picture is fee-liable.

 

Windisch, dossard 24, a pris la tête des opérations à l’issue du dernier tir en sortant un improbable 5/5 là où les principaux cadors craquaient : cinq tours pour Johannes Boe, trois pour Benedikt Doll, quatre pour Evgeniy Garanichev… ouvrant ainsi la porte à Guigonnat !

 

Quentin Fillon-Maillet jouera le petit globe

Le double médaillé Quentin Fillon-Maillet, ravi pour son collègue, a terminé ses mondiaux avec une très belle 5e place dans ces conditions dantesques. Avec une faute sur chaque tir, le Jurassien a profité de la défaillance de Johannes Boe pour venir lui disputer (à égalité) le petit globe de la mass-start. L’issue de ce duel franco-norvégien sera connue dimanche prochain à l’issue de la dernière course de l’hiver.

Simon Desthieux, qui a joué le podium jusqu’au troisième tir, a perdu pied face aux cibles (4 tours) avant de terminer du mieux possible à la 11e place (14/20). Le biathlète d’Hauteville-Lompnes signait au passage le 8e temps de ski du jour…

Martin Fourcade, qui a tenu à disputer cette dernière épreuve des mondiaux, n’a jamais pesé sur la course en commettant trois erreurs sur les deux premiers couchés et deux nouvelles sur le dernier passage. En roue libre, il en terminait en 24e position… Pour la première fois depuis 2009, le quintuple champion olympique repart bredouille d’un championnat du monde ! « Je suis heureux pour Antonin qui a su saisir sa chance ; de mon côté, j’accuse le coup avec l’impression d’avoir un trou sans fond sous mes pieds. J’ai donné énormément en début de saison pour rester n°2 mondial malgré une forme physique moyenne jusqu’à Antholz. Depuis le sprint-poursuite ici, ma tête n’arrive plus à prendre le dessus sur mon corps qui ne veut pas. C’est une sale période sportivement. »

Malgré ce constat, Martin Fourcade annonçait sur L’Equipe qu’il participera aux finales de la coupe du monde à Oslo la semaine prochaine.

 

 

Les résultats

Photo : Nordic Focus photo agency

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.