Biathlon | Östersund : après l’exploit, les biathlètes se confient

Östersund, biathlon, Martin Fourcade, Simon Desthieux, Quentin Fillon-Maillet

BIATHLON – Martin Fourcade, Simon Desthieux et Quentin Fillon-Maillet, les hommes du triplé de l’individuel d’Östersund (Suède) parlent de leur course et confient leur joie d’être ensemble sur ce podium historique

 

Retour sur un exploit historique du biathlon français

Le soufflé du quadruplé français, que vous avez été très nombreux à suivre en direct sur notre site, est à peine retombé sur Östersund (Suède) au moment où les trois héros du podium de l’individuel se confient.

« C’était un beau moment de partage et d’émotion à quatre parce qu’on est content de pouvoir partager ça ensemble », commence Simon Desthieux, deuxième plus tôt dans l’après-midi. Quentin Fillon-Maillet, le troisième larron de la bande, ajoute : « L’année passée, on l’a vécu plusieurs fois, à Ruhpolding et Anterselva notamment, mais là on a fait encore mieux. On est une équipe de France qui a plein de ressources. Les techniciens, qui nous ont offerts de bons skis aujourd’hui, ont aussi leur part de responsabilité dans cette performance. »

Pour Martin Fourcade, grand vainqueur, « c’était presque irréel mais, dans ces moments on pense aussi, et surtout, à ceux qui n’ont pas la chance de vivre ça. Antonin (Guigonnat, ndlr.) n’a pas eu notre réussite aujourd’hui et on pense à lui. »

 

Simon Desthieux (FRA), Martin Fourcade (FRA), Quentin Fillon Maillet (FRA), Emilien Jacquelin fêtés par tout le staff de l’équipe de France et les athlètes dames (FRA) – Nico Manzoni/NordicFocus

 

« Un des plus beaux achèvements de ma carrière »

Interrogé sur sa performance individuelle, Martin Fourcade est, bien-sûr, satisfait de la partition qu’il a jouée ce mercredi après-midi sur la piste d’Östersund : « C’est une grande fierté de réussir à revenir sur le devant de la scène et de remettre le dossard jaune ce soir (mercredi, ndlr.). Ça va être très fort émotionnellement de le remettre même si, pour l’instant, c’est anecdotique. J’ai entamé la saison sans la certitude de revenir à mon meilleur niveau et c’est un réel soulagement d’y être revenu aujourd’hui. C’est un des plus beaux achèvements de ma carrière. Je suis très fier de ça parce que je partais de loin. C’était un vrai plaisir de me battre dans le dernier tour avec Simon (Desthieux, ndlr.). »

Même pas une petite appréhension avant d’armer pour la quatrième salve de tirs ? « J’y ai pensé sur la piste pour me rappeler qu’il fallait redoubler d’attention, se souvient Fourcade avec les réminiscences du debout du sprint dans le cerveau. Ma seule déception de la journée, c’est cette balle loupée. J’avais toutes les armes pour basculer les vingt palettes. Aujourd’hui, j’avais une certaine sérénité et de belles sensations sur le pas de tir, notamment sur le debout. »

 

Östersund, biathlon, Martin Fourcade

Martin Fourcade (FRA) – Manzoni/NordicFocus

 

« Johannes m’a dit qu’il n’était pas en mesure de suivre aujourd’hui »

Quentin Fillon-Maillet, parti une minute après Johannes Boe, est revenu sur le Norvégien à l’aube du troisième tir. Une surprise pour tout le monde. Même pour lui. Surtout pour lui. « Je le dépasse en sortant du pas de tir, retrace-t-il, et je vois qu’il ne se met pas dans mes skis. J’ai bien senti qu’il se passait quelque chose. Après la course, on a discuté ensemble et il m’a dit qu’il n’était pas en mesure de suivre aujourd’hui. On voit qu’il a aussi ses faiblesses. »

Également questionné sur le sujet, Martin Fourcade, qui a doublé son rival en fin de course, est du même avis, même s’il se méfie de l’eau qui dort : « Ça a été une surprise pour moi de le rattraper dans le dernier tour. Il ne doit pas trop comprendre ce qu’il s’est passé aujourd’hui. Mais vu le niveau qu’il avait sur le sprint, je ne me fais pas de souci pour son état de forme. »

 

Östersund, biathlon, Simon Desthieux

Simon Desthieux (FRA) – Nico Manzoni/NordicFocus

 

Vivement le relais de samedi

La dernière course de cette étape d’ouverture de la saison de coupe du monde de biathlon, c’est le relais hommes, prévu samedi à 17h30 en direct sur nordicmag.info. Un format dont les Bleus sont favoris après leur performance du jour. « On a une chance incroyable d’avoir une équipe aussi forte, affirme Simon Desthieux. Mais jusque-là, on n’a pas encore trouvé le bon ajustement pour performer ensemble. Il y a parfois un petit couac, et je prends ma part de responsabilité, c’est souvent moi. »

« On est en position idéale avec la confiance », embraye Quentin Fillon-Maillet poursuivi par Martin Fourcade : « On fait partie des équipes favorites. Le résultat d’aujourd’hui donne une réelle confiance, mais ça reste du biathlon, on l’a vu lors des deux relais de la semaine dernière où nous sommes passés au travers. On connait trop bien notre sport pour savoir que ça tourne très vite. »

 

Östersund, biathlon, Quentin Fillon-Maillet

Quentin Fillon Maillet (FRA) – Nico Manzoni/NordicFocus

 

Photos : Nordic Focus Photo Agency

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.