Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Ingrid Landmark Tandrevold, biathlon, Östersund
Ingrid Landmark Tandrevold (NOR) - Manzoni/NordicFocus

Biathlon

Biathlon | Östersund : la mass-start finale et le petit globe pour Ingrid Landmark Tandrevold

La dernière course de l’hiver, la mass-start des finales d’Östersund (Suède) est remportée par la Norvégienne Ingrid Landmark Tandrevold, qui glane du même coup le globe de la spécialité. Dzinara Alimbekava et Franziska Preuss montent sur le podium. Dernière course à oublier pour les Bleues, dont Julia Simon, trentième à 5/20.

Biathlon : Ingrid Landmark Tandrevold plus forte que les éléments

Le bouquet final de la saison féminine 2020/2021 de biathlon n’a pas déçu. Disputée sous la colère d’Éole, dieu du vent déchaîné ce week-end dans le comté de Jämtland, la mass-start d’Östersund (Suède) a offert un scénario inattendu. Tiril Eckhoff et Marte Olsbu Roeiseland, les grandes dames de la saison, n’ont pas pesé sur la course, comme la Suédoise Hanna Oeberg, invisible cette semaine à domicile et dépassée sur le poteau par l’Allemande Franziska Preuss, troisième de la course et du général final. C’est donc la relève du biathlon mondial qui a pris le relais, se montrant plus précise sur un pas de tir balayé par les rafales.

Ingrid Landmark Tandrevold, biathlon, Östersund
Ingrid Landmark Tandrevold (NOR) – Manzoni/NordicFocus

Dans ce marasme, la Norvégienne Ingrid Landmark Tandrevold, née dans la pépinière de Bærum, comme Tiril Eckhoff et Sturla Holm Lægreid, il y a 24 ans, qui a tout raflé. Vainqueure à 15/20 après avoir mangé et digéré la Biélorussie Dzinara Alimbekava, meilleure moins de 25 ans de l’hiver, dans le dernier tour, elle s’imposait en solitaire et, combiné aux résultats des autres prétendantes au petit globe de spécialité, remportait le premier trophée cristallisé de sa jeune carrière. Tout ça, le jour de sa toute première victoire en coupe du monde.

Une fin de saison tel un couronnement pour une biathlète auteure de six podiums cet hiver dont deux lors des Mondiaux de Pokljuka (Slovénie). Pour sa compatriote et amie Tiril Eckhoff, septième à 12/20, le record de 14 victoires sur une saison de la légende suédoise Magdalena Forsberg n’est pas égalé.

Dzinara Alimbekava, Ingrid Landmark Tandrevold, Franziska Preuss, biathlon, Östersund
Dzinara Alimbekava (BLR), Ingrid Landmark Tandrevold (NOR), Franziska Preuss (GER) – Manzoni/NordicFocus

Julia Simon n’a mis que cinq balles dans les cibles

Partie à l’assaut de cette ultime course de la saison avec le dossard rouge de leader de la spécialité sur le dos, la Villaraine Julia Simon, forte de ses succès d’Oberhof (Allemagne) et d’Antholz (Italie), avait une petite marge de manœuvre. Malheureusement, en signant quatre fautes dès le premier couché, elle ne débutait pas la course de la meilleure des manières. Et la suite a été du même acabit pour celle qui se sentait fiévreuse au réveil ce dimanche matin. Au bout d’un calvaire à 5/20, elle se classait trentième et dernière de cette mass-start et laissait s’échapper le petit globe.

Julia Simon, biathlon, Östersund
Marketa Davidova (CZE), Julia Simon (FRA) – Manzoni/NordicFocus

« Globalement, il y a tout à jeter. Je suis arrivée sur mon premier couché, je n’ai pas compris… Je me suis perdue, c’est ridicule, c’est honteux. Ça fait vraiment mal à la tête de terminer la saison comme ça. C’est la pire course de ma carrière. Je vais me servir de ça pour être plus forte dans la suite de ma carrière. Ce n’est pas cette course-là qui va m’enterrer », réagissait-elle, à chaud, en zone mixte au micro de La Chaîne L’Équipe.

Justine Braisaz, biathlon, Östersund
Justine Braisaz-Bouchet (FRA), Elvira Oeberg (SWE) – Manzoni/NordicFocus

Du côté des autres Françaises, la course a également été compliquée dans des conditions aérologiques qu’elles devraient retrouver en février prochain aux Jeux olympiques de Pékin (Chine) : Justine Braisaz (11/20) est 17e, Anaïs Bescond (12/20) 25e et Anaïs Chevalier (10/20) 28e.

Les résultats complets de la mass-start féminine d’Östersund (Suède)

Le classement général final de la coupe du monde féminine de la mass-start

Le classement général final de la coupe du monde féminine de biathlon

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, Ski de fond, Ski nordique, Saut à ski, Saut spécial, Combiné nordique, Nordic Magazine, Sports d'hiver

Facebook

A LIRE AUSSI

Biathlon

Benjamin Weger, sur le podium de la mass-start d'Oberhof (Allemagne) cette saison, est le seul biathlète suisse à être conservé en équipe nationale pour...

Ski nordique

Swiss-Ski a dévoilé ses cadres de saut à ski et de combiné nordique pour l'hiver 2021/2022. Le sauteur de la Vallée de Joux Killian...

Rollerski

Du Blinkfestivalen en Norvège au Martin Fourcade Nordic Festival, quels seront les événements de l'été ? Voici une première liste des temps forts.

Biathlon

La Suédoise Hanna Öberg n’a pas passé une saison tranquille et a souffert d'un manque d'énergie entre les compétitions. Son entraîneur Johannes Lukas, donne...

Planète Blanche

Toutes les semaines, retrouvez l’actualité – qui se veut la plus exhaustive possible – des sports blancs sur Nordic Magazine.

Biathlon

Les biathlètes en stage dans le Kamtchatka ont pris le départ du dernier marathon de ski de fond de l'hiver en Russie.

Biathlon

Dans un entretien accordé à Nordic Magazine, Siegfried Mazet, l'entraîneur tricolore du tir norvégien, revient sur les soucis de carabine ayant escorté l'hiver de...

Combiné nordique

La Fédération internationale de ski a annoncé cinq premières étapes de la prochaine coupe du monde de combiné nordique.