Biathlon | Östersund : La réaction des médaillés du relais simple mixte

Ski nordique, ski de fond, saut à ski, combiné nordique, biathlon, coupe du monde, FIS, Ski, hiver, Nordic Magazine, vainqueur, ski, saut à ski,

BIATHLON – Victorieux, les Norvégiens arrivent tout sourire en conférence de presse, de même que les Italiens et les Suédois. 

La Norvège en or avec Marte Olsbu Roiseland et Johannes Thingnes Boe

Marte Olsbu Roiseland : «Denise (Herrmann) allait très vite sur la piste aujourd’hui et j’ai fait de mon mieux pour la suivre. Bien sûr ça m’a coûté. J’ai essayé de faire ma propre course, de bien tirer et de bien skier. Je suis partie plus lentement sur ma deuxième partie de course, pour mieux assurer derrière. Je suis contente parce que mon dernier tir était très bien. C’était super de donner le relais à Johannes en tête, je savais quelque chose de bien à ce moment-là.»

Johannes Boe : «Après mon premier tir debout Siegfried (Mazet, entraîneur de tir) était très énervé, il est venu vers moi et m’a dit qu’il fallait que je sois bien meilleur que ça. Alors je me suis remobilisé et ça l’a fait sur le deuxième debout. Il y a une très forte densité en équipe de Norvège, avec beaucoup de très bons athlètes ce qui nous donne de grandes opportunités en relais.»

Marte Olsbu Roiseland et Johannes Thingnes Boe (NOR) – Julie Le Bobinnec

Les Italiens très satisfaits de leurs tirs

Dorothea Wierer : «Je suis très contente de mon tir parce que j’avais beaucoup de problème ces derniers jours et même ces dernières semaines. Aujourd’hui il y avait moins de vent donc c’était plus facile. En revanche sur les skis c’était dur, les filles sont parties vraiment très vite.

Sur le dernier tir j’ai juste essayé de tirer le plus vite possible. Avant le départ on savait qu’on était une bonne équipe, avec la capacité d’aller chercher une médaille. Je pense que l’on était assez confiant l’un envers l’autre avec Lukas, ça nous a peut-être rajouté un peu de pression mais ça a marché.»

Lukas Hofer : «Je pense que la clé pour toute la course était de tirer avec le moins de pioches possible. J’ai essayé d’être plus calme que d’habitude derrière la carabine, je suis très satisfait de mon tir. Sur la piste j’ai tout donné pour conserver ma place parce que sur le pas de tir tout peut arriver et je voulais gagner le plus de secondes possible.»

Les Suédois sur le podium à domicile

Hanna Oeberg : «Après l’individuel de mardi, je suis contente d’avoir eu une nuit de repos supplémentaire, autrement ça aurait été plus compliqué…  J’avais très envie de concourir aujourd’hui, ça nous tenait vraiment à cœur avec Sebastian ; on a tout les deux savouré cette course.»

Sebastian Samuelsson : «C’était très inspirant d’être avec Lukas et Johannes, c’était une bonne bataille. Malheureusement je l’ai perdue sur le premier tir (du deuxième passage). J’étais fatigué dans les derniers tours. En arrivant sur l’ultime debout, je savais qu’il fallait que Lukas et Johannes manquent leur tir pour avoir l’avantage, et en même temps je devais faire attention à Erik (Lesser) qui n’était pas loin derrière. C’est toujours bien d’être au top, c’est une journée magnifique. C’est génial d’y être parvenu ici, à Östersund, devant autant de monde.»

Hanna Oeberg et Sebastian Samuelsson (SWE) – Julie Le Bobinnec

Ski de fond, ski nordique, biathlon

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.