Biathlon | Östersund : la surprise Pidruchnyi, le bronze pour Fillon-Maillet

BIATHLON - A l’issue d’une poursuite au scénario totalement improbable, l’Ukrainien Dmitro Pidruchnyi a remporté le titre mondial à Östersund. Johannes Boe se pare d’argent devant Quentin Fillon-Maillet, de nouveau médaillé à Östersund !
Ski nordique, ski de fond, saut à ski, combiné nordique, biathlon, coupe du monde, FIS, Ski, hiver, Nordic Magazine, vainqueur, ski, saut à ski,

BIATHLON – A l’issue d’une poursuite au scénario totalement improbable, l’Ukrainien Dmytro Pidruchnyi a remporté le titre mondial à Östersund. Johannes Boe se pare d’argent devant Quentin Fillon-Maillet, de nouveau médaillé à Östersund !

 

La surprise Pidruchnyi

Quel incroyable scénario sur cette poursuite des championnats du monde de biathlon à Östersund… Au bout du suspens et de multiples rebondissements, Dmytro Pidruchnyi a remporté le titre sur la poursuite en Suède. L’Ukrainien, qui restait sur une 5e place à l’occasion du sprint, crée la première sensation de ces mondiaux suédois en ayant profité de la défaillance du leader Johannes Boe

En effet, malgré deux fautes sur un premier tir couché très piégeux, le nouveau champion du monde a été l’un des rares à signer un dernier tir parfait, au meilleur moment. De quoi lui permettre de prendre définitivement la tête de la course. D’autant que Johannes Boe, en manquant trois balles en fin de course, lui a ouvert grand la porte d’un premier succès mondial !

 

Quentin Fillon- Maillet confirme

Lui aussi a commis deux erreurs au premier couché mais est toujours dans sa course. Quentin Fillon-Maillet (2-0-0-1) a de nouveau réalisé un grand dernier tour de piste impressionnant pour sécuriser la médaille de bronze au sprint devant Tarjei Boe.

La deuxième médaille individuelle pour le Jurassien décidément épatant à Östersund !

Outre le grand frère de la fratrie Boe, Martin Fourcade était aussi dans le coup pour la bagarre concernant le bronze. Mais le Catalan a lâché en toute fin de course, confirmant ses sensations encore moyennes du moment. Mais il pourra surtout regretter les deux balles perdues au premier debout qui l’ont sorti de la bagarre de tête… Ce sera une belle 5e place au gout amer pour Fourcade.

Antonin Guigonnat (7e à 17/20)avait les armes pour jouer avec ses copains de l’équipe de France mais les deux balles perdues sur le dernier debout lui ont coûté très cher. Le haut-Savoyard signait toutefois une belle remontée depuis sa 20e place !

Emilien Jacquelin entrait tout juste dans le top 30 (17/20) alors que Simon Desthieux n’a pas réussi à décoder le vent tourbillonnant sur le pas de tir avec trois puis quatre fautes sur les tirs couchés… Au final, il signait la 32e place, loin de ses attentes sur cette poursuite.

 

Photo : Nordic Focus photo agency

Ski de fond, ski nordique, biathlon

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.