Biathlon | Östersund : le programme complet et les enjeux

BIATHLON - Voilà 25 ans que l'équipe de France dames ne s'était pas imposée sur le relais de Ruhpolding. Retour en images sur une victoire nette et sans bavure de Julia Simon, Anaïs Bescond, Justine Braisaz et Anaïs Chevalier.
Ski de fond, biathlon , combiné nordique, saut à ski

BIATHLON – Le circuit coupe du monde reprend ses droits cette semaine. En effet, c’est à Östersund, en Suède, que démarre la saison de biathlon. L’occasion pour Nordic Magazine de faire un tour d’horizon des enjeux et des attentes pour cette première étape suédoise et la nouvelle saison.

 

Les Italiennes favorites de la coupe du monde

Ski nordique, ski de fond, saut à ski, combiné nordique, biathlon, coupe du monde, FIS, Ski, hiver, Nordic Magazine, vainqueur, ski

Dorothea Wierer (ITA) – Manzoni/NordicFocus

 

Les Transalpines seront les filles à battre au cours de la nouvelle saison. Car avec les retraites de Laura Dalhmeier et Anastasiya Kuzmina, Dorothea Wierer s’affirme comme la patronne du circuit mondial. En effet, elle sera favorite à sa propre succession, mais devra se méfier de sa dauphine et compatriote Lisa Vittozzi qui voudra confirmer son statut de star mondiale de la discipline.

 

La confirmation de jeunes talents?

Plusieurs candidates vont tenter de leur contester le leadership du classement général. Les Norvégiennes sont sans doute les plus dangereuses. Emmenées par l’expérience de Tiril Eckhoff et Marte Oslbu Roieseland, elles voudront reconquérir le trône qui leur échappe depuis 2013 et le sacre de Tora Berger.

Les Allemandes devront se trouver une leader. Pourtant, au cours d’une année qui pourrait être de transition, Denise Hermann apparaît comme la candidate idéale pour tenir ce rôle.

On suivra particulièrement les Suédoises. La prometteuse Hanna Oeberg, au talent précoce, pourrait confirmer tout son potentiel et devenir la leader du circuit mondial. Elle aura à cœur de succéder à son illustre aînée Magdalena Forsberg.

Enfin, la très expérimentée finlandaise Kaisa Makarainen repart pour une saison avec la volonté de jouer les victoires. Elle fera partie des favorites pour un nouveau gros globe.

 

Les Françaises à l’affût 

BIATHLON - Après Pokljuka en Slovénie, direction l’Autriche et Hochfilzen pour la deuxième étape de la coupe du monde de biathlon. Justine Braisaz et Julia Simon.


Justine Braisaz (FRA), Julia Simon (FRA), © Manzoni/NordicFocus.

 

La médaillée olympique Anais Bescond conduira la sélection française avec l’envie de performer au mieux. Si les pépins physiques l’épargnent, celle qui fait figure de doyenne de l’équipe, est tout à fait capable de se mêler à la lutte dans le haut du classement.

Julia Simon voudra confirmer tous les espoirs fondés sur elle, après une première saison réussie dans l’élite. On espère aussi la confirmation du talent de Justine Braisaz. Celia Aymonier a le potentiel pour décrocher son premier succès en coupe du monde.

 

Un duel au sommet chez les hommes?

 

La saison qui s’ouvre promet d’être palpitante chez les garçons. On pourrait assister à un duel au sommet entre les deux grands favoris du classement général. En effet, Johannes Thingnes Boe, vainqueur du dernier gros globe et Martin Fourcade, septuple vainqueur devraient se livrer à un bel affrontement.

Mais reste à savoir si ces deux grands champions seront en forme en même temps. Et Johannes Thingnes Boe a déjà évoqué une probable absence due à sa future paternité en janvier. Il a déjà annoncé à nos confrères d’Eurosport Hollande “que réussir une saison aussi parfaite que la dernière ne sera pas possible”… Info ou intox ?

 

De nombreux outsiders chez les hommes

Pour autant, la concurrence n’entend pas se laisser reléguer au second plan. Plusieurs candidats se détachent pour jouer les trouble-fêtes.

Les regards se tournent vers le dauphin de Johannes Thingnes BoeAlexander Loginov. Le Russe controversé aura à cœur de rééditer sa belle saison.

Le Norvégien Tarjei Boe rêve toujours de remporter à nouveau le classement général. Il sera très certainement en embuscade pour palier une éventuelle défaillance de son frère Johannes. Pour cela, il devra se montrer plus régulier sur toute la durée de la saison.

L’armada allemande sera encore une fois dangereuse et très dense. Johannes Kuhn, récent vainqueur à Sjusjoen, sera à surveiller cette année.

Enfin, Italiens et Autrichiens viendront très certainement perturber la hiérarchie.

Les Français pour les victoires

BIATHLON - Au terme d'une course passionnante et solide, Quentin Fillon-Maillet, parfait au tir, a arraché son deuxième succès de l'hiver devant Simon Desthieux, 3e, de nouveau sur le podium ! Retour en images sur cette poursuite de Salt Lake.


Quentin Fillon Maillet (FRA) © Manzoni/NordicFocus.

L’équipe de France peut se targuer d’avoir des biathlètes qui joueront la gagne à chaque course. A commencer par leur leader Martin Fourcade. Car après une saison en demi-teinte, le catalan revient avec l’envie de retrouver son statut de leader mondial. A en croire ses courses de Sjusjoen, il semble, en effet sur la bonne voie.

Derrière lui, Quentin Fillon-Maillet, Simon Desthieux ou Antonin Guigonnat peuvent de façon légitime prétendre à des victoires et venir donc se mêler à la lutte au classement général. Emilien Jacquelin continue son apprentissage de l’élite; se positionner dans les dix premiers de façon régulière est un objectif à sa portée.

Enfin, Fabien Claude a l’occasion de faire une saison complète parmi l’équipe A, à lui de montrer son potentiel.

 

Les épreuves en Suède débutent donc samedi avec des relais. Célia Aymonier, Anaïs Bescond, Quentin Fillon-Maillet et Martin Fourcade disputeront le premier relais mixte. Julia Simon et Simon Desthieux sont alignés pour le second relais.

 

Voici le programme de l’étape de coupe du monde à Östersund :

 

Samedi 30 novembre

  • Relais mixte simple, départ à 13h10
  • Relais mixte, départ à 15h

Dimanche 01 décembre

  • Sprint hommes, départ à 12h30
  • Sprint femmes, départ à 15h30

Mercredi 04 décembre

  • Individuel hommes, départ à 16h15

Jeudi 05 décembre

  • Individuel femmes, départ à 16h20

Samedi 07 décembre

  • Relais hommes, départ à 17h30

Dimanche 08 décembre 

  • Relais femmes, départ à 15h30

 

Photo : Nordic Focus Photo Agency

 

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.