Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Tiril Eckhoff, biathlon, Östersund
Tiril Eckhoff (NOR) - Manzoni/NordicFocus

Biathlon

Biathlon | Östersund : le sept à la suite pour Tiril Eckhoff, Anaïs Chevalier quatrième

Pour la septième fois de suite, une première dans l’histoire du biathlon, Tiril Eckhoff remporte un sprint de coupe du monde en ouverture des finales d’Östersund (Suède). Quatrième place pour Anaïs Chevalier, Stina Nilsson est 26e pour sa grande première.

Biathlon : Tiril Eckhoff, sept extraordinaire !

Au bout d’elle-même. Vêtue de son habituel dossard jaune et rouge, Tiril Eckhoff, déjà assurée de remporter le gros globe de cristal, s’est donnée comme rarement pour remporter son septième sprint de suite (oui, oui !) sur le circuit de la coupe du monde. Avant elle, aucun biathlète dans l’histoire n’avait réalisé cette prouesse dans n’importe quelle discipline du biathlon.

Tiril Eckhoff, biathlon, Östersund
Tiril Eckhoff (NOR) – Manzoni/NordicFocus

Après son impressionnant quadruplé de Nove Mesto (République Tchèque), la Norvégienne a donc remis le couvert ce vendredi midi dans le comté de Jämtland, dominant la première course des finales malgré un 9/10 derrière la carabine. Sa balle lâchée lors du debout, l’avant-dernière, ne l’a pas déconcentrée et, sortie en deuxième position à 5 secondes de l’Italienne Dorothea Wierer, elle a réalisé une immense fin de course pour finalement s’imposer avec la marge infinitésimale de 2 secondes 5.

Dorothea Wierer, Östersund, biathlon
Dorothea Wierer (ITA) – Manzoni/NordicFocus

Le tout pour gagner une treizième fois cette saison et ainsi se rapprocher à un bouquet du record de la Suédoise Magdalena Forsberg. Aussi, elle s’impose pour la cinquième fois de suite en coupe du monde et visera, ce samedi, un huitième doublé sprint/poursuite de suite dans l’élite de son sport. C’est dire si la biathlète de Bærum domine le biathlon féminin mondial cet hiver et si la supériorité de la sextuple médaillée des Mondiaux de Pokljuka (Slovénie) est totale depuis le début de l’année 2021.

Tiril Eckhoff, Dorothea Wierer, Ingrid Landmark Tandrevold, biathlon, Östersund
Dorothea Wierer (ITA), Tiril Eckhoff (NOR), Ingrid Landmark Tandrevold (NOR) – Manzoni/NordicFocus

Cette fois, donc, c’est au bout d’elle-même, en restant de longues secondes allongée dans la neige de l’aire d’arrivée, que Tiril Eckhoff est allée chercher cette victoire, la 26e en coupe du monde, en patronne.

Anaïs Chevalier au pied du podium

À une balle près, pourtant, c’est la Dauphinoise Anaïs Chevalier qui remportait ce sprint d’Östersund (Suède). Auteure d’une seule faute sur le pas de tir, elle échoue à la quatrième place à 15 secondes 4 de la lauréate et juste derrière la Norvégienne Ingrid Landmark Tandrevold, une nouvelle fois sur le podium. « Je me suis fait plaisir mais ne peux que m’en vouloir à moi-même, je n’ai pas fait la course parfaite », regrettait-elle au micro de La Chaîne L’Équipe.

Anaïs Chevalier, Östersund, biathlon
Anais Chevalier-Bouchet (FRA) – Manzoni/NordicFocus

Ensuite, sa sœur Chloé, avec un 10/10, se classe deuxième meilleure Française : douzième à 26 secondes 7, elle sera placée pour la dernière poursuite de l’hiver. « J’ai un peu coincé sur la fin avec des sensations un peu moins bonne que d’habitude », expliquait-elle en zone mixte. Julia Simon (8/10) est 22e, Anaïs Bescond (9/10) 25e, Lou Jeanmonnot 56e (9/10) et Justine Braisaz (6/10) 58e.

Une première pleine de promesses pour Stina Nilsson

La Suédoise Stina Nilsson, transfuge du ski de fond, était sans doute une des biathlètes les plus attendues sur ce sprint d’Östersund (Suède). Sélectionnée pour la première fois en coupe du monde, elle a fait honneur en signant un très joli 9/10, soit tout simplement le meilleur tir de sa carrière de biathlète en compétition internationale. Vingt-sixième, elle entre directement dans les points et s’élancera à 56 secondes de la tête lors de la poursuite.

Stina Nilsson, biathlon, Östersund
Stina Nilsson (SWE) – Manzoni/NordicFocus

« Je suis très contente de ce que j’ai fait sur le pas de tir, c’est tellement amusant de faire un pas en avant, se réjouissait-elle au micro de la SVT. Ce que je veux améliorer, c’est mon efficacité à la sortie du pas de tir, notamment avec les bâtons, et sur l’anneau de pénalité. »

Les résultats complets du sprint féminin d’Östersund (Suède)

Le classement final de la coupe du monde féminine du sprint

L'article continue sous la publicité
pub
Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, Ski de fond, Ski nordique, Saut à ski, Saut spécial, Combiné nordique, Nordic Magazine, Sports d'hiver

A LIRE AUSSI

Saut à ski

11:15. Cet hiver, la sauteuse à ski japonaise Sara Takanashi, a réalisé une grande saison, remportant deux médailles lors des Mondiaux d’Oberstdorf (Allemagne) et...

Biathlon

Dans un entretien accordé à Nordic Magazine, Siegfried Mazet, l'entraîneur tricolore du tir norvégien, revient sur la saison historique réalisée par ses biathlètes. Le...

Biathlon

Le biathlète jurassien Martin Bourgeois-République, 21 ans, sort d'un hiver international, ramassé entre les mois de janvier et de mars, marqué par une inquiétante...

Biathlon

16:18. C’est un coup dur auquel doit faire face le biathlon suisse. Markus Segessenmann, chef de la relève, entraîneur, entraîneur national puis directeur du...

Biathlon

La Suède vient de dévoiler la composition de son équipe nationale pour l'hiver 2021/2022. L'ancienne fondeuse Stina Nilsson y figure.

Biathlon

Dans un entretien accordé à Nordic Magazine, Siegfried Mazet, l'entraîneur tricolore du tir norvégien, revient sur les coulisses de la dernière course de l'hiver,...

Biathlon

14:02. Ce mercredi soir, dans un post publié sur son compte Instagram, la biathlète Jurassienne Anaïs Bescond, 34 ans le mois prochain, a révélé...

Ski de fond

À seulement 20 ans, William Poromaa est l'un des fondeurs les plus prometteurs du circuit mondial. Nordic Magazine est parti à la rencontre du...