Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Marte Olsbu Roeiseland, biathlon, Östersund
Marte Olsbu Roeiseland (NOR) - Manzoni/NordicFocus

Biathlon

Biathlon | Östersund : Marte Olsbu Roeiseland plus forte que le vent et Tiril Eckhoff, Julia Simon quatrième

Après cinq succès consécutifs, la Norvégienne Tiril Eckhoff s’incline lors de la poursuite des finales d’Östersund (Suède) face à sa compatriote Marte Olsbu Roeiseland et un fort vent. Julia Simon, quatrième derrière la Biélorusse Hanna Sola, se prépare parfaitement avant de jouer le globe de la mass-start ce dimanche.

Biathlon : un vent béni pour Marte Olsbu Roeiseland

Un morceau de bravoure. Les sept dernières fois que Tiril Eckhoff avaient remporté un sprint sur le circuit mondial, elle avait ensuite gagné la poursuite, signant une impressionnante série de doublés. Mais, à chaque fois, le vent ne s’était pas invité dans la partie comme ce samedi midi à Östersund (Suède). Dans les impressionnantes bourrasques balayant le comté de Jämtland, il fallait une immense Marte Olsbu Roeiseland pour faire tomber la reine Eckhoff au milieu de 359 fautes cumulées.

Marte Olsbu Roeiseland, biathlon, Östersund
Marte Olsbu Roeiseland (NOR) – Manzoni/NordicFocus

Partie en sixième position, la Norvégienne, battue par sa compatriote dans la course au gros globe, a géré ses tirs pour terminer la course à 16/20 avec « seulement » deux erreurs sur le dernier debout, appréhendé avec quasiment une minute d’avance. Dans une poursuite où absolument tout était remis en cause à chaque passage derrière la carabine, c’est donc Marte Olsbu Roeiseland qui s’en sortait le mieux, s’offrant une neuvième victoire en carrière, la troisième de l’hiver, la troisième, aussi, sur une poursuite.

Hanna Sola, Marte Olsbu Roeiseland, Tiril Eckhoff, biathlon, Östersund
Hanna Sola (BLR), Marte Olsbu Roeiseland (NOR), Tiril Eckhoff (NOR) – Manzoni/NordicFocus

Tiril Eckhoff, en tête au départ de cette ultime poursuite de l’hiver, limite donc la casse en signant un incroyable 9/10 en position debout, après un 7/10 sur les couchés. Si sa série de cinq victoires consécutives en coupe du monde prend fin et qu’elle n’égale pas le record de 14 succès sur une saison de la Suédoise Magdalena Forsberg, la Norvégienne a bien montré qu’elle était une des meilleures biathlètes du circuit, si ce n’est la meilleure, en ne se démobilisant pas malgré les conditions difficiles et un hiver déjà rempli de lauriers.

Tiril Eckhoff, biathlon, Östersund
Tiril Eckhoff (NOR) – Manzoni/NordicFocus

Encore du chocolat pour la France

Pour la troisième fois en trois courses disputées sur les pistes de la Swedish National Biathlon Arena d’Östersund, la France mange du chocolat. Après Anaïs Chevalier et Simon Desthieux lors des sprints ce vendredi, c’est au tour de Julia Simon, 22e au départ, de goûter aux saveurs du cacao. Auteure de deux fautes sur son premier couché, la Villaraine s’est ensuite remplacée en ne manquant qu’une seule balle sur les deux tirs suivants. Une adresse qui lui permettait de se présenter au dernier debout avec Eckhoff, en course pour le podium.

Julia Simon, Tiril Eckhoff, biathlon, Östersund
Julia Simon (FRA), Tiril Eckhoff (NOR) – Manzoni/NordicFocus

Manquant deux balles, soit une de plus que la très rapide biélorusse Hanna Sola qui arrivait derrière, elle manquait le coche. Jamais, dans le dernier tour, elle n’a été en mesure de revenir sur son adversaire, qui signe son premier podium en coupe du monde quelques semaines après le bronze du sprint aux Mondiaux de Pokljuka (Slovénie). « J’ai donné le meilleur de moi-même aujourd’hui. Ce dernier debout fait un petit peu mal mais j’ai fait du mieux que je pouvais », expliquait-elle en zone mixte, le regard déjà braqué vers la mass-start dominicale où elle jouera le globe de cristal.

Hanna Sola, biathlon, Östersund
Hanna Sola (BLR) – Manzoni/NordicFocus

Du côté des autres Françaises, Chloé Chevalier (12/20) termine 28e, Anaïs Chevalier (13/20) 32e, Justine Braisaz (12/20) 36e, Lou Jeanmonnot (16/20) 42e et Anaïs Bescond (11/20) 56e.

Les résultats complets de la poursuite féminine d’Östersund (Suède)

Le classement général final de la poursuite féminine

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, Ski de fond, Ski nordique, Saut à ski, Saut spécial, Combiné nordique, Nordic Magazine, Sports d'hiver

Facebook

A LIRE AUSSI

Combiné nordique

La Fédération internationale de ski a annoncé cinq premières étapes de la prochaine coupe du monde de combiné nordique.

Saut à ski

La Fédération internationale de ski a publié le calendrier de la coupe du monde de saut à ski dames pour la saison 2020-2021.

Saut à ski

La Fédération internationale de ski a publié le calendrier de la coupe du monde de saut à ski hommes pour la saison 2020-2021.

Biathlon

Dans un entretien accordé à Nordic Magazine, Siegfried Mazet, l'entraîneur tricolore du tir norvégien, revient, en dehors du duel Sturla Holm Lægreid/Johannes Thingnes Boe,...

Biathlon

Le tir réalisé par Emilien Jacquelin lors de la poursuite des championnats du monde de Pokljuka (Slovénie) a été un grand moment de la...

Saut à ski

11:15. Cet hiver, la sauteuse à ski japonaise Sara Takanashi, a réalisé une grande saison, remportant deux médailles lors des Mondiaux d’Oberstdorf (Allemagne) et...

Biathlon

Dans un entretien accordé à Nordic Magazine, Siegfried Mazet, l'entraîneur tricolore du tir norvégien, revient sur la saison historique réalisée par ses biathlètes. Le...

Biathlon

Le biathlète jurassien Martin Bourgeois-République, 21 ans, sort d'un hiver international, ramassé entre les mois de janvier et de mars, marqué par une inquiétante...