Biathlon | Östersund : Martin Fourcade est de retour, quadruplé français

biathlon, Östersund, Simon Desthieux, Martin Fourcade, Quentin Fillon-Maillet

BIATHLON – Le premier individuel de l’hiver offre un résultat exceptionnel pour la France : Martin Fourcade l’emporte devant Simon Desthieux, Quentin Fillon-Maillet et Emilien Jacquelin. Fabien Claude est 7e. Retour sur une course historique. 

 

Le drapeau tricolore flotte dans la nuit noire d’Östersund (Suède). Le temps d’une soirée magique, le bleu-blanc-rouge remplace le bleu et le jaune du drapeau suédois dans le comté de Jämtland. Pourquoi cette facétie ? Parce que l’équipe de France de biathlon vient de signer une performance incroyable. Aujourd’hui, le centre de biathlon d’Östersund accueillait les championnats de France de l’individuel.

 

biathlon, Östersund, Simon Desthieux, Martin Fourcade, Quentin Fillon-Maillet, Emiline Jacquelin, Fabien Claude

Simon Desthieux (FRA), Martin Fourcade (FRA), Quentin Fillon Maillet (FRA), Emilien Jacquelin (FRA) – Nico Manzoni/NordicFocus

 

Comme ce que réalisent parfois les Norvégiens, les biathlètes hexagonaux trustent cinq des sept premières places du classement. Surtout, ils signent un retentissant quadruplé, le premier de l’histoire du biathlon français en coupe du monde. Avec le boss Martin Fourcade en leader maximal de cette escouade de nordiques affamés de résultats après un premier week-end en demi-teinte.

 

Östersund, biathlon, Martin Fourcade

Martin Fourcade (FRA) – Manzoni/NordicFocus

 

Östersund, biathlon, Simon Desthieux

Simon Desthieux (FRA) – Manzoni/NordicFocus

 

Martin Fourcade signe son grand retour

On l’avait déjà vu lors du sprint. Mais aujourd’hui cela a éclaté aux yeux. Dans la pénombre suédoise éclairée par les projecteurs, un être était encore plus dans la lumière que les autres. Cet homme est le plus illustre de tous les biathlètes. Il s’agit, vous l’aurez compris, de Martin Fourcade. Le quintuple champion olympique et septuple vainqueur du gros globe de cristal, après un hiver pénible, est de retour au top de sa forme.

Avec un tir (19/20) à faire frémir les chasseurs du dimanche et un niveau sur les skis à faire jalouser quelques fondeurs spéciaux, le Catalan gagne sa 77e coupe du monde de biathlon. Son premier podium depuis presque un an. Une éternité à l’échelle fourcadesque. Cette victoire permet à l’ex-tyran du circuit de revêtir sa tunique favorite. Le dossard jaune. Ou, devrait-on le renommer, le maillot Martin Fourcade tant il lui a collé à la peau, tel un costume que l’on met à chaque occasion de se montrer en public, pendant des années et des années.

 

Östersund, biathlon, Martin Fourcade

Martin Fourcade (FRA) – Manzoni/NordicFocus

 

Les Bleus exceptionnels

C’est que derrière le roi Martin Fourcade, ses petits compatriotes, écrasés par sa suprématie dans le passé, se sont désinhibés. L’année dernière, ils ont assuré le coup quand le boss était au plus mal (quatrième français au général final). Cet après-midi, Simon Desthieux (19/20) termine deuxième à 12 secondes 7, Quentin Fillon-Maillet (17/20) troisième à 1 minutes 50 secondes et Emilien Jacquelin (18/20) quatrième à 2 minutes 17 secondes.

Le plus étonnant est, peut être, la septième place, à quatre secondes du quintuplé, de Fabien Claude (18/20). Seul Antonin Guigonnat (13/20, 77e) est passé à côté. Et que dire du niveau des Français sur les skis de fond ? Les Bleus avaient des bombes sous les pieds. Les équipes de Grégoire Deschamps ont réalisé un boulot fantastique. Martin Fourcade signe le meilleur chrono devant Fillon-Maillet (+ 3 sec 5), Desthieux est à 17 secondes, Jacquelin à 1 minute 33 secondes et Claude à 1 minute 42 secondes. Tous dans le top 10.

 

Östersund, biathlon, Quentin Fillon-Maillet

Quentin Fillon Maillet (FRA) – Manzoni/NordicFocus

 

Östersund, biathlon, Emilien Jacquelin

Emilien Jacquelin (FRA) – Manzoni/NordicFocus

 

Östersund, biathlon, Fabien Claude

Fabien Claude (FRA) – Manzoni/NordicFocus

 

Johannes Boe hors du coup

Un top 10 que Johannes Boe, lauréat du sprint avant-hier, accroche de peu (10e à 3 minutes 12 secondes de Fourcade, un gouffre). À quatre secondes près, le Russe Evgeniy Garanichev lui ravissait cette place. Toujours est-il que le Norvégien, après un bon début de course, s’est éteint petit à petit. Pas bon derrière la carabine (18/20) et insignifiant sur les planches (16e temps à 2 min 21 sec), le tenant du globe s’est perdu dans la nuit suédoise. Comme Alexander Loginov, neuvième quelques secondes devant Boe. Au contraire des Français. En feu sur le piste scandinave. Vivement la suite. Vite.

 

Östersund, biathlon, Alexander Loginov

Alexander Loginov (RUS) – Manzoni/NordicFocus

 

Östersund, biathlon, Johannes Boe

Johannes Thingnes Boe (NOR) – Manzoni/NordicFocus

 

Les résultats complets de l’individuel hommes et le classement général

Télécharger (PDF, 460KB)

Télécharger (PDF, 376KB)

 

Photos : Nordic Focus Photo Agency.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.