Biathlon | Otepää : les garçons en bronze

biathlon, otepää, juniors, ibu junior cup

Biathlon – Nouvelle médaille pour le clan français. Après l’or décroché par les filles, le relais masculin s’empare du bronze lors de championnats du monde de biathlon à Otepää (Estonie).

Comme chez les dames, quelques heures plus tôt : la France du biathlon, la Norvège, l’Allemagne et la Russie ont animé les débats dans ce relais masculin.

Avec de gros écarts à l’arrivée, seule l’Allemagne ne figure pas dans le trio de tête dominé par une solide équipe Russe qui n’aura jamais vraiment douté. La Norvège s’empare de la médaille d’argent devant la France 3e qui récolte donc une troisième médaille après le bronze de Martin Bourgeois-République et l’or du relais féminin.

Hugo Rivail avait la charge d’ouvrir le relais tricolore, et après 3 pioches, le Savoyard donnait le relais en 8e position à plus d’une minute d’un duo de tête Russie-Norvège. C’était au tour du Vosgien Emilien Claude d’entrer en piste.

Très bon derrière les cibles avec une seule pioche, le Bassurois profitait également du calvaire du Norvégien Dale, qui partait pour trois tours de pénalité, pour revenir dans le trio de tête. Le Vosgien restait à distance des leaders russes, mais revenait en deuxième position devant les Allemands, 3e et les Suisses 4e qui emmenaient un gros groupe de 6 nations avec le podium en ligne de mire.

A mi-course, la Russie de Vasilii Tomshin, vice-champion d’Europe Junior de l’individuel et titré en relais, conservait le leadership avec plus d’1’16 d’avance sur la France et 1’39 sur l’Allemagne.

Avec de tels écarts, les Allemands, les Norvégiens n’avaient d’autre choix que de prendre des risques derrière la carabine. Si Morgan Lamure s’en sortait bien et sécurisait sa deuxième place avec 1 seule pioche, en revanche l’Allemagne perdait de précieuses secondes et voyait revenir la Norvège. Mais nous n’étions pas au bout de nos surprises.

Morgan Lamure dans le dur

Vacheslav Maleev, triple médaillé chez les jeunes en 2016, et malgré 3 pioches avaient encore le temps de voir venir, d’autant que le Savoyard Morgan Lamure allait connaître un gros passage à vide au tir debout. Avec deux tours de pénalité, le biathlète de Courchevel perdait gros et la Norvège repassait devant la France tandis que l’Allemagne sombrait à son tour.

A l’entame du dernier relais le trio Russie-Norvège-France se suivait à distance respectable et l’Italie de Peter Tumler en profitait pour remonter à la 4e position. Il restait à Igor Malinovskii, double champion du monde sprint-poursuite l’an dernier, à finir le travail.

Martin Perrillat-Bottonet assure le bronze

Malgré une seule pioche, les écarts creusés dans les premiers relais étaient rédhibitoires pour Martin Perrillat-Bottonet. Le biathlète de La Clusaz ne pouvait revenir ni sur la Norvège qui sécurisait sa médaille d’argent avec un bon relais de S.H Laegreid ni sur la Russie qui s’emparait logiquement et sereinement de l’or.

Ce quatuor égale la performance de 2015 ou le relais français composé d’Emilien Jacquelin – Félix Cottet-Puinel – Aristide Bègue et Fabien Claude avait également décroché le bronze à Minsk.

Le classement officiel

Télécharger (PDF, 383KB)

Les championnats du monde se poursuivent en Estonie ce mercredi, avec les relais jeunes Dames à 10h et jeune Hommes à 13h.

 

Photos : IBU

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.