Biathlon : pas de passe-droit pour Stina Nilsson

Stina Nilsson, ski de fond, biathlon
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

BIATHLON – L’ancienne fondeuse Stina Nilsson va devoir se qualifier si elle veut courir les premières courses de l’IBU Cup en novembre.

 

Stina Nilsson, l’ancienne fondeuse suédoise qui a choisi le biathlon à la fin de l’hiver, participera-t-elle à l’IBU Cup d’Idre (Suède) qui va ouvrir la prochaine saison le 26 novembre prochain ? « Il faudra d’abord qu’elle se qualifie », répond l’entraîneur de l’équipe de biathlon de Suède à nos confrères de la SVT. Et Jean-Marc Chabloz d’affirmer qu’il n’y aura pas de passe-droit. Même si, il le concède, elle a toutes ses chances de prendre le départ de ces premières épreuves.

Ces deux derniers mois, Stina Nilsson a passé beaucoup de temps sur le pas de tir d’Östersund. Début avril, elle a brûlé 1200 cartouches au cours d’une seule semaine d’entraînement. Son coach souligne qu’elle a encore des progrès à réaliser au debout.

Maintenant, il est difficile de dire à quoi ressembleront les critères de sélection. « Nous n’en avons pas encore discuté, ajoute-t-il. En tant qu’entraîneur, l’objectif est malgré tout qu’elle court en IBU Cup et de voir comment elle se comportera là-bas », conclut Chabloz qui veut avancer pas à pas avec sa nouvelle recrue.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

 

À lire aussi :

 

Photo : Nordic Focus.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.