Biathlon : pas de quille pour le soldat Simon Eder

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Rollerski, trail, ski de fond, Ski nordique, Ski-roues

BIATHLON – L’Autrichien Simon Eder, nouveau retraité du circuit mondial, a décidé de prolonger sa présence au sein de l’armée.

 

Mardi, la ministre autrichienne de la Défense, Klaudia Tanner, a rendu hommage à cinq athlètes dont le contrat avec l’armée touche à sa fin. Parmi eux, deux biathlètes : Dominik Landertinger et Simon Eder. Au cours d’une cérémonie, elle les a remerciés pour leurs nombreuses années de service en tant qu’ambassadeurs du sport militaire : « Nous, membres des forces armées, avons eu la chance de vous avoir parmi nous en tant que soldats. »

Simon Eder ne tourne toutefois pas la page. Il continuera d’officier au sein du Centre des sports de l’armée comme superviseur technique. En Autriche, le Centre des sports de l’armée assure la promotion des sports de compétition autrichiens. Plus de 450 personnes font actuellement partie de son programme de soutien. Le sport militaire fournit traditionnellement de nombreux participants à des événements sportifs majeurs tels que les Jeux olympiques, les championnats d’Europe et du monde.

Simon Eder, 37 ans, est deux fois médaillé olympique en relais et quatre fois médaillé mondial dont deux fois individuellement.

 

Photo : Ministère autrichien de la défense

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.