Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Paula Botet, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2023, ski nordique, biathlon magazine
Paula Botet (FRA) - Deubert/IBU

Biathlon

Biathlon | Paula Botet revient sur son hiver, essentiellement passé sur le circuit IBU Cup : « Je suis capable de faire mieux »

Pour Nordic Magazine, la Vosgienne Paula Botet fait le bilan de son hiver, principalement passé sur l’IBU Cup de biathlon.


Biathlon, biathlon programme, programme biathlon, nordic mag, biathlon 2024, ibu, ski nordique, ski de fond, ski, combiné, combiné nordique, saut, saut à ski, ibu cup, biathlon aujourd'hui, calendrier biathlon 2024, nordic mag biathlon, championnat du monde biathlon 2024, nove mesto, biathlon calendrier, coupe du monde biathlon 2024, ski nordique, julia simon, justine braisaz-bouchet, ski-nordique, émilien jacquelin, biathlon championnat du monde, biathlon programme aujourd'hui, coupe du monde de biathlon 2024, ski nordique net, nordic magazine, nordic

Biathlon : « Je suis arrivée au début de l’hiver lessivée mentalement et j’ai mis un peu de temps à me reprendre », avoue Paula Botet

Au printemps dernier, la Bressaude Paula Botet, profitant notamment de l’arrêt de carrière d’Anaïs Bescond, avait intégré le groupe d’entraînement A de l’équipe de France de biathlon. Débutant l’hiver 2022/2023 sur la coupe du monde, elle descendait rapidement en IBU Cup où elle passait l’essentiel de sa saison, collectionnant les podiums et remportant, même, le petit globe de cristal du sprint.

Remontée en coupe du monde en toute fin de saison à Oslo-Holmenkollen (Norvège), Paula Botet a accepté, au retour de ses vacances passées en Italie, de revenir sur son année pour Nordic Magazine. Entretien.

  • Quel bilan faites-vous de votre hiver ?

Je suis quand même contente de ma saison même si, au début de l’hiver, mon objectif était d’être plus régulièrement en coupe du monde. Mais j’ai vite vu que cela allait être quasiment impossible d’y remonter avant les finales d’Oslo-Holmenkollen. Le début de saison a donc été chaotique et un petit peu difficile puis, à partir du relais mixte simple d’Osrblie [terminé début janvier en deuxième place avec Paul Fontaine, NDLR], j’ai eu l’impression d’avoir retrouvé le vrai plaisir de faire du biathlon. Jusqu’à la fin de la saison, je me suis vraiment fait plaisir, mis de côté les championnats d’Europe qui restent une déception. Je ne me sentais pas hyper en forme et je n’ai pas bien tiré [elle y remportera tout de même le bronze du relais mixte simple avec Emilien Claude, NDLR].

Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2023, ski nordique, biathlon magazine
Paul Fontaine (FRA), Paula Botet (FRA), Mats Oeverby (NOR), Frida Dokken (NOR), Gion Stadler (SUI), Flurina Volken (SUI) – Stancik/IBU
  • Avec le recul, savez-vous pourquoi vous n’êtes pas parvenue à performer dès le début de saison en coupe du monde, ce qui vous a valu une relégation en IBU Cup ?

Toute la préparation a été compliquée. Au printemps dernier, j’ai minimisé la fatigue mentale et émotionnelle de la saison précédente. Je suis repartie à l’entraînement la tête dans le guidon sans avoir pris le temps de vraiment récupérer de tout cela. Finalement, je suis arrivée au début de l’hiver lessivée mentalement et j’ai mis un peu de temps à me reprendre. C’est pour cela que je considère vraiment le relais mixte simple d’Osrblie comme le deuxième début de ma saison. Cette année, j’essaye donc de ne pas reproduire cela.

« Je me suis fait un peu submerger par les émotions »Paula Botet à Nordic Magazine

  • Finalement, votre seconde partie de saison sur l’IBU Cup avec des podiums, une première victoire, un petit globe et un classement général joué jusqu’au bout s’est bien passée : est-ce un motif de fierté d’être parvenue à surmonter la déception du mois de décembre ?

Je n’ai jamais vécu le fait de redescendre en IBU Cup comme une sanction ou quelque chose de très négatif. Forcément, j’étais déçue, mais je trouvais du positif là-dedans parce que je savais que j’allais pouvoir m’amuser à jouer devant en IBU Cup. Dès la première course, je me retrouve sur le podium, ce qui m’a rassurée.

Paula Botet, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2023, ski nordique, biathlon magazine
Paula Botet (FRA) – Deubert/IBU
  • Vous sortiez d’une saison principalement passée sur la coupe du monde, étant même sélectionnée comme remplaçante aux Jeux olympiques de Pékin 2022, et vous êtes finalement reléguée en IBU Cup tout l’hiver suivant : mentalement, est-ce compliqué à encaisser ?

Je dirais plutôt que, pour moi, cela a été plus compliqué mentalement l’année passée que cet hiver. A l’époque, je rêvais de la coupe du monde et des Jeux olympiques, mais tout m’est arrivée dessus d’un coup sans vraiment que je m’y attende. Je me suis fait un peu submerger par les émotions. Cette année, j’ai plus construit ma saison.

« Je suis un peu déçue de mon tir avec un seul 10/10 réalisé de tout l’hiver »Paula Botet à Nordic Magazine

  • Au niveau des sensations à ski et au tir, êtes-vous contente de ce que vous avez produit cet hiver ?

En ski, toute la saison, je suis parvenue à être régulière, ce qui ne m’arrivait pas les années d’avant où j’avais souvent une dégradation de ma forme au fil des courses. J’en suis donc très contente ! Par contre, je suis un peu déçue de mon tir avec un seul 10/10 réalisé de tout l’hiver [lors du sprint IBU Cup de Pokljuka, qu’elle a remporté, NDLR]. Ce n’est pas une statistique excellente [rires] ! Avant, c’était un de mes points forts de ne pas trop réfléchir sur les tapis où je faisais des tirs rapides. Là, ce n’était pas trop le cas !

Paula Botet, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2023, ski nordique, biathlon magazine
Paula Botet (FRA) – Manzoni/NordicFocus
  • Accordez-vous une grosse importance au petit globe de cristal IBU Cup du sprint que vous avez remporté en fin d’hiver à Canmore (Canada) ?

Oui ! La veille de la mass-start, j’ai mal digéré quelque chose et je suis tombée malade. J’ai pris le départ, mais j’ai vite vu que c’était impossible de continuer. J’ai donc abandonné dans le but de garder toute mon énergie pour le lendemain afin de jouer ce petit globe du sprint. Sur ce sprint, je fais une belle course, mais je ne sais pas d’où elle sort ! J’ai pleuré avant la course, j’étais déprimée parce que cela n’allait pas du tout et que j’allais perdre le globe. Être parvenue à sortir cette course dans ces conditions, c’est quelque dont je suis très contente. Pour moi, ce petit globe est vraiment important !

« J’ai vraiment bien coupé en ce mois d’avril donc j’ai bien hâte de reprendre ! »Paula Botet à Nordic Magazine

  • Après cela, vous revenez en coupe du monde pour les finales d’Oslo-Holmenkollen (Norvège) où vous terminez l’hiver sur une vingt-et-unième place lors du sprint…

J’étais très contente de cette course à Oslo parce que j’attendais de pouvoir remonter en coupe du monde ! Quand je suis arrivée là-haut, j’avais vraiment hâte de faire cette course et de jouer ma carte à fond en me faisant plaisir. Le dernier tour a été très compliqué, mais cela m’a fait du bien de retrouver le groupe dans un endroit trop chouette. En voyant mon résultat, je me dis que tout est possible et que je suis capable de faire mieux.

Paula Botet, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Paula Botet (FRA) – Manzoni/NordicFocus
  • Concernant la préparation estivale à venir, y a-t-il déjà des points en particulier que vous voulez améliorer ?

Je veux partir dans la même lignée que l’été dernier au niveau physique et, en tir, comme je ne suis pas hyper contente de pas mal de choses, j’ai beaucoup de travail à faire là-dessus. J’ai vraiment bien coupé en ce mois d’avril donc j’ai bien hâte de reprendre !


A lire aussi


Les cinq dernières infos

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

nordic mag, biathlon, biathlon programme, nordic magazine, nordicmag, programme biathlon, Justine Braisaz-Bouchet, Julia Simon, ski nordique, biathlon 2024, biathlon championnats du monde, émilien Jacquelin, nordic mag biathlon, dorothea Wierer, ibu cup, nordic biathlon, nordique mag, Nordic Magazine, ski de fond, saut à ski, saut, combiné, combiné nordique, première cible, biathlon magazine, dico du biathlon, vu de norge, planète nordic, Ski-nordique, Ski nordic, ski nordique
Running - Montres Connectées
Biathlon, biathlon programme, programme biathlon, nordic mag, biathlon 2024, ibu, ski nordique, ski de fond, ski, combiné, combiné nordique, saut, saut à ski, ibu cup, biathlon aujourd'hui, calendrier biathlon 2024, nordic mag biathlon, championnat du monde biathlon 2024, nove mesto, biathlon calendrier, coupe du monde biathlon 2024, ski nordique, julia simon, justine braisaz-bouchet, ski-nordique, émilien jacquelin, biathlon championnat du monde, biathlon programme aujourd'hui, coupe du monde de biathlon 2024, ski nordique net, nordic magazine, nordic
Chaussures - Textile
Decathlon (FR)
Equipement de randonnée
Decathlon National

A LIRE AUSSI

Saut à ski

16:32. Ce samedi, l’équipe nationale japonaise de saut à ski a révélé les noms des athlètes qui représenteront leur pays sur les différents circuits...

Ski nordique

De nombreux représentants du ski nordique ont pris le départ, ce samedi 15 juin 2024, de l'une des courses à pied les plus réputées...

Ski de fond

10:45. Mythique compétition de ski de fond comptant pour le circuit de la Ski Classics Challengers depuis plusieurs saisons, la Toblach-Cortina – course se...

Biathlon

10:31. Le 31 juillet prochain, le traditionnel et très attendu Blink Festival lancera les compétitions estivales de biathlon et de ski de fond. Manifestation...

Ski de fond

10:16. Pendant que l’équipe de France de ski de fond effectue son premier stage de la préparation estivale sur le glacier de Tignes (Savoie)...

Ski nordique

09:36. Depuis 2022, l’association la Forestière organise l’Ainvincible. Il s’agit d’un événement unique, familial et convivial ouvert à tous alliant le VTT d’endurance, le tir à...

Biathlon

Il est l'heure pour l'équipe de France masculine de biathlon de se retrouver pour le deuxième stage de préparation de l'été. C'est à Corrençon-en-Vercors...

Biathlon

Premier biathlète né au XXIe siècle à remporter une épreuve de la coupe du monde de biathlon l'hiver dernier, Eric Perrot revient sur sa...