Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Que puis-je faire pour vous ?

Julia Simon, biathlon, Pokljuka
Julia Simon (FRA) - Manzoni/NordicFocus

Biathlon

Biathlon | Pokljuka : comment Julia Simon s’est remobilisée après son abandon

BIATHLON – Ce mardi, la Villaraine Julia Simon, 24 ans, auteure d’un très mauvais 13/20 lors de l’individuel, abandonnait avant même la fin des quinze kilomètres. Deux jours plus tard, elle est devenue championne du monde du relais mixte simple avec Antonin Guigonnat. 

Biathlon : « J’étais très gênée pour Chloé Chevalier… »

Encore une fois, un mur s’est transformé en tremplin pour la Savoyarde Julia Simon. Même s’il la jeune biathlète des Saisies de 24 ans, toute nouvelle championne du monde du relais mixte simple, se défend de ne pas avoir « besoin d’un coup derrière la tête pour être lancée », elle s’est encore une fois relevée après un énorme coup dur. Vingt-huitième du sprint, vingt-deuxième de la poursuite puis aux vestiaires avant même de boucler l’individuel avec un mauvais 13/20 mardi dernier, Julia Simon s’est remobilisée.

Julia Simon, biathlon, Pokljuka

Julia Simon (FRA) – Thibaut/NordicFocus

« C’était dur, forcément… On ne prend pas le départ d’une course pour faire des tirs aussi compliqués et abandonner. J’étais surtout très gênée pour Chloé Chevalier qui avait envie de mettre un dossard, c’est surtout à elle que j’ai pensée, explique-t-elle à Nordic Magazine. J’avais à coeur de rebondir. Ce sont des moments pas faciles mais tout le monde passe par des moments compliqués. Les miens sont bien bas mais il faut savoir s’en relever. » Le rebond est un art parfaitement maîtrisé par Julia Simon, vainqueure des mass-starts d’Oberhof (Allemagne) et d’Antholz (Italie) quelques jours après avoir connu d’énormes déconvenues en sprint et individuel.

Un cri de rage fendant le huis clos de Pokljuka

Mais l’encadrement a également eu son rôle à jouer : « J’ai eu le soutien du staff, j’ai beaucoup parlé aux entraîneurs qui m’ont vite remobilisé, notamment au tir, remercie la biathlète des Saisies. Je ne me sentais pas légitime d’être dans le relais mais, après avoir posé les choses, je me suis dit que j’avais toutes mes chances. Je voulais montrer que, moi aussi, j’étais capable de faire des courses pleines sur ces championnats. C’est une énorme satisfaction d’avoir réussi à relever la tête, encore une fois, après un moment compliqué. »

Julia Simon, Antonin Guigonnat, biathlon, Pokljuka

Antonin Guigonnat (FRA), Julia Simon (FRA) – Thibaut/NordicFocus

Si bien que Julia Simon, au moment de monter sur le toit du monde après avoir pris le dessus sur Tiril Eckhoff, a poussé un énorme cri ayant fendu le huis clos de Pokljuka. « Quand je passe la ligne, c’est un mélange de rage et de satisfaction. J’ai été pas mal critiquée ses derniers temps, notamment sur les réseaux sociaux, et c’est vrai que c’est la meilleure des manières de donner une réponse. J’avoue que dans ce dernier tour, j’ai laissé sortir mes émotions, je n’ai pas contrôlé et c’était un énorme plaisir de passer cette ligne en tête. C’était vraiment de la rage. » La rage d’une biathlète sacrée championne du monde 48 heures après une terrible désillusion. Avec Julia  Simon, les murs sont (toujours) des tremplins.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Julia Simon (@julia_.simon)

À lire aussi :

Photos : Nordic Focus.

L'article continue sous la publicité
pub
Cliquez pour commenter cet article

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, Ski de fond, Ski nordique, Saut à ski, Saut spécial, Combiné nordique, Nordic Magazine, Sports d'hiver, Oberstdorf 2021
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Ski nordique, saut à ski, Vu de Norge, Norvège, Biathlon, Ski de fond, Combiné nordique
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine, vol à ski
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

A LIRE AUSSI

Saut à ski

L'Allemagne remporte le par équipes mixte aux mondiaux. La Norvège est en argent et l'Autriche en bronze.

Biathlon

L'Allemand Philipp Lipowitz remporte le titre mondial de l'individuel Junior. A Obertilliach, l'Allemand devance Alex Cisar et Emilien Claude en bronze.

Biathlon

Camille Bened décroche le titre de championne du monde junior. Sur l'individuel, la Française signe une course parfaite pour offrir la 3e médaille en...

Combiné nordique

Ce samedi, la combinée nordique Léna Brocard est entrée dans l'histoire en participant à la première épreuve de son sport aux Mondiaux. Visiblement, cette...

Biathlon

Ce samedi, le Montblanais Edgar Geny, 17 ans, est devenu vice-champion du monde de l'individuel jeunes à Obertilliach (Autriche). Pour Nordic Magazine, le biathlète...

Ski nordique

Retrouvez ci-dessous le tableau des médailles des championnats du monde de ski nordique d'Oberstdorf (Allemagne).

Biathlon

Quelques heures après avoir remporté la médaille d'or de l'individuel jeunes des championnats du monde d'Obertilliach (Autriche), Jeanne Richard, 18 ans, se confie à...

Biathlon

Deuxième course, et deuxième médaille pour l'Equipe de France à Obertilliach avec l'argent pour Edgar Geny sur l'individuel Jeune. Top 10 pour Valentin Lejeune.