Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Marketa Davidova, Pokljuka, biathlon
Marketa Davidova (CZE) - Manzoni/NordicFocus

Biathlon

Biathlon | Pokljuka : le jour de gloire de Marketa Davidova

Ce mardi midi, la Tchèque Marketa Davidova, 24 ans depuis le début du mois de janvier, est devenue championne du monde de l’individuel à Pokljuka (Slovénie). Auteure d’un des deux seuls 20/20 de la journée, elle devance Hanna Oeberg et Ingrid Landmark Tandrevold. 

Biathlon : Davidova, dix-huit ans après Holubcova

Marketa Davidova a réussi là où son illustre compatriote et coéquipière Gabriela Koukalova avait échoué. Vice-championne du monde de l’individuel en 2015 et 2017, la biathlète de Jablonec, également vainqueure du gros globe de cristal en 2016, n’était jamais parvenue à décrocher de médaille d’or dans la discipline de l’individuel. Ce mardi midi, donc, Davidova, 24 ans depuis le 3 janvier, remporte le titre planétaire dans la spécialité. Deuxième temps de ski à 24 secondes d’une Tiril Eckhoff (16/20) hors du coup sur le pas de tir et vingt-troisième au final, la Tchèque n’a pas manqué une balle lors de ses quatre salves.

 

Hanna Oeberg, biathlon, Pokljuka

Hanna Oeberg (SWE) – Manzoni/NordicFocus

 

En réalisant un des deux seuls 20/20 de la journée, le premier de son hiver, celle qui connaît habituellement des soucis au debout, s’est donnée toutes les chances de s’imposer, ce qu’elle réalisait avec le plus grand des brios dans l’ultime boucle. Dix-huit ans après Katerina Holubcova, sacrée à Khanty-Mansiysk (Russie), Davidova offre à la République Tchèque un titre de championne du monde de l’individuel. « Je suis en lévitation aujourd’hui, comme dans le ciel, imageait-elle au micro de La Chaîne L’Équipe. J’ai beaucoup eu de bons moments dans ma carrière mais je pense que c’est un des meilleurs. »

 

L'article continue sous la publicité

pub
Hanna Oeberg, Marketa Davidova, Ingrid Landmark Tandrevold, biathlon, Pokljuka

Hanna Oeberg (SWE), Marketa Davidova (CZE), Ingrid Landmark Tandrevold (NOR)(SLO) – Thibaut/NordicFocus

 

Un petit globe partagé

La Suédoise Hanna Oeberg (19/20), grande spécialiste de l’exercice, est argentée à 28 secondes après avoir passé une « belle journée » consécutive à un week-end raté. La Norvégienne Ingrid Landmark Tandrevold (19/20) est bronzée à plus d’une minute devant l’Autrichienne Lisa Theresa Hauser (18/20), à 15/15 mais manquant deux cibles au dernier debout.

 

Ingrid Landmark Tandrevold, biathlon, Pokljuka

Ingrid Landmark Tandrevold (NOR) – Thibaut/NordicFocus

 

Hauser terminant quatrième et Dorothea Wierer (18/20) neuvième, les deux femmes se retrouvent, après suppression du moins bon résultat des trois individuels disputés cet hiver, à égalité au classement de la spécialité. L’Autrichienne et l’Italienne, qui était tenante du titre mondial et donc porteuse du dossard doré ce mardi, se partageront le petit globe de l’individuel à Östersund (Suède), où il sera remis lors des finales de la coupe du monde.

 

Anaïs Bescond seul rayon de soleil français

Dans les rangs tricolores, cet individuel, après deux courses terminées dans les sourires le week-end dernier grâce à Anaïs Chevalier, s’est avérée être des plus compliquées. Des quatre Françaises en lice, seule Anaïs Bescond, dix-huitième à 18/20, a pu jouer un joli top 5 lors du dernier passage derrière la carabine. Auteure d’une erreur, celle de trop, la Jurassienne manque la quatrième place mais se rassure en ce début de seconde semaine des championnats du monde.

L'article continue sous la publicité

pub

 

Anais Bescond, biathlon, Pokljuka

Anais Bescond (FRA) – Thibaut/NordicFocus

 

« Je me suis battue. Ce n’était pas des conditions vraiment difficiles mais, avec la chaleur et la distance, ça a été une lutte. J’en rate deux au debout, c’est ma bête noire en ce moment, regrette-t-elle en zone mixte. Ce n’est pas l’arme que j’avais auparavant : je recherche cela actuellement. Mon résultat reste honorable même si j’espérais mieux. »

 

 

Pour les autres Bleues, Anaïs Chevalier (18/20), héroïne du sprint et de la poursuite, se classe 27e avec un temps de ski en deçà de celui montré samedi dernier, quand elle signait le meilleur chrono du sprint. « J’étais un peu à plat », avouait-elle après l’arrivée. Justine Braisaz, surprise « en mal » de sa performance, a sombré à 14/20 et termine 63e tandis que Julia Simon (13/20), à deux jours d’un relais mixte simple qu’elle devrait disputer avec Emilien Jacquelin, a été stoppée par le staff dans le dernier tour.

 

Les résultats complets de l’individuel féminin des championnats du monde de Pokljuka (Slovénie)

À lire aussi :

Photos : Nordic Focus.

L'article continue sous la publicité

pub
Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, ski de fond, Saut à ski, combiné nordique, Sports d'hiver, Nordic Magazine, Ski, nordique, vol à ski
Biathlon, Ski de fond, Ski nordique, Saut à ski, Saut spécial, Combiné nordique, Nordic Magazine, Sports d'hiver

Facebook

A LIRE AUSSI

Biathlon

L’été vient à peine de commencer et vous êtes déjà en manque de biathlon ? Rassurez-vous, vous n’aurez pas à attendre jusqu’à l’hiver et...

Biathlon

Au micro de La Chaîne L'Équipe, le Dauphinois Emilien Jacquelin, 26 ans le mois prochain, a évoqué ses objectifs de l'hiver à venir.

Ski nordique

Du 1er au 31 juillet, la Foulée Blanche met en place du Défi Estival. Quatre parcours seront mis en place pour le plus grand...

Biathlon

10:41. La semaine passée, la biathlète britannique Amanda Lightfoot, 34 ans, a été victime d’une lourde chute en vélo à Obertilliach (Autriche). « Je me...

Biathlon

Les membres de l'équipe de France de biathlon, pour améliorer leur préparation et prévenir les risques de blessure, ont récemment passé des tests isocinétiques...

Ski nordique

11:52. Annulé l’été dernier à cause de la pandémie de coronavirus, le Red Bull 400 revient sur le tremplin du Praz de Courchevel (Savoie)...

Biathlon

Le Suédois Sebastian Samuelsson, 24 ans, sera l'un des favoris des prochains Jeux olympiques de Pékin 2022. Il y visera de nouvelles médailles.

Biathlon

Johannes Dale marche sur les traces de Maurice Manificat. Il l'ignore sans doute... mais les similitudes sont incontestables.