Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Antonin Guigonnat, biathlon, Pokljuka
Antonin Guigonnat (FRA) - Manzoni/NordicFocus

Biathlon

Biathlon | Pokljuka : pourquoi Antonin Guigonnat a-t-il été préféré à Emilien Jacquelin ?

BIATHLON – Alors que la paire Emilien Jacquelin/Julia Simon était attendue pour le relais mixte simple prévu ce jeudi après-midi à partir de 15h15, le staff de l’équipe de France a décidé de préférer Antonin Guigonnat au Dauphinois. Explications.

Biathlon : « Un programme absolument infernal »

Après avoir disputé l’individuel des championnats du monde ce mercredi, terminé à la treizième place, Emilien Jacquelin ne va pas enchaîner une deuxième course en deux jours ce jeudi à l’occasion du relais mixte simple. C’est que le staff de l’équipe de France a décidé de faire confiance à Antonin Guigonnat pour accompagner Julia Simon, pas à son aise depuis une semaine en Slovénie mais taulière de ce format dans lequel elle a connu la victoire cet hiver.

« On a un programme absolument infernal avec sept courses en dix jours et on a estimé que pour un Emilien, très sollicité le week-end dernier, il valait mieux le mettre au repos », explique Stéphane Bouthiaux au micro de La Chaîne L’Équipe. Le duo Antonin Guigonnat/Julia Simon n’est pas une nouveauté : aligné lors des Mondiaux 2019 d’Östersund (Suède), il avait même été une franche réussite à Soldier Hollow (États-Unis) en février 2019.

Julia Simon, Antonin Guigonnat, Soldier Hollow, biathlon

Antonin Guigonnat (FRA), Julia Simon (FRA) – Manzoni/NordicFocus

« On a une grande confiance en Antonin et Julia, reprend Bouthiaux, directeur technique du ski de fond et du biathlon. Ce n’est pas une composition faite au hasard. Ils se connaissent depuis longtemps et parviennent à se bonifier sur les tirs très rapides du relais mixte simple. Ça va leur permettre de s’exprimer pleinement sur un format de course qui leur convient. C’est une vraie chance de médaille, on a l’intention de la jouer. » L’année dernière à Antholz (Italie), Emilien Jacquelin et Anaïs Bescond avaient décroché une belle breloque bronzée.

À lire aussi :

Photos : Nordic Focus.

L'article continue sous la publicité
pub
Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, ski de fond, Saut à ski, combiné nordique, Sports d'hiver, Nordic Magazine, Ski, nordique, vol à ski
Biathlon, Ski de fond, Ski nordique, Saut à ski, Saut spécial, Combiné nordique, Nordic Magazine, Sports d'hiver

Facebook

A LIRE AUSSI

Biathlon

La saison passée, la Norvégienne Tiril Eckhoff, 30 ans, a survolé la coupe du monde féminine de biathlon. Après un long chemin de dix...

Biathlon

L'équipe nationale d'Allemagne de biathlon pour l'hiver olympique vient d'être dévoilée. Kristian Mehringer et Mark Kirchner mèneront les groupes principaux.

Biathlon

Réduits à une seule journée et une seule épreuve, les championnats de France de biathlon des Contamines-Montjoie ont clôturé une saison particulière. Retour en...

Biathlon

16:13. Cette semaine, les biathlètes norvégiens commencent leur préparation en vue de l’hiver olympique qui débutera en novembre prochain. Si un rassemblement est déjà...

Biathlon

Le biathlète suédois Sebastian Samuelsson, 24 ans, s'est clairement positionné contre le choix de confier les Jeux olympiques 2022 à Pékin (Chine).

Biathlon

C'est l'heure de la reprise de l'entraînement pour le biathlon italien. Entre Val Martello et Antholz, le chemin menant aux Jeux olympiques de Pékin...

Ski nordique

À 19 ans, la Beaufortaine Chloé Pinto est la seule nordique handisport française à évoluer en coupe du monde. Elle s'est longuement confiée à...

Biathlon

Johannes Thingnes Boe a un nouveau sponsor pour les cinq prochaines années. Ainsi, il poursuivra sa carrière jusqu'aux Jeux olympiques de Milan-Cortina 2026.