Biathlon | Prize money : qui a gagné le plus cette saison ?

BIATHLON – Martin Fourcade l'assure : malgré son petit retard au classement général de la coupe du monde de biathlon (en retirant les deux moins bonnes courses), rien n'est fait dans la course au globe. « Tout se jouera sur les deux prochaines semaines ».
Rollerski, trail, ski de fond, Ski nordique, Ski-roues

BIATHLON –  Les Norvégiens Johannes Bœ et Tiril Eckhoff ainsi que l’Italienne Dorothea Wierer ont logiquement empoché les plus gros prize money cet hiver. Les bleus sont aussi à la fête de ce classement.

 

Wierer, Eckhoff et Bœ cassent la tirelire

Le spécialiste des statistiques « Biathlon facts@stats » a dressé la liste des prize money, comprenez primes de courses, gagnés cet hiver par les athlètes de la coupe du monde de biathlon en prenant en compte les résultats individuels et collectifs.

Trois athlètes sortent du lot : les deux vainqueurs de la coupe du monde 2019-2020 Johannes Bœ et Dorothea Wierer ainsi que Tiril Eckhoff si l’on prend en compte les dotations liées aux six victoires du relais norvégien dames !

biathlon, Antholz, Eckhoff, Wierer

13.02.2020, Antholz, Italy (ITA): Tiril Eckhoff (NOR), Dorothea Wierer (ITA)© Modica/NordicFocus.

Sans ces primes collectives, c’est Dorothea Wierer qui trône au sommet du classement avec 226 750 euros de primes devant Tiril Eckhoff et ses 194 800 euros. Denise Herrmann arrive logiquement en 3e position de ce classement individuel avec 155 300 euros.

Par contre, en prenant en compte les résultats des relais, Tiril Eckhoff (243 300 euros) passe en tête devant Wierer (239 750), Marte Olsbu Roeiseland (195 650 euros) et Hanna Oeberg (177 750 e). Deux Françaises figurent dans le Top 10 avec Justine Braisaz (90 300 e) et Julia Simon (88 100 e).

 

Johannes Bœ au sommet

Chez les messieurs, le Norvégien, vainqueur de son deuxième gros globe consécutif, émarge à 330 800 euros de primes cette année. Il devance son dauphin au général et double vainqueur d’un petit globe, Martin Fourcade à 288 650 euros. En 3e et 4e position se trouvent Quentin Fillon-Maillet (218 200 euros) et Emilien Jacquelin (193 150 euros) qui se voient récompenser pour leur régularité cet hiver au plus haut niveau.

BIATHLON - Imprenable sur le sprint de Kontiolahti, le Norvégien Johannes Boe a mis une main sur le gros globe de cristal aux dépends d’un excellent Martin Fourcade, 2e devant Emilien Jacquelin. La conquête du général se jouera finalement samedi, lors de la poursuite...

Tarjei Bœ (176 200 euros) est devant Simon Desthieux, 6e du général, et vainqueur de 125 000 euros. Ensuite, seul Alexander Loginov émarge au-delà de la barre des 100 000 avec 120 900 euros, sous laquelle pointe Johannes Dale (99 100 e) et Benedikt Doll (97 950 e).

Ces montants sont uniquement des récompenses glanées sur les courses de l’hiver et ne prennent pas en compte les sponsoring privés des athlètes dans leur rémunération annuelle. Mais même avec de gros partenaires, les salaires des biathlètes sont à des années lumières de ceux des stars d’autres sports majeurs en France.

Photo : Nordic Focus

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.