Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Siegfried Mazet, biathlon, Hochfilzen
Siegfried Mazet (FRA) - Manzoni/NordicFocus

Biathlon

Biathlon : quel avenir pour Siegfried Mazet après les Jeux olympiques de Pékin 2022 ?

Alors que son contrat avec la Norvège expirera à la fin de l’hiver prochain, Siegfried Mazet fait le point sur son avenir pour Nordic Magazine.

Biathlon : « Je ne sais pas si je suis prêt à quitter le navire maintenant »

Dans tout juste un an, au bout d’un hiver olympique qui débutera au mois de novembre prochain, le contrat de Siegfried Mazet avec la Fédération norvégienne de biathlon prendra fin. Débarqué dans le royaume au printemps 2016 après avoir fait les beaux jours du biathlon tricolore, le Drômois, après six ans de bons et loyaux services, arrivera donc à un carrefour de sa carrière quelques semaines après les Jeux olympiques de Pékin 2022.

Johannes Thingne Boe, Siegfried Mazet, biathlon, Pokljuka
Johannes Thingnes Boe (NOR), Siegfried Mazet (FRA) – Manzoni/NordicFocus

« J’arrive à un croisement, confirme-t-il à Nordic Magazine. Soit je prends tout droit et je continue où je suis, soit je serre le frein à main et je bifurque. Je commence un peu à y réfléchir parce que je ne veux pas prendre une décision à la hâte en avril prochain. » Malgré de très nombreuses années passées derrière les jumelles, Siegfried Mazet explique n’avoir pas perdu la flamme : « J’ai toujours le feu, indique-t-il avec passion. Tant que je stresserai comme un malade quand un de mes athlètes arrivera au tir, je continuerais. »

« J’ai encore l’ambition de coacher »

Pourtant, l’entraîneur de 43 ans qui a fait de Martin Fourcade le meilleur biathlète de la planète au début des années 2010, se dit également intéressé par un autre poste : celui de manager. « Prendre de la hauteur dans un rôle plus large de manager dans une équipe comme le fait Stéphane Bouthiaux pour la France est effectivement quelque chose qui me séduit. Mais j’aime vraiment coacher et j’ai encore pour ambition de le faire. »

Siegfried Mazet, biathlon
Siegfried Mazet (FRA) – Manzoni/NordicFocus

En Norvège ou ailleurs ? « Pour l’instant, je suis bien en Norvège où il y a une belle équipe, euphémise Siegfried Mazet. Si je pars, celui qui va reprendre l’équipe va récupérer les fruits de notre travail. Je ne sais pas si je suis prêt à quitter le navire maintenant », termine-t-il.

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, ski de fond, Saut à ski, combiné nordique, Sports d'hiver, Nordic Magazine, Ski, nordique, vol à ski
Biathlon, Ski de fond, Ski nordique, Saut à ski, Saut spécial, Combiné nordique, Nordic Magazine, Sports d'hiver

Facebook

A LIRE AUSSI

Biathlon

Le biathlète norvégien Vetle Sjaastad Christiansen, comme Johannes Thingnes Boe il y a un an, vient de se positionner en faveur de la levée...

Ski nordique

Le 17 mai, les athlètes nordiques participent à la fête nationale norvégienne.

Ski nordique

9:54. Dix-neuf ans après les Jeux olympiques d’hiver, le stade de ski nordique de Pregaleto (Italie) accueillera de nouveau une grande compétition internationale en...

Biathlon

La coupe du monde de biathlon ne passera finalement pas par Minsk-Raubichi (Biélorussie) l'hiver prochain : c'est Kontiolahti (Finlande) qui récupère cette étape.

Biathlon

Fiodor Svoboda a signé un contrat d'une année renouvelable. Il réunira ses troupes le 24 mai à Otepää.

Biathlon

Depuis le mois de février 2020, la Pyrénéenne Myrtille Bègue, 24 ans, est retraitée des pas de tir de biathlon. Pour Nordic Magazine, elle...

Biathlon

L'Union russe de biathlon vient d'officialiser la composition de ses groupes nationaux formés en vue de l'hiver olympique.

Biathlon

C'est en juin et juillet que les biathètes russes seront vaccinés. Mais Evgeniy Garanichev a déjà reçu une dose de Spoutnik V.