Biathlon | Quentin Fillon-Maillet : « Je mets une priorité sur les Mondiaux »

Quentin Fillon-Maillet, biathlon, Oberhof
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du moSki de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

BIATHLON – Après avoir terminé le relais mixte d’Oberhof (Allemagne) en troisième position, offrant un podium à l’équipe de France, la Jurassien Quentin Fillon-Maillet s’est livré sur son sprint manqué vendredi dernier… et ses nouveaux objectifs.

 

Biathlon : « Je souffre un peu plus sur les skis que l’année dernière », avoue Quentin Fillon-Maillet

Ce dimanche, Quentin Fillon-Maillet, seulement 84e du sprint vendredi dernier à cause d’une pénalité reçue après avoir oublié de réaliser 250 mètres supplémentaires suite à une double faute sur le couché, avait une revanche à prendre. « J’avais aussi une petite pression parce que mes coéquipiers m’ont bien lancé à la bagarre avec l’Allemagne, la Russie et la Norvège et avec la Biélorussie pas loin derrière, retrace le Jurassien pour Nordic Magazine. J’avais aussi envie de bien faire avec de beaux tirs. Je suis globalement satisfait malgré une petite déception sur ce dernier tour. »

Après un excellent 10/10 derrière la carabine, Quentin Fillon-Maillet est effectivement sorti en tête du pas de tir avant de se faire devancer par le Russe Eduard Latypov et le Norvégien Sturla Holm Lægreid. « Actuellement, j’ai du mal à terminer les courses, avoue-t-il. J’ai des temps de ski corrects mais c’est difficile d’aller chercher une victoire si les autres ne font pas d’erreurs. J’ai du mal à accélérer au moment où je le souhaite, comme lors de la mass-start d’Hochfilzen. Je souffre un peu plus sur les skis que l’année dernière. »

 

Quentin Fillon-Maillet, Anaïs Chevalier, Justine Braisaz, Fabien Claude, biathlon, Oberhof

Anais Chevalier-Bouchet (FRA), Justine Braisaz-Bouchet (FRA), Fabien Claude (FRA), Quentin Fillon Maillet (FRA) – Manzoni/NordicFocus

 

« Je ne lâche pas l’objectif du gros globe mais les chances de réussite sont minces »

Avec des temps de ski moins bons qu’à l’accoutumée et des résultats en baisse par rapport à l’hiver passé, QFM est actuellement largué dans la course au gros globe, à 183 points de Johannes Thingnes Boe. « Ça me laisse moins d’erreurs pour aller chercher ce gros globe mais, aujourd’hui, j’ai envie de me détacher un peu de cet objectif parce qu’il faut, déjà, que je retrouve la forme en ski et les podiums avant d’y penser. Je ferais le calcul en fin d’année pour savoir si je suis toujours en mesure de le faire, explique le champion du monde du relais. Il reste encore beaucoup de courses donc il n’y a encore rien de perdu. »

 

Quentin Fillon-Maillet, biathlon, Oberhof

Quentin Fillon Maillet (FRA) – Manzoni/NordicFocus

 

« Il peut y avoir des craquantes chez certains athlètes, reprend-il. Il n’y a encore rien de fixé pour le général mais c’est certain que les Norvégiens se détachent un peu. Ce n’est pas pour autant que je vais lâcher cet objectif qui est lointain. Je n’ai juste pas envie de me focaliser là-dessus maintenant. Les chances de réussir sont minces mais pas inexistantes. Vu le début de saison, je vais mettre une priorité sur les Mondiaux avec l’objectif de retrouver la superforme de l’année dernière. » Pour cela, il aura encore deux semaines de coupe du monde : encore à Oberhof à partir de mercredi puis à Antholz (Italie) la semaine d’après.

pub

 

 

À lire aussi :

 

Photos : Nordic Focus.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.