Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Quentin Fillon-Maillet, biathlon, Antholz
Quentin Fillon Maillet (FRA) - Manzoni/NordicFocus

Biathlon

Biathlon : Quentin Fillon-Maillet se remet d’une trop généreuse préparation estivale

BIATHLON – À quelques jours de prendre la direction de la Slovénie et des championnats du monde de Pokljuka (10-21 février), la Jurassien Quentin Fillon-Maillet, actuellement en rassemblement à Prémanon (Jura), est revenu sur sa préparation estivale qui a poussé son corps « un peu trop loin ».

 

Biathlon : « J’ai payé ma préparation sur les premières étapes »

L’été dernier, Quentin Fillon-Maillet, débarrassé de l’ombre de Martin Fourcade, s’était donné comme jamais avec comme joyeux horizon le gros globe de cristal. Une intersaison pendant laquelle le Jurassien ne s’est jamais dérobé face à la presse : « Je ne m’entraîne que pour la gagne », nous avouait-il effectivement en novembre, à quelques semaines du début de la coupe du monde. Une saison qui n’a ensuite pas démarré de la meilleur des manières pour le natif de Champagnole (Jura).

« Je n’ai pas eu la forme physique que j’aurais voulu en début de saison, explique-t-il à Nordic Magazine en ce début de semaine alors qu’il partira pour la Slovénie et les Mondiaux de Pokljuka (10-21 février) ce dimanche. Ça a été assez décevant parce que c’était beaucoup d’investissement. C’était une prise de risque voulue. J’ai payé cette préparation sur les premières étapes où j’ai produit des temps de ski qui ne me permettaient pas de jouer avec le podium comme l’année passée. » C’est que cet été, pour trouver les limites de son physique, Fillon-Maillet a « testé plusieurs choses », comme il le dévoilait déjà à la sortie des courses d’Antholz.

 

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

Quentin Fillon-Maillet, biathlon, Antholz

Quentin Fillon Maillet (FRA) – Manzoni/NordicFocus

 

« Une médaille d’or me ferait passer dans une dimension différente »

« Il n’y avait pas de garanties que ça fonctionne mais c’était l’intersaison ou jamais parce qu’on va ensuite basculer sur une saison olympique, reprend-il. Je me suis investi davantage, j’ai fait plus d’entraînements qu’avant et, à l’approche de l’hiver, j’étais plutôt confiant parce qu’il n’y a pas eu de fatigue résiduelle de cette charge d’entraînement. » Seulement, sa forme physique n’était pas au beau fixe à Kontiolahti (Finlande) et Hochfilzen (Autriche), malgré une victoire lors de la poursuite tyrolienne.

 

Johannes Thingnes Boe, Quentin Fillon-Maillet, biathlon, Antholz

Quentin Fillon Maillet (FRA) – Manzoni/NordicFocus

 

La faute à une forme de surentraînement estival ? « C’est seulement une supposition de le dire, calme le champion franc-comtois. Je pense que j’ai poussé mon corps un petit peu trop loin. Personne, aujourd’hui n’a la science exacte sur l’entraînement, on tâtonne un petit peu. Il faudra trouver un équilibre entre l’entraînement excessif et un trop grand relâchement. »

 

Quentin Fillon-Maillet, biathlon, Antholz

Quentin Fillon Maillet (FRA) – Manzoni/NordicFocus

 

En attendant, Quentin Fillon-Maillet prépare l’échéance des Mondiaux de Pokljuka (Slovénie), son principal objectif de la fin de saison après qu’il se soit « un peu » détaché de la quête du gros globe, depuis Prémanon (Jura) où le groupe France s’est regroupé cette semaine. « J’ai déjà du bronze et de l’argent mais ce serait bien d’aller chercher l’or, qui me ferait passer dans une dimension différente, vise-t-il. Si j’avais à choisir, je prendrais la mass-start. » La course des rois comme but pour celui qui veut devenir le nouveau roi du biathlon français.

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

 

À lire aussi :

 

Photos : Nordic Focus.

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique

Facebook

A LIRE AUSSI

Biathlon

Fin de parcours pour le Norvégien Haavard Gutuboe Bogetveit, 30 ans et deuxième du classement général de l'IBU Cup de biathlon l'hiver dernier.

Biathlon

A 25 ans, Hugo Rivail, biathlète des Menuires (Savoie), a décidé de mettre un terme à sa carrière. Il s'en explique au micro de...

Biathlon

Âgée de 22 ans et championne olympique de la jeunesse en 2016, la biathlète ukrainienne Khrystyna Dmytrenko a décidé de prendre les armes pour...

Biathlon

Les dirigeants russes ont approuvé, ce lundi, les groupes d'entraînement de biathlon pour la saison à venir.

Biathlon

Ce lundi, l'Allemand Ricco Gross a été nommé entraîneur en chef du biathlon slovène. C'est donc lui, en duo avec Bostjan Klavzar, qui coachera...

Biathlon

Ce lundi matin, lors d'une conférence de presse très attendue, la Slovène Anamarija Lampic a expliqué les raisons de son passage du ski de...

Biathlon

6:14. Vendredi, les biathlètes allemands Antonia Fraebel, qui a décidé, ce printemps, de quitter le giron du ski de fond pour celui du biathlon,...

Ski de fond

La semaine dernière, la Haut-Savoyarde Julie Marciniak a été retenue au sein des collectifs de l'équipe de France de ski de fond. Pour Nordic...