Biathlon : qui sera la sixième dame en coupe du monde ?

BIATHLON – Outre le “5 majeur” de l’équipe de France dames, l’entraîneur espère voir émerger durablement un sixième talent sur le circuit de la coupe du monde.

 

Elles ont été épatantes tout l’hiver. Sur cinq athlètes dames sur le circuit de la coupe du monde, quatre d’entre elles sont montées au moins trois fois sur un podium individuel l’hiver dernier ! Une densité jamais vue au sein de l’équipe de France dames de biathlon.

 

A l’orée d’une nouvelle saison de coupe du monde qui démarrera comme toujours du côté d’Ostersund en Suède, les bleues seront la semaine prochaine en Scandinavie pour retrouver la neige et les premières compétitions officielles. L’une d’elles sera particulièrement importante : la première IBU cup de Sjusjoen programmée du 22 au 26 novembre. Un sprint et deux relais mixte (simple et normal) détermineront les forces en présence.

« Outre de briller en relais sur la coupe du monde car sur le papier nous avons la meilleure équipe du monde, j’espère vraiment voir une sixième fille qui soit là à un bon niveau, pour ajouter de l’émulation et préparer la suite. Il y aura des sélections sur cette IBU cup pour le choix de cette athlète », précise à Nordic Magazine Julien Robert.

 

Pour l’heure, Enora Latuillière, qui s’est préparée avec le groupe A cet été, tient la corde mais la Chamoniarde n’est pas encore à Ostersund. Elles sont plusieurs à prétendre à cette sixième place sur le circuit : Julia Simon, qui a testé la coupe du monde l’hiver passé, Chloé Chevalier, elle aussi déja montée sur le circuit principal, ou encore Coline Varcin…

 

S’il y aura bien six places sur la coupe du monde pour les coéquipières de Marie Dorin-Habert, il n’y aura que quatre places de titulaires pour les Jeux de Pyeongchang et une place de remplaçante… La sélection se fera « naturellement », dixit Julien Robert, au fil des premières épreuves de coupe du monde. Mais une chose est sûre, aucune de ses cinq filles n’aimerait se retrouver sur le banc…

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.