Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Quentin Fillon-Maillet, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Quentin Fillon-Maillet (FRA) - Manzoni/NordicFocus

Biathlon

Biathlon : qui sont les grands gagnants des primes distribuées sur la coupe du monde et l’IBU Cup ?

Découvrez qui sont les dix biathlètes masculins et féminins à avoir décroché le plus de primes sur la coupe du monde de biathlon et sur l’IBU Cup cet hiver.

Biathlon : Quentin Fillon-Maillet et Marte Olsbu Roeiseland loin devant, six Français présents dans les vingt premiers de la coupe du monde

La France est une nouvelle très bien représentée lorsqu’il s’agit de biathlon. Après une saison riche en émotions, les athlètes ont profité de vacances bien méritées pour recharger les batteries, avant de se remettre à l’entraînement.

Certains ont en tout cas pu plus profiter que d’autres, grâce aux primes accordées à leurs résultats, pour pouvoir se faire plaisir. Côté masculin, si Quentin Fillon-Maillet a récolté près de 500 000 euros de primes sur toute la saison, le prize money de la coupe du monde a largement contribué à ce petit pactole. Avec le gros globe de cristal et les petits globes du sprint et de la poursuite, le Jurassien a empoché au total, selon Extrarunde, qui a tout répertorié, pas moins de 287 350 euros. À cela s’ajoute ses performances aux Jeux olympiques, qui lui ont rapporté un peu plus de 200 000 euros.

Quentin Fillon-Maillet, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Quentin Fillon-Maillet (FRA) – Manzoni/NordicFocus

Derrière lui, le Norvégien Sturla Holm Lægreid se trouve déjà loin. Avec un petit globe de l’individuel et le globe des moins de 25 ans, il accumule 176 500 euros de gains sur la coupe du monde. En troisième place, son compatriote Vetle Sjaastad Christiansen (148 300 euros) devance le Suédois Sebastian Samuelsson (145 500 euros).

Parmi les Français présents dans ce classement, Emilien Jacquelin, cinquième avec 139 100 euros, et Simon Desthieux, dixième avec 84 500 euros, sont très bien placés. Le récent retraité est précédé de Johannes Thingnes Boe, seulement neuvième avec 89 550 euros de primes.

Chez les dames, la Norvégienne Marte Olsbu Roeiseland, reine incontestée du biathlon cet hiver, a accumulé 281 100 euros de primes sur la coupe du monde. Cela représente 6 000 euros de moins que son homologue Quentin Fillon-Maillet, alors qu’elle a remporté, elle aussi, les petits globes du sprint et de la poursuite en même temps que le classement général. Derrière la Scandinave, les sœurs Oeberg, Elvira, deuxième (186 650 euros) grâce à son petit globe des moins de 25 ans, et Hanna, troisième (128 550 euros), ne peuvent rivaliser.

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

Comme pour les hommes, trois Françaises sont présentes dans ce top 10. Justine Braisaz, vainqueure du petit globe de la mass-start, est cinquième du classement, avec 113 350 euros de gains. Elle devance Anaïs Chevalier, sixième (111 300 euros) et Julia Simon, dixième (95 600 euros).

Du côté de l’IBU Cup, la deuxième division du biathlon mondial, le Norvégien Erlend Bjontegaard, vainqueur du classement général, a récolté 26 900 euros de primes suite à ses résultats. Il est suivi par son compatriote Sverre Dahlen Aspenes (20 450 euros) et l’Allemand Lukas Fratzscher (17 600 euros). Emilien Claude est, lui, dixième de ce classement (10 300 euros), malgré sa sixième place au général l’hiver dernier.

Chez les dames, si Lou Jeanmonnot a été sacrée au classement général, le gros globe de cristal a moins d’importance que les championnats d’Europe. À ce jeu-là, c’est donc la Norvégienne Ragnhild Femsteinevik (21 550 euros), qui est la mieux logée. La Russe Evgeniya Burtasova pointe même à la deuxième place (20 050 euros), devant la Française, avec ses 14 650 euros de gains.

Rappelons que, pour la prochaine saison, l’Union internationale de biathlon a récemment décidé d’augmenter les primes de 40%. Cela devrait ainsi gonfler les prize money pour l’hiver qui arrive.


À lire aussi


Les cinq dernières infos

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

1 Commentaire(s)

1 Commentaire(s)

  1. Delcroix

    05/06/2022 à 6 h 18 min

    Honnêtement gagné
    Bravo les champions

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

Facebook

A LIRE AUSSI

Ski de fond

Christophe Perrillat, le coach du Haute-Savoie Nordic Team, revient pour Nordic Magazine sur le stage passé ces derniers jours aux Plans d'Hotonnes (Ain).

Biathlon

A moins de trois semaines du début de son festival, Martin Fourcade se réjouit de l'ampleur que son événement, lancé en 2019, a pris.

Biathlon

Découvrez le calendrier complet des championnats de Suède de biathlon d'été d'Östersund prévus en fin de semaine prochaine.

Biathlon

21:04. Ce vendredi soir, les organisateurs du Martin Fourcade Nordic Festival ont officialisé la présence de la Norvégienne Ingrid Landmark Tandrevold le 3 septembre...

Saut à ski

En février 2023, la coupe du monde masculine de saut à ski ne s'arrêtera finalement pas outre-Atlantique, faute d'argent.

Biathlon

6:47. Jusque-là, la biathlète Lotte Lie, engagée tout l’hiver sur le circuit de la coupe du monde sous les couleurs belges, était équipée en...

Biathlon

Rentrée du Blink Festival en fin de semaine dernière auréolée d'un podium, la Jurassienne Lou Jeanmonnot revient pour Nordic Magazine sur sa préparation estivale...

Ski nordique

Finalement, les farts fluorés seront toujours de la partie l'année prochaine sur les circuits internationaux de biathlon et de ski nordique.