Biathlon : Rémi Borgeot met fin à sa carrière

Le biathlète de Megève Rémi Borgeot a annoncé qu’il raccrochait la carabine.

 

« Bon voilà, la page biathlon est terminée. Merci à tous pour ces moments incroyables que j’ai pu vivre durant ces 10 années… Une autre vie pour moi commence, plus studieuse, et qui ne va pas être mal aussi je crois : école de Kiné à Besançon. A très vite ! Je vous aime !! » C’est par ces mots publiés sur sa page Facebook que Rémi Borgeot a annoncé la fin de sa carrière de sportif de haut-niveau. C’est une figure bien connue du biathlon français qui tire donc sa révérence. Le club des sports de Megève perd du même coup l’un de ses ambassadeurs.

Le Haut-Savoyard dispute sa première course internationale en 2006. C’est une IBU Cup ; il est junior. L’année suivante, ce sont les championnats du monde à Martell lors desquels il termine 23e de l’individuel, 47e du sprint, 32e de la poursuite et 13e du relais.

 

De l’or autour du cou

 

En 2008, il remporte une médaille d’argent sur un sprint à Ruhpolding derrière Uladzimir Aljanischka et se classe 5e au relais avec Ludwig Ehrhart, Martin Fourcade et Jean-Guillaume Béatrix. Il prend part aux championnats du monde juniors d’été de biathlon en Haute Maurienne.

Suivent les championnats du monde juniors de biathlon à Canmore en 2009, où Rémi Borgeot retrouve une cinquième place dans le relais, cette fois-ci avec Mathieu Souchal, Yann Guigonnet et Jean-Guillaume Béatrix. Il enchaîne en participant à la 24e Universiade d’hiver à Harbin en Chine, alors qu’il n’a pas encore 20 ans.

En 2010, il est présent à Torsby, où il termine huitième du sprint et onzième de la poursuite. Avec Souchal, Ehrhart et Guigonnet, il remporte devant la représentation allemande une nouvelle médaille d’argent en relais. Peu de temps après, il dispute les championnats du monde de biathlon à Otepää. Il décroche alors du bronze dans l’individuel derrière Andrei Tourgueniev et Andrij Wosnjak. En Estonie, il monte sur la plus haute marche du podium, avec Leslie Mercier, Sophie Boilley et Yann Guigonnet, dans la course de relais mixte.

 

JYB

Rémi Borgeot au Biathlon Summer Tour d’Arçon en septembre 2014 (Photo Jean-Yves Begon)

 

En IBU Cup, depuis la saison 2008/09 et sa première course à Obertilliach, Rémi Borgeot a souvent joué dans le haut du classement. L’hiver dernier, il s’est encore distingué à plusieurs reprises. En décembre, c’était même une victoire en relais sur l’étape d’Obertilliach avec Antonin Guigonnat, Baptiste Jouty et Florent Claude. Premier relayeur, il emmenait les tricolores en tête avec 10/10 au tir. En janvier, le biathlète  a ensuite pris la 4e place d’une  poursuite à Ruhpolding, une épreuve gagnée par l’Autrichien Julian Eberhard. Avec Jacquemine Baud, Enora Latuillière et Antonin Guigonnat, il a aussi conquis la troisième place du relais mixte. 

 

Rémi Borgeot

En janvier dernier, le biathlète a pris la 4e place de la poursuite IBU Cup à Ruhpolding

 

Enfin, sur le circuit national, le jeune homme est souvent monté sur le podium, comme aux championnats de France 2012 à Bessans où il remporte le titre du relais avec Antonin Guigonnat et Clément Dumont, et la 3e place de la mass start, derrière Simon et Martin Fourcade. Il a également participé à des courses populaires en ski de fond… et à un jeu télévisé animé par Nagui. Au moment de débuter une nouvelle vie, Rémi Borgeot a sans doute un regret, celui de n’avoir pas disputé de coupe du monde.

 

Au tir couché du relais des championnats de France 2012 à Bessans (Photo Jean-Yves Begon)

Au tir couché du relais des championnats de France 2012 à Bessans (Photo Jean-Yves Begon)

 

Son palmarès


2013 – 2014

3e du relais mixte IBU Cup à Ruhpolding (GER)

1er du relais IBU Cup à Obertilliach (AUT)

2012

Champion de France de relais à Bessans

3e de la mass start des championnats de France à Bessans

2010

Vice-Champion du Monde Junior de Relais à Torsby (SWE)

Champion d’Europe de Relais Mixte à Otepää (EST)

Médaillé de Bronze Individuel aux Championnats d’Europe Juniors à Otepää (EST)

2008

Vice-Champion du Monde Jeune de Sprint à Ruhpolding (GER)

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.