Biathlon | Ruhpolding : vers un duel Tiril Eckhoff / Dorothea Wierer

Biathlon, ski de fond, Combiné nordique, Saut à ski, Restez chez vous, confinement, Covid-19, Coronavirus, Nordic Story

BIATHLON – Cette semaine, la coupe du monde de biathlon a rendez-vous à Ruhpolding, deuxième étape du traditionnel diptyque allemand. Nordic Magazine fait le point sur le circuit féminin et se penche sur les enjeux de cette étape.

 

Vers un duel Eckhoff / Wierer ?

L’étape de la semaine dernière, à Oberhof, est venue confirmer la montée en puissance de Tiril Eckhoff. En effet, la Norvégienne s’est rapprochée à neuf petits points de la leader Dorothea Wierer.

Les deux biathlètes se détachent au classement général. Mais sans pour autant enterrer les autres adversaires, la course au gros globe pourrait se résumer à ce beau duel au cours des prochaines semaines, à commencer cette semaine sur le site de Ruhpolding.

 

Dorothea Wierer leader, mais pour combien de temps?

Nordic Magazine, le numéro 1 du biathlon, ski de fond, saut à ski, combiné nordique, rollerski, ski nordique - Un magazine, un site web, une web-TV, une application. La référence francophone. Championnats du monde, coupe du monde, Jeux olympiques.

Dorothea Wierer (ITA) © Manzoni/NordicFocus.

Nordic Magazine, le numéro 1 du biathlon, ski de fond, saut à ski, combiné nordique, rollerski, ski nordique - Un magazine, un site web, une web-TV, une application. La référence francophone. Championnats du monde, coupe du monde, Jeux olympiques.

Dorothea Wierer (ITA) © Manzoni/NordicFocus.

Dorothea Wierer occupe la première place du classement général depuis le début de saison. Car, sans pour autant écraser la concurrence, l’Italienne fait preuve d’une régularité qui lui permet de conserver la tunique jaune de leader. Pourtant, l’Italienne ne pourra plus se contenter d’être régulière mais devra reconquérir des courses, chose qu’elle n’a plus faite depuis le sprint d’Hochfilzen. Son avance sur sa dauphine n’est que de neuf points. Par conséquent, elle ne pourra pas se permettre une contre performance.

 

Tiril Eckhoff se rapproche

Nordic Magazine, le numéro 1 du biathlon, ski de fond, saut à ski, combiné nordique, rollerski, ski nordique - Un magazine, un site web, une web-TV, une application. La référence francophone. Championnats du monde, coupe du monde, Jeux olympiques.

Tiril Eckhoff (NOR)  © Manzoni/NordicFocus.

La menace la plus pressante pour Dorothea Wierer vient de Tiril Eckhoff. La Norvégienne apparait depuis le début de saison sous un nouveau visage et une nouvelle maitrise au tir qui lui donnent une dimension à en faire une potentielle favorite au classement général.

Sans être exceptionnelle, Tiril Eckhoff a sécurisé sa place de dauphine en obtenant une belle deuxième place lors de la mass-start d’Oberhof. Une belle performance cette semaine lui permettrait d’accéder à la place de leader. Comment va-t-elle gérer cette nouvelle pression face à l’expérimentée Dorothea Wierer?

 

Une belle panoplie d’outsiders

Ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski

 

Les prétendantes aux victoires sont nombreuses. A commencer par les Norvégiennes. Ingrid Landmark Tandrevold, troisième au général demeure une adversaire dangereuse. Son principal obstacle reste son absence de victoire en coupe du monde. Si elle veut nourrir des ambitions, Ingrid Landmark Tandervold devra à coup sur passer par la victoire.

Plus solide et d’ores et déjà vainqueur depuis le début de saison, Marte Olsbu Roeiseland est certainement celle qui pourrait se mêler à la lutte au classement général. Même si elle n’est que huitième au général, ses performances lui confèrent un statut de favorite au gros globe, si elle ne fait plus d’impasse dans son programme.

Kaisa Makarainen, à 37 ans, est toujours là. Et sa victoire lors de la dernière mass-start d’Oberhof prouve qu’elle reste compétitive. Son talent naturel associé à son expérience lui permettent de figurer parmi celles qui peuvent remporter des courses. Il faudra naturellement la surveiller.

 

Allemandes et Suédoises parmi les outsiders

BIATHLON – Ce jeudi sur l’individuel dames de la coupe du monde à Östersund, seule l’Ukrainienne Yulia Dzhima a privé les Françaises Justine Braisaz, vainqueur, et Julia Simon, troisième, d’un fameux doublé.

Hanna Oeberg (SWE) © Manzoni/NordicFocus.

Enfin, les Allemandes seront clairement dangereuses au sein du chaudron allemand sur des pistes qu’elles connaissent par cœur. Leur leader, Denise Herrmann a acquis de la régularité qui lui permet d’être cinquième au général. En cas de bonnes performances, elle pourra se rapprocher davantage de Dorothea Wierer. Ses compatriotes Franziska Preuss et Vanessa Hinz seront à suivre.

Les Suédoises Hanna Oeberg et Linn Persson conservent leur statut d’outsiders. Elles peuvent à tout moment créer la surprise. Enfin, même si elle reste en retrait depuis le début de saison, il faudra surveiller la performance de Lisa Vittozzi cette semaine qui peut à tout moment faire parler son talent et revenir sur le devant de la scène.

 

Les Françaises pour un rachat

Nordic Magazine, le numéro 1 du biathlon, ski de fond, saut à ski, combiné nordique, rollerski, ski nordique - Un magazine, un site web, une web-TV, une application. La référence francophone. Championnats du monde, coupe du monde, Jeux olympiques.

Julia Simon (FRA), Monika Hojnisz-Starega (POL) © Manzoni/NordicFocus.

L’ensemble des Françaises reste sur un échec lors de la mass-start, dû à de mauvais tirs. Malgré un beau podium obtenu sur le sprint d’Oberhof, la première Française au général, Julia Simon est désormais quatrième suite à une mass-start décevante. La biathlète des Saisies apprend et pèche encore par un peu d’inexpérience, notamment sur le pas de tir. Mais Julia Simon progresse, et son ascension lui permet de postuler à une première victoire en coupe du monde qui pourrait intervenir dès cette semaine.

Justine Braisaz a déçu lors de la semaine de compétition à Oberhof. En délicatesse avec ses tirs, Justine Braisaz a terminé loin des premières places, perdant du terrain dans la course au général. Une réaction est attendue dès cette semaine de peur d’être définitivement distancée.

 

BIATHLON - La 4e étape de la coupe du monde de biathlon débute ce jeudi à Oberhof. Les athlètes dames s’entraînaient ce mercredi dans un épais brouillard. Le ton est donné, la preuve en images avec les photographes de Nordic Focus.

Celia Aymonier (FRA) – © Manzoni/NordicFocus.

 

Anais Bescond se retrouve dans le ventre mou du classement général pour lequel elle n’a certainement pas d’attentes particulières. Pour la Jurassienne, le coup d’un jour est clairement l’objectif. Elle en est capable, la retrouver sur un podium ne serait pas une surprise.

Célia Aymonier, malgré un bon relais, peine à confirmer les progrès annoncés sur les tirs. Ses trop nombreuses fautes ne lui permettent pas de jouer devant. Mais le jour où Célia Aymonier fera un sans faute, elle ne sera pas loin du podium. Ruhpolding est une nouvelle opportunité pour elle. Enfin, Caroline Colombo de retour et Chloé Chevalier seront en lice pour obtenir les meilleures performances possibles avec une totale absence de pression de résultats.

L’année dernière, Anastasia Kuzmina avait remporté le sprint devant Lisa Vittozzi. Franziska Preuss s’adjugeait la mass-star. A n’en pas douter, les résultats seront bien différents cette année

 

Photo : Nordic Focus Photo Agency

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.