Biathlon | Salt Lake : la France triomphe sur le relais mixte

Solider Hollow, biathlon, Anaïs Chevalier

BIATHLON – L’équipe de France remporte le relais mixte de Salt Lake City sur le site de Solider Hollow devant l’Allemagne et la Norvège. Une victoire magnifique.

 

C’était la der des ders avant les Championnats du monde suédois prévus dans un peu plus de deux semaines à Östersund, dans le Jämtland. Après les derniers réglages individuels, c’est le relais mixte qui a connu sa course d’avant le grand rendez-vous de l’hiver. Et le moins que l’on puisse dire c’est que la France a bien préparé l’échéance principale de la saison.

Un peu plus tôt dans la soirée, ce sont les Italiens Dorothea Wierer et Lukas Hofer qui avaient remporté brillamment de relais mixte simple, en grands spécialistes de la discipline. Déjà vainqueurs du show de Gelsenkirchen – au format similaire – entre les fêtes, les Transalpins seront les favoris de cette épreuve qui fera son entrée au programme des Mondiaux à Östersund le 14 mars prochain. Les Français Julia Simon et Antonin Guigonnat étaient montés sur le podium en terminant troisièmes à plus de 50 secondes des vainqueurs.

 

biathlon, Soldier Hollow, Salt Lake

 

Fillon-Maillet toujours au top derrière sa carabine

Comme hier lors de sa victoire lors de la poursuite, Quentin Fillon-Maillet signe un sans-faute sur le pas de tir. Une bonne entame pour l’équipe de France, en tête avec l’Allemagne d’Erik Lesser après le premier relais garçon.

Eh oui, l’ordre des relais sur cette épreuve américaine est inversée, les hommes partent avant les femmes. L’Union Internationale de Biathlon (IBU) teste de nouveau formats.

 

biathlon, Soldier Hollow, Salt Lake

 

biathlo, Soldier Hollow, Salt Lake

 

Boe retrouve son debout

Bien que Siegfried Mazet penserai que les carences au tir debout de Johannes Boe viennent de sa trop grande vitesse de déplacement sur les skis combinée aux effets de l’altitude, le numéro un mondial n’a pas réduit la cadence lors de ce relais.

Parti en deuxième relayeur – après Vetle Sjaastad Christiansen – à presque 20 secondes de la tête de course, le Norvégien était revenu sur le duo franco-allemand avant même le tir couché. Tir couché qui s’est très bien déroulé pour lui. Dans le tour précédant le debout, le natif de Stryne s’est mis dans les skis de Desthieux. Tactique qui s’est avérée payante puisqu’il a réalisé un tir à cinq sur cinq alors que le Français allait piocher une fois.

Finalement, Boe a mis tout ce qui lui restait sur son dernier tour. Il laisse le relais à sa compatriote Tiril Eckhoff avec plus de 25 secondes de marge sur la France. L’Allemagne est à presque 40 secondes. Le reste de la course est loin, très loin.

 

Les Françaises boivent la pression

“Les filles ont l’habitude de courir avec de la pression donc il n’y a pas de raison qu’elles n’y arrivent pas aujourd’hui”, prophétisait Frédéric Jean, l’entraîneur des féminines, sur La Chaîne L’Equipe avant la course. Visiblement la prédiction de l’ex-biathlète retraité depuis mars 2013 était censée.

Effectivement, Célia Aymonier réalise un tir couché sans faute puis un debout où elle pioche à deux reprises. Mais dans le même temps, Eckhoff a pioché trois fois sur les deux passages derrière la carabine et à tourner à une reprise. Aussi, l’Allemande Franziska Hildebrand réalisait un sans-faute lui permettant de revenir sur la tête de course. À un relais de la fin et alors que Vanessa Hinz, Anaïs Chevalier et Marte Olsbu Roeiseland s’élancent, la France et l’Allemagne sont leaders 17 secondes devant la Norvège.

 

Soldier Hollow, Salt Lake, biathlon

 

Les deux derniers tirs allaient donc être le juge de paix de ce deuxième relais mixte de l’hiver. 15 heures à Soldier Hollow, 23 heures en France : l’heure des braves sonne une première fois. Le premier acte est remporté par la Française, parfaite au couché comme la Norvégienne alors que l’Allemande pioche une fois. Chevalier sort en tête une quinzaine de secondes devant ses adversaires.

 

biathlon, Soldier Hollow, Salt Lake

 

Avant l’ultime salve de tirs, Olsbu Roeiseland est quasiment revenue sur l’Iséroise. Mais comme l’avait dit Frédéric Jean, les Françaises sont prêtes à supporter la pression. Anaïs Chevalier a totalement bu cette pression lors du debout décisif en signant un 5/5 tandis que la Scandinave tourne une fois.

La France s’envole vers la victoire à la sortie du huitième tir. C’est fait. Quentin Fillon-Maillet, Simon Desthieux, Célia Aymonier et Anaïs Chevalier remportent le relais mixte de Solider Hollow. Sans Martin Fourcade – fiévreux depuis deux jours alors qu’il se préparait à Prémanon – ni Anaïs Bescond. Mais avec seulement trois pioches, meilleur total pour un relais français depuis février 2007. En même temps, la France est championne olympique de la spécialité et leader du général de la discipline avant les Mondiaux.

 

 

Les résultats complets et le général de la coupe du monde du relais mixte

Télécharger (PDF, 457KB)

Télécharger (PDF, 348KB)

 

Rendez-vous à Östersund

Après deux semaines de compétition en Amérique du nord entre le grand froid de Canmore et l’altitude de Soldier Hollow, les biathlètes vont pouvoir entamer leur préparation terminale pour les Mondiaux d’Östersund alors que certains iront aux championnats d’Europe de Minsk qui commencent mercredi. Le championnat du Monde débutera dans exactement 18 jours… par le relais mixte à à peine plus de 300 mètres d’altitude.

Östersund

 

Photos : Nordic Focus Photo Agency

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.