Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

BIATHLON - Brillant deuxième du sprint de la coupe du monde de Salt Lake, Simon Desthieux est passé à 1,3 sec de sa première victoire en coupe du monde. Quentin Fillon-Maillet et Antonin Guigonnat dans le top 10.

Biathlon | Salt Lake : Simon Desthieux si près du bonheur

BIATHLON – Brillant deuxième du sprint de la coupe du monde de biathlon à Salt Lake, Simon Desthieux est passé à 1,3 sec de sa première victoire internationale. Quentin Fillon-Maillet et Antonin Guigonnat dans le top 10.

 

Simon Desthieux à 1,3 seconde de la gagne

Un seconde et trois dixièmes, une respiration, un souffle. Une poussière de temps après 7,5 km d’effort et 23’30 mn de course… C’est sur cette marge infime que Vetlte Christiansen s’est imposé à l’occasion du sprint de la coupe du monde de biathlon à Salt Lake devant le tricolore Simon Desthieux !

Sur le site américain très venté de Soldier Hollow, le Norvégien a réussi un improbable 10/10 face aux cibles. Suffisant pour s’offrir un premier succès en coupe du monde. Extrêmement régulier cette saison, Simon Desthieux monte sur son premier podium de l’hiver avec cette belle deuxième place. Malgré une balle perdue au couché, le biathlète d’Hauteville-Lompnes a su profiter d’une petite accalmie d’Eole lors de son tir debout.

une, biathlon, coupe du monde, Simon Desthieux, Vetle Christiansen, Roman Rees

Simon Desthieux, Vetle Christiansen et Roman Rees composent le podium du sprint de Salt Lake ©Nordic Focus

« Ce n’était pas évident à tirer, il fallait de la chance pour réussir face aux cibles aujourd’hui, expliquait simplement le biathlète de l’Ain sur L’Equipe. Sur la piste, on s’est un peu relayé avec Quentin sur ce sprint, c’était sympa. » Et d’ajouter : « Avoir autant d’attente et le décrocher si tard dans la saison, c’est une satisfaction. Quand on passe tellement de fois à côté de ce podium, on se demande ce qu’il se passe ! Le plus important en biathlon c’est d’être toujours présent, comme aujourd’hui avec le vent compliqué. Il y a des jours où ça sourit et c’est bien quand ça se passe comme ça ! »

 

L'article continue sous la publicité
pub

Johannes Boe se manque

Sur les skis justement et suivant parfaitement les consignes de gestion de course de son entraîneur Vincent Vittoz (qui a couru lors des Jeux de Salt Lake 2002), Desthieux a été costaud dans son dernier tour pour finalement signer le deuxième temps de ski derrière… Johannes Boe. Toujours aussi rapide skis aux pieds, le numéro un mondial a vécu un cauchemar sur son debout (4 fautes) ce qui ne l’a pas empêché de décrocher une belle 5e place… Le numéro un mondial est tout simplement au-dessus du lot sur la piste et reste placé pour la poursuite de ce samedi. Il est donc devancé par le jeune Allemand Roman Rees (3e à 9/10) et son compatriote Erik Lesser (4e à 10/10).

 

Une fois encore, les bleus ont signé un beau tir groupé avec Quentin Fillon-Maillet, bon 6e du jour. Malgré une faute, le Jurassien s’invite sur la cérémonie des fleurs et lui aussi sera aux avant-postes samedi sur la poursuite (+42.9 s.).

L'article continue sous la publicité
pub

Antonin Guigonnat s’est lui accroché sur la piste américaine perchée à quasiment 1800 m d’altitude. Sa dernière balle manquée le prive d’un top 5, mais lui ouvre la porte d’un nouveau top 10.

La troisième satisfaction du clan tricolore est signée Fabien Claude. Le Vosgien, arrivé en tête au tir debout, a vu ses espoirs de podium s’envoler comme les trois balles qu’il a perdues… Mais il ne s’est pas découragé pour arracher son meilleur résultat en carrière : une jolie 16e place !

Simon Fourcade, lui aussi placé avant le debout, a commis trois erreurs (24e à 1’20 mn). Tout comme Emilien Jacquelin qui avait, comme son compatriote, bien lancé son sprint (35e à 1’40 mn). A noter que ces trois derniers athlètes sont en concurrence pour l’attribution du cinquième ticket pour les mondiaux. La suite, c’est ce samedi pour la poursuite.

Photo : Nordic Focus photo agency

L'article continue sous la publicité
pub
Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, Ski de fond, Ski nordique, Saut à ski, Saut spécial, Combiné nordique, Nordic Magazine, Sports d'hiver

A LIRE AUSSI

Biathlon

Laura Dahlmeier, ex-star du biathlon allemand, a participé samedi à une course de ski-alpinisme internationale en Italie.

Biathlon

L'hiver 2020/2021 de la Jurassienne Caroline Colombo n'a pas été de tout repos. Marquée par un gros passage à vide en milieu de saison,...

Biathlon

Le Savoyard Eric Perrot, pas encore 20 ans, revient, pour Nordic Magazine, sur sa première course en coupe du monde disputée le mois dernier...

Biathlon

Après les accusations de dopage de l'ancien biathlète russe Dmitry Vasiliev envers Sturla Holm Lægreid et les Norvégiens, Siegfried Mazet lui a répondu avec...

Biathlon

Biathlon : Fabien Claude, tel Janus Cet hiver, le Vosgien Fabien Claude, 26 ans, s’est transformé en Janus. Tel le dieu romain à deux...

Biathlon

Le biathlète Tarjei Boe, interrogé par VG, explique que, pour évoluer, le ski de fond aurait tout intérêt à regarder ce que fait le...

Ski nordique

16:15. Suite à un vote s’étant tenu du 18 au 31 mars dernier, Maurice Manificat et Anaïs Bescond, deux des piliers de l’équipe de...

Biathlon

Biathlon : la Norvège vient de réaliser la meilleure saison de l’histoire du sport C’est un éternel qui ressurgit en ce début de mois...