Biathlon : Shipulin ne veut pas de la présidence de la fédération russe

Ski de fond, biathlon, combiné nordique, ski nordique, saut à ski, saut spécial, tremplins, ski, hiver, coupe du monde, jeux olympiques, coupe de France, neige
Rollerski, trail, ski de fond, Ski nordique, Ski-roues

BIATHLON – Le biathlon russe en pleine crise pourrait perdre son président. L’ancien champion Anton Shipulin ne veut pas lui succéder.

 

Biathlon : Anton Shipulin prêt à aider

La crise n’est pas terminée au sein de la Fédération russe de biathlon. Depuis quelques semaines, le président Vladimir Drachev est attaqué. Et ce en pleine crise sanitaire.

Une réunion extraordinaire doit se tenir au cours de laquelle il pourra être renversé.

Hier soir, le champion olympique Anton Shipulin a jugé que le moment était mal choisi pour une révolution de palais. « Nous sommes tous concentrés sur notre santé et celle de nos proches, nous devons travailler à la façon de minimiser les conséquences de la pandémie de coronavirus, y compris dans le sport », a-t-il déclaré à nos confrères de Sports.ru.

L’ancien biathlète a également tenu à préciser qu’il ne voulait pas succéder à Drachev Il est aujourd’hui élu à la Douma et entend se consacrer pleinement à son mandat.

« Si le biathlon russe a besoin de mon aide pour résoudre cette crise, je suis disponible. Tout le monde a mon numéro de téléphone. Je suis prêt à donner mon opinion. L’avenir de mon sport ne m’est pas indifférent », a-t-il ajouté.

Et l’ex-compétiteur de conclure : « Plus vite nous parviendrons à résoudre les conflits, plus vite les équipes pourront se préparer dans le calme. »

 

A lire aussi :

 

 

Photo : Instagram Anton Shipulin

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.